background preloader

Congé parental -Parents au foyer

Facebook Twitter

Un salaire pour les mères au foyer. 42.000 euros par an ou 3.500 euros par mois, c’est le salaire qu’une mère au foyer devrait toucher selon une étude de l'opérateur de gsm Three. Comment ont-ils fait le calcul ? Les mères au foyer consacrent beaucoup de temps à une multitude de tâches quotidiennes : jusqu’à 70 heures par semaine ! 10 heures de travail par jour Nettoyage et cuisine : 69 minutes Rangement : 63 minutes Lavage : 61 minutes Préparer les enfants : 55 minutes Mettre les enfants au lit : 53 minutes Repassage + conduire les enfants (école et autres activités) : 1 heure et 51 minutes Aide au niveau des devoirs : 47 minutes Vaisselle : 45 minutes Faire les courses : 42 minutes On peut considérer qu’elle assume à elle seule les rôles de ménagère, de baby-sitter et de préceptrice. Un manque de reconnaissance En dépit de la lourde tâche accomplie, ces mamans ont rarement droit à une reconnaissance à la hauteur des sacrifices. D’ailleurs, seule une mère au foyer sur six dit être contente de sa situation.

(mw/sdb) Quel salaire pour les mères au foyer ? Si mère au foyer était une qualification reconnue, les Américaines gagneraient très bien leur vie. Le site américain « Salary » a estimé, après avoir effectué un sondage auprès de 6 000 mères en 2013, que les tâches qu’elles accomplissent devraient leur rapporter 6 917 euros par mois. Soit un salaire non négligeable de 83 006 € par an. Selon « Salary », une mère au foyer américaine travaille en effet environ 94 heures chaque semaine et fait appel à une multitude de compétences : taxi, femme de ménage, psychologue, cuisinière, ou encore professeure.Plus généralement, le site permet à chaque femme de calculer son salaire virtuel, en indiquant combien d’enfants elle a, si elle a un travail, où elle vit, et combien de temps elle consacre à chaque tâche.

Si le travail domestique était reconnu, les hommes auraient pour la première fois un salaire inférieur à celui des femmes. Communiqué de Presse: Crèches et Congé parental: Osez le Féminisme alerte. Le congé parental, une parenthèse à valoriser. Pas de congé parental pour une élue d’Ahuntsic. Depuis le 26 décembre, Émilie Thuillier, conseillère d’Ahuntsic, est l’heureuse maman d’un petit garçon. Un deuxième enfant pour l’élue qui n’a pas droit à un congé parental et qui doit surmonter, pour une seconde fois, les obstacles mis devant une mère de famille quand elle est porteuse d’une charge publique. «Ce n’est pas un hasard si les deux naissances sont espacées de quatre ans», relève Mme Thuillier.

Son premier enfant est né durant son premier mandat. Les aléas de la jonglerie, elle connait: couche à changer, citoyen à écouter, fiston à nourrir, séance du conseil, etc. Cas de figure et twittosphère Avant même sa naissance, le petit Alexandre aura révélé, sans le vouloir, les difficultés éprouvées par les élues quand elles assurent aussi la mission de mère de famille. Une vive polémique s’en est suivie sur Twitter. Dans les pays scandinaves, les élus peuvent se faire remplacer pour la durée de leurs congés parentaux», relève M. Dear Stay-At-Home-Moms: Go Ahead and Complain | Stephanie Sprenger. I recently read a very interesting article titled, "Dear Stay at Home Moms: Shut the Eff Up. " Let me preface this by saying that I agree with so many of the author's points; her article was extremely well-written and I really like and respect this particular writer.

(Like, I seriously love Susannah Lewis. She's super-talented and very real.) I too feel that if a SAHM is so miserable with her life that she is constantly wallowing in negativity, she should most definitely consider pursuing part-time or full-time work, volunteering, getting a mother's helper or babysitter if she can afford one, or just making some time for her personal needs like exercising or having a regular girls' night. (Stop laughing. It could totally happen.) There is certainly a line between some relatable whining and being a flat-out Debbie Downer. I am not a stay-at-home-mom. There was only one passage in Lewis's article that bugged me: I'd just like to hear one of these SAHMs say to me, "I am so blessed.

Recompositions et résistances de la masculinité et de la féminité, de la paternité et de la maternité à l’épreuve du congé parental pris par les hommes en France. 1 Les parents rencontrés lors de l’étude bénéficiaient de l’Allocation parentale d’éducation. Bien qu (...) 1En France, rares sont les pères qui prennent un congé parental d’éducation ; si la mesure n’est pas réservée aux seules femmes, dans les faits, ces dernières sont pratiquement les seules à en profiter.

L’Allocation parentale d’éducation1 (encadré 1) permet aux parents d’interrompre leur activité professionnelle pour élever leurs enfants. Les hommes comme les femmes peuvent bénéficier de cette mesure, mais seulement 2 % des bénéficiaires sont des hommes. Cette configuration peut constituer une innovation de par sa faible représentativité au plan statistique et son application concrète d’une renégociation des rôles parentaux.

L’étude de ces couples atypiques peut nous renseigner sur les recompositions de la paternité et de la maternité mais également de la masculinité et de la féminité. Encadré 1 : Le congé parental en France. 2 Sur la question, voir Singly F. A. B. A. B. A. B. Congé parental: une femme sur deux réduit ou arrête temporairement son activité professionnelle. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies... en partie ensoleillé Vent : 10km/h - UV : 1 Replay Emissions En France, 55% des femmes s'arrêtent de travailler ou réduisent leur temps de travail au delà de leur congé de maternité à la naissance d'un enfant. 98% des pères ne prennent pas de congé parental à temps plein (contre 72% chez les femmes). Une inégalité citée récemment par le gouvernement, lorsqu'il a été décidé de modifier la durée des congés parentaux: la durée maximale de trois ans, accordée à partir du deuxième enfant, ne sera à l'avenir offerte que si "chaque parent recourt intégralement au congé", indique le journal La Croix. 12% des pères modifient leur temps d'activité Tweeter.

Publication pips 200307 n 29 2 femmes naissances arret travail. Mc3a9moire final. La réponse formidable d’un mari à la question "Alors votre femme est mère au foyer ? Mais qu’est-ce qu’elle FAIT de ses journées ?" Matt Walsh en a assez qu’on lui dise que son épouse est chanceuse d’être une mère au foyer, et de ne pas « travailler ». Voici sa réponse : source: matt’s blog On m’a fait la remarque deux fois en une semaine, et à chaque fois, c’était une femme. Les gens – et les femmes en particulier – devraient pourtant avoir plus de respect que cela. La semaine dernière, j’étais à la pharmacie lorsqu’une dame sympathique s’est approchée. « Matt ! « Très bien ! « Ça fait plaisir à entendre. . « Et bien elle travaille déjà beaucoup à la maison, à s’occuper des enfants.

. « Oh, formidable ! « Amusant ? Cette remarque-là n’était pas trop agressive. Un autre incident s’est produit aujourd’hui, au café. . « Alors votre femme va rester à la maison de manière permanente ? « Permanente ? « Oui, le mien a 14 ans, maintenant. . « Oh, elle fait tout, justement. . « …Moi ? « Ma femme ne s’arrête jamais de travailler. La conversation s’est achevée sur une note nettement moins amicale qu’elle n’avait débuté. Congé maternité, droit des femmes ? Texte intégral 1 L’exercice de ce droit suppose un état de grossesse médicalement constaté (art. R. 1225-1 C. Trav.) 1L’interrogation peut surprendre. De prime abord, congé maternité et femmes apparaissent indissociables. 2À s’en tenir à son objet, le doute est permis. 2 Notre étude est consacrée au congé maternité en droit du travail. 3Le congé maternité n’a d’ailleurs pas comme destinataires les femmes, mais les salariées enceintes2, auxquelles il permet d’arrêter de travailler pour enfanter, sans en passer par la rupture du contrat de travail. 4Loin de lever ces interrogations, le droit les éclaire et les intègre. 5D’abord guidés par le souci d’assurer la protection de la maternité, les contours du droit au congé maternité ne permettent pas de l’affirmer comme un droit des femmes.

A. 6Comme ailleurs, la reconnaissance du congé maternité en France a supposé l’intervention normative de l’État. Au niveau national 12Un congé maternité n’en est pas moins reconnu aux salariées. 24 Art. 10. B. Vers un nouveau congé parental - Les Vendredis Intellos n°1 - un Poulet, une Poulette, un Poussin. Vendredi 12 août 5 12 /08 /Août 07:00 Aujourd'hui, voici ma première (modeste) participation aux Vendredis Intellos lancés par Madame Déjantée, il y a déjà quelques semaines. Nous allons donc nous intéresser de plus près aux nouvelles propositions de loi concernant le congé parental. Personnellement, je trouve que c'est une excellente idée de pouvoir permettre aux papas de passer un peu plus de temps avec leurs enfants, à condition toutefois que l'indemnisation proposée ne soit pas ridicule et donc qu'elle permette aux papas de pouvoir le prendre, ce congé d'accueil de l'enfant et surtout que les entreprises ne pénalisent pas non plus les papas dans leur carrière à leur retour....

(ça c'est une autre histoire !) Il est bien également qu'ils commencent à se préoccuper de l'égalité homme-femme sur ce point. En effet, je ne vois pas pourquoi les femmes devraient choisir entre le fait de devenir maman et leur carrière, l'un n'empêchant pas l'autre du tout !! Et vous, qu'en pensez vous ? InShare. Le piège de la PAJE. Le piège de la PAJE Posted by lololescargo on 21 juillet 2012 · 14 Commentaires Récemment, les services de la PMI ont procédé à la fermeture d’une « crèche clandestine » à Marseille. Pourtant, ce mode de garde est loin d’être exceptionnel, même si les conditions d’accueil sont très différentes d’une « structure » à l’autre (et pour cause, il n’y a pas de normes, si ce n’est le bon sens de la nounou et l’exigence des parents). Comme cela est souligné dans l’article du journal Le Monde, « il manque entre 300 000 et 500 000 places d’accueil pour les tout-petits et les grandes villes sont toutes confrontées à la pénurie ».

(A Marseille, une "crèche clandestine" accueillant 26 enfants fermée par les autorités, Faïza Zerouala, Le Monde, 16/07/2012) Like this: J'aime chargement… Congés parentaux, temps partiel des femmes [par notre envoyée spéciale!!!] Penser le congé parental sur le long terme. Congé parental : chez moi et chez les autres. Congé de paternité ou congé de parentalité ? - Le blog de Pour une Egalité réelle entre les femmes et les hommes. Par Sylvaine Barré-Aivazzadeh Le dernier rapport de L’IGAS sur l’égal accès des femmes et des hommes aux responsabilités professionnelles et familiales dans le monde du travail rédigé principalement par Brigitte Grésy fait de nombreuses propositions intéressantes. Les médias n’en ont retenu qu’une qu’ils ont appelée congé de paternité. La proposition est en réalité beaucoup plus ambitieuse et peut-être plus efficace qu’un simple congé de paternité élargi par rapport à ce qui existe depuis une loi de 2001. En effet, le rapport propose de « créer, en plus d’un congé de maternité de 12 semaines, un congé d’accueil de l’enfant de 8 semaines, à partager également entre les deux parents, non transférables, devant être pris à la suite du congé de maternité, avec un bonus d’une semaine en cas de prise intégrale de son congé par le père, à prendre indifféremment entre les deux parents » jusqu’à la fin de la première année de l’enfant.

Certains me diront : Et les enfants ? Congé parental : le gouvernement dévoie le principe d’égalité entre les femmes et les hommes. Oui, la réforme du congé parental est indispensable. Oui, il faut revoir ce dispositif qui, depuis sa création dans les années 1980 pour les mères de trois enfants, a produit des effets pervers. Les chercheuses féministes ont, en effet, démontré que les bénéficiaires, au bout de trois ans d’absence de l’entreprise, retrouvaient difficilement un travail, compromettant, de fait, leur carrière, leur niveau de revenus et leur retraite. Pervers, le système l’est aussi pour avoir freiné l’évolution des mentalités sur le partage des tâches au sein du couple, et avoir renforcé les stéréotypes dans ce domaine. Mais la juste exigence des féministes à vouloir transformer le congé parental est instrumentalisée par le gouvernement. Son actuel projet de réforme demeure plus que douteux. Au nom du principe d’égalité entre les sexes, il feint de vouloir accorder un congé paritaire aux deux conjoints, soit dix-huit mois chacun, à prendre ou à laisser.

Une honteuse tromperie. Les pères bénéficiaires du complément de libre choix d’activité | Accueil. L’e-ssentiel n.137 –janvier 2013 Les pères qui ne travaillent pas ou travaillent à temps réduit pour s’occuper de leurs enfants, rompant ainsi avec les schémas traditionnels de comportements des hommes au travail, font figure d’exception. La rareté des hommes qui recourent à des dispositifs leur permettant de rester auprès de leurs enfants, comme le complément de libre choix d’activité (Clca), en témoigne. Le complément de libre choix d’activité (Clca) est une prestation à laquelle les pères ont rarement recours. Ils sont seulement un peu plus de 18 000 à percevoir cette prestation, soit 3,5 % de l’ensemble des bénéficiaires. Le recours des pères au Clca se différencie de celui des mères par une proportion plus forte de bénéficiaires à taux partiel, une durée en moyenne plus courte de perception de la prestation ainsi qu’un revenu moyen, avant de rentrer dans le dispositif, supérieur à celui de leurs homologues féminins.

Le malaise de la réforme du congé parental. Le gouvernement annonce que le congé parental sera « mieux équilibré » entre le père et la mère. Un objectif d'économies sous couvert d'égalité, qui pose plus que jamais la question du manque de places en crèche. Le gouvernement a confirmé lundi 29 septembre la modification de la réforme du congé parental. Le partage du congé entre les parents instauré par la loi « doit être mieux équilibré », a indiqué Marisol Touraine, la Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, lors de la présentation du projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2015.

Un choix contesté pour plusieurs raisons. D'abord pour le peu de cas qui est fait de la loi pour l'égalité, promulguée cet été, qui portait une première réforme. . « Ils se servent du combat pour l'égalité entre les femmes et les hommes pour faire des économies sur le congé parental. La suite de cet article est accessible sur abonnement. Je suis abonné·e,je me connecte Je m'abonne à partir de 1€ Rapport parentalite 1. Après une naissance, un homme sur neuf réduit ou cesse temporairement son activité contre une femme sur deux. Imprimer la page Stéphanie Govillot, division Emploi, Insee Résumé En France, plus d’une mère sur deux d’enfants de moins de huit ans s’est arrêtée de travailler après la naissance de ses enfants ou a réduit temporairement son temps de travail, c’est-à-dire au moins un mois au-delà de son congé de maternité.

Seuls 12 % des pères ont modifié leur temps d’activité au-delà de leur congé de paternité. Chez les femmes, ces modifications du temps de travail s’effectuent majoritairement dans le cadre du congé parental. Les moins diplômées cessent plus souvent leur activité alors que les titulaires d’un diplôme de niveau Bac + 2 tendent davantage à la réduire. Dans quatre cas sur cinq, la décision de prendre un congé parental à temps plein a été prise avant la naissance. Sommaire Encadré Le congé parental en pointe en Suède et en Allemagne Publication Un parent sur trois réduit ou cesse son activité au moins un mois pour son enfant Retour au sommaire Les pères sont peu enclins au congé parental Encadré.

Égalité entre les femmes et les hommes, congé parental, pension alimentaire, . Loi du 4 août 2014 pour l'égalité entre les femmes et les hommes. Congé parental mixte. La réforme du congé parental n'enchante pas les associations de parents.