background preloader

Informatique générale

Facebook Twitter

Interfaces graphiques. An Introduction to Tkinter. À quoi sert le mot self avec Python ? - Docstring. Lorsque j'ai commencé à m'intéresser sérieusement à Python et à la Programmation Orientée Objet, il y a un truc que je n'arrivais pas à saisir : self Au début, je me contentais de l'ajouter à l'intérieur de mes méthodes et devant chacun de mes attributs sans comprendre ce qu'il se passait en arrière-plan parce que mon programme fonctionnait pas trop mal. Quelle erreur ! C'est très important que tu saisisses bien à quoi ce self fait référence et pourquoi il est utile lorsque tu développes en Python.

C'est un concept clé de la Programmation Orientée Objet que tu te dois de comprendre ! Et si tu n'as pas le temps de lire un article, la vidéo ci-dessus t'explique tout en 1 minute ! Une classe pour les instancier tous Imaginons que tu sois fan de cyclisme et que tu veuilles créer un programme pour gérer ta dépendance dévorante au short moulant : Je vais commencer par te rappeler la différence entre une variable d'instance et une variable de classe histoire que ce soit bien clair dans ton esprit : Un guide pour aplatir la liste et la liste des listes en Python. Conversion d'un 2D tableau en un 1D tableau est appelé aplanissement. Il existe de nombreuses approches pour résoudre le problème. Nous en explorerons quelques-uns dans ce tutoriel. Voyons un exemple. Entrée Sortie #1. Le moyen le plus courant de résoudre le problème consiste à utiliser des boucles.

Initialisez la liste des listes avec des données factices et nommez-la comme de data.Maintenant, initialisez une liste vide appelée flat_list.Itérer sur le de data. Consultez le code du problème ci-dessous. # initializing the data and an empty list data = [[1, 2, 3], [4, 5], [6, 7, 8, 9, 10]] flat_list = [] # iterating over the data for item in data: # appending elements to the flat_list flat_list += item # printing the resultantn flat_list print(flat_list) Vous pouvez utiliser une autre boucle pour ajouter des éléments de sous-liste à flat_list au lieu d'un opérateur de concaténation. Les deux font le même travail. . # 2. Voyons les étapes à suivre pour résoudre le problème. # 3. Phew! Conclusion. Leçon 5 – Les listes – Python. IDRIS - Formation "MPI" : documentation. Tutorials · MPI Tutorial. MPI Tutorial Tutorials Recommended Books About Tutorials Welcome to the MPI tutorials!

In these tutorials, you will learn a wide array of concepts about MPI. Below are the available lessons, each of which contain example code. The tutorials assume that the reader has a basic knowledge of C, some C++, and Linux. Introduction and MPI installation Blocking point-to-point communication Basic collective communication Advanced collective communication Using MPI_Reduce and MPI_Allreduce for parallel number reduction (中文版) Groups and communicators Introduction to groups and communicators (中文版) © 2021 MPI Tutorial. Comparer deux répertoires sous linux - Babash. Par francois · Publié 28 janvier 2013 · Mis à jour 6 janvier 2017 Un petit article qui permet de comparer deux dossiers sous linux. C’est vrai que c’est tout bête, mais il fallait la trouver. Pour éviter de chercher, la voici : diff -rb dossier1 dossier2 | grep -v "^diff -rb " | sort Le résultat sera sous cette forme : Seulement dans dossier2: file1.txt Seulement dans dossier2: file2.txt Seulement dans dossier1: index.html Pour tout mettre dans le fichier « result.log », vous pouvez taper ceci : diff -rb dossier1 dossier2 | grep -v "^diff -rb " | sort > result.log Étiquettes : bashcommandecomparerdossierlinuxrépertoire francois Passionné par les nouvelles technologies depuis ma jeunesse, je continue aujourd'hui par mon métier cette passion.

Vous aimerez aussi... BundlePhobia ❘ cost of adding a npm package. 20 outils webs indispensables pour développeurs. Avoir les bons outils en tant que développeur va te faire gagner un temps fou sur tout. Que ce soit pour produire du code, vérifier de la donnée ou valider des commandes et des configurations, ça devient vite indispensable. Je te dévoile mon dossier favoris, j’ai mis plusieurs années à construire cette liste ! 1 – DevHints.io Impossible que je retienne les syntaxes et snippets des outils et langages que j’utilise. Pour les détails, les cheatsheets sont là pour ça, et DevHints c’est la mine d’or. Tu peux penser à n’importe quels outils langages ou frameworks utilisés par les développeurs, tu trouveras le cheatsheet sur ce site. 2 – Learn X in Y minutes Learn X in Y minutes est le genre de site fou qu’il faut voir pour le croire.

Tous les langages possibles, expliqués en une page, dans presque toutes les langues, via des exemples concrets de code. Il diffère grandement avec le premier car ici chaque langages est expliqué comme des cours. 3 – Regex101 4 – JSON Editor Online 5 – CodeSandbox. Index. Learn X in Y Minutes: Scenic Programming Language Tours. Devhints — TL;DR for developer documentation. Compilateur Intel (cours de l'ENS)

Manips de T. Nicolas sur GIT (photos)

Comment optimiser mon vieil ordinateur ? Votre vieil ordinateur vous semble lent et peu efficace ? Avant de vous en débarrasser, il existe des moyens de lui rendre une certaine jeunesse. Si le poste informatique est utilisé essentiellement pour faire du traitement de texte, communiquer (mails, chat), lire des médias (musique, vidéo) et naviguer sur Internet, un rajeunissement peut suffire. Une telle démarche est moins coûteuse pour le porte-monnaie et pour l'environnement, par rapport à un nouvel achat. Voici un mode d'emploi pour un lifting informatique réussi ! Un disque dur externe pour alléger l'ordinateur Faites un grand nettoyage dans vos données : sauvegardez toutes les données personnelles sur un disque dur externe ou des DVD.

Des logiciels pour vous aider Face à la lenteur de votre ordinateur, des gestes simples peuvent être efficaces, à l'aide de logiciels spécifiques : installez, mettez à jour et exécutez des logiciels antivirus et antispyware. Nettoyer les disques Les prochaines étapes sont consacrées aux disques : Git-branch Documentation. -d --delete Delete a branch. The branch must be fully merged in its upstream branch, or in HEAD if no upstream was set with --track or --set-upstream-to.

Shortcut for --delete --force. --create-reflog Create the branch’s reflog. -f --force Reset <branchname> to <startpoint>, even if <branchname> exists already. -m --move Move/rename a branch and the corresponding reflog. Shortcut for --move --force. -c --copy Copy a branch and the corresponding reflog. Shortcut for --copy --force. --color[=<when>] Color branches to highlight current, local, and remote-tracking branches.

--no-color Turn off branch colors, even when the configuration file gives the default to color output. -i --ignore-case Sorting and filtering branches are case insensitive. --column[=<options>] --no-column Display branch listing in columns. This option is only applicable in non-verbose mode. -r --remotes List or delete (if used with -d) the remote-tracking branches. -a --all List both remote-tracking branches and local branches. -l --list. Branches de suivi à distance. Les références distantes sont des références (pointeurs) vers les éléments de votre dépôt distant tels que les branches, les tags, etc…​ Vous pouvez obtenir la liste complète de ces références distantes avec la commande git ls-remote (remote), ou git remote show (remote). Néanmoins, une manière plus courante consiste à tirer parti des branches de suivi à distance.

Les branches de suivi à distance sont des références (des pointeurs) vers l’état des branches sur votre dépôt distant. Ce sont des branches locales qu’on ne peut pas modifier ; elles sont modifiées automatiquement pour vous lors de communications réseau. Les branches de suivi à distance agissent comme des marques-pages pour vous indiquer l’état des branches sur votre dépôt distant lors de votre dernière connexion. Elles prennent la forme de (distant)/(branche). Cela peut être un peu déconcertant, essayons d’éclaircir les choses par un exemple.

Figure 30. Figure 31. Figure 33. Figure 34. Pousser les branches Suivre les branches. Notes Lütjens. CHEASE code. CHEASE code CHEASE is an open access fixed-boundary equilibrium code. It has been published in: H. Luetjens, A. The other part of the documentation is the 1992 CPC paper. You can use the code at your wish, but we ask you to fill in the following agreement: CHEASE_pdf and send it to CHEASE uses COCOS=2 internally, but has COCOS_in and COCOS_out namelist variable to match to any COCOS index (see below) CHEASE is developed under svn and we publish below the various tagged version. You can get the last version from svn crpp server: svn co chease or svn export chease A new file explaining how to install and run the make commands has been added: Make_README There is a matlab GUI within the above release (in matlab directory) which is useful to get used to running CHEASE in chease/matlab/CHEASEgui (see demos below) Typically you would have: cd $HOME/bin ln –s ... ln –s ... ln –s ... ln –s ... matlab -nodesktop.

Sign in · GitLab. Le gestionnaire de paquets pour macOS — Homebrew. Conda cheatsheet.

Pratiquer le codage en jouant