background preloader

Sociology

Facebook Twitter

Comment votre clavier d'ordinateur vous influence. Et si la disposition des lettres sur nos claviers d’ordinateur avait une influence sur notre ressenti vis-à-vis des mots?

Comment votre clavier d'ordinateur vous influence

C’est en tout cas ce que laisse entendre une étude récemment menée par un chercheur de l’Institut de Technologie de Zürich et son collègue de l’Institut de Sciences Sociales de Mannheim. Les deux hommes se sont intéressés à l'«effet QWERTY», principe selon lequel les mots utilisant les lettres de la droite du clavier QWERTY (à partir des lettres Y, H et N) seraient plus appréciés que les autres. How The Language You Speak Changes Your View Of The World. Bilinguals get all the perks.

How The Language You Speak Changes Your View Of The World

Better job prospects, a cognitive boost and even protection against dementia. Now new research shows that they can also view the world in different ways depending on the specific language they are operating in. The past 15 years have witnessed an overwhelming amount of research on the bilingual mind, with the majority of the evidence pointing to the tangible advantages of using more than one language. Going back and forth between languages appears to be a kind of brain training, pushing your brain to be flexible. Just as regular exercise gives your body some biological benefits, mentally controlling two or more languages gives your brain cognitive benefits. Germans know where they’re going. You Think It’s Great, but It’s Probably Just Familiar - Sociological Images. Attention flottante. These scientists can prove it's possible to reduce prejudice. It was the most optimistic, feel-good conclusion social science had produced in years.

These scientists can prove it's possible to reduce prejudice

In 2014, political scientists, writing in the journal Science, reported that humans — stubborn and cliquish as we are — are capable of a profound change of mind. The researchers had demonstrated that a 20-minute conversation with a gay canvasser could make a lasting impression on a voter's willingness to support same-sex marriage legislation. That may sound small, but it was amazing: The vast majority of social science research finds that persuading people to change their attitude is hard, if not impossible.

Years of research into sensitive topics like politics and vaccinations had found that advocacy usually blows up in the advocate's face. Targets of persuasion tend to double down on their previously held position or forget the intervention almost immediately. Which is why what happened next was so disheartening. In May 2015, it emerged that Michael J. «Un policier m’a dit que ça lui faisait plaisir de nous matraquer» Sur le rond-point de la place de la Nation, la jeunesse parisienne se prépare à défiler.

«Un policier m’a dit que ça lui faisait plaisir de nous matraquer»

«On est les futurs travailleurs de ce pays. On refuse d’enchaîner les contrats précaires pour gagner de la merde», s’insurge un lycéen. Préparer le bac ou manifester, beaucoup ont choisi. «A quoi ça sert le bac si la loi passe ?» Pourquoi la BAC a des manières « rudes et humiliantes » Didier Fassin - Andrea Kane Anthropologue, sociologue et médecin, Didier Fassin est une des figures des sciences humaines en France.

Pourquoi la BAC a des manières « rudes et humiliantes »

Directeur d’études à l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS), il est aussi professeur à l’université de Princeton, aux Etats-Unis. Le document qu’il vient de publier aux éditions du Seuil est exceptionnel. « La Force de l’ordre : une anthropologie de la police des quartiers » est une enquête menée durant quinze mois, en deux fois, entre mai 2005 et juin 2007, dans un commissariat d’Ile-de-France, qu’il ne nomme pas. Pourquoi la BAC a des manières « rudes et humiliantes » Une heure de peine...: Batman et Superman : une solution durkheimienne. Y a-t-il un racisme linguistique? Rebouteux, magnétiseurs : la médecine à la croisée des croyances et des rites populaires. Par cette étude de la médecine traditionnelle, qui perdure encore aujourd'hui, c'est aussi une exploration de l'esprit humain, de son état et de ses ressorts que nous offre un livre "Une histoire des médecines populaires.

Rebouteux, magnétiseurs : la médecine à la croisée des croyances et des rites populaires

Herbes, magie, prières" écrit par Yvan Brochard et Jean-François Leblond. Démunis face à la maladie, les hommes se sont, de tout temps, tournés vers le monde végétal, animal et minéral, fleurtant parfois avec des rituels magiques, quant il ne s'agissait pas carrément de sorcellerie et de diablerie. Un univers à la marge du monde de la médecine et de celui de la pharmacie, même si, en certaines époques, des médecins reconnus n'hésitaient, en dernier recours, à diriger leurs patients vers cette autre médecine...

L'ISLAM RÉPUBLICAIN : LE REGARD DE LA SOCIOLOGIE HISTORIQUE. L'invisible (1/5) : L’invisibilité comme grille de lecture sociale. Premier jour d'une semaine qui sonde l'invisible.

L'invisible (1/5) : L’invisibilité comme grille de lecture sociale

Nous commençons aujourd'hui par parler de la construction de l'invisibilité sociale. Avec Melaine Cervera, docteur et enseignant en sciences économiques et Renaud Hourcade, docteur et enseignant en sciences politiques. En décembre dernier, ils rendaient ensemble à l'ONPES un rapport sur L’invisibilité sociale au prisme de la représentation des élus.

Leur travail porte plus généralement sur la reconnaissance sociale et institutionnelle des personnes "invisibles", les pratiques sociales invisibles, l'invisibilité sociale comme vecteur de sociabilité… A l'école de l'anxiété. Autour de l'angoisse scolaire et du stress des élèves.

A l'école de l'anxiété

Les lecteurs (1/5) : La lecture comme forme de vie. Le langage (2/4) : Wittgenstein, “Ne rien dire que ce qui se laisse dire” Sommes-nous capables de pardonner ? L'ethnologue Jeanne Favret-Saada raconte la sorcellerie en Mayenne : "J'ai dû me faire désenvoûter" En 1972, Jeanne Favret-Saada, ethnologue, racontait dans l'émission "Entre chien et loup" son travail sur la sorcellerie en Mayenne.

L'ethnologue Jeanne Favret-Saada raconte la sorcellerie en Mayenne : "J'ai dû me faire désenvoûter"

Elle avait appris à parler le langage de la sorcellerie, ce qui lui avait permis de recueillir des témoignages de sorciers... Le langage (3/4) : Peut-on comprendre le langage animal? Comment l'extrême isolement affecte-t-il le corps et l'esprit ? - BABEL OUEB. CC Isabella Hobi / Flickr Une étude réalisée en 2006 auprès de femmes américaines atteintes du cancer du sein démontrait que celles qui entretenaient des contacts fréquents avec leurs familles ou leur amis avaient 5 fois moins de chance de mourir de leur maladie.

Comment l'extrême isolement affecte-t-il le corps et l'esprit ? - BABEL OUEB

Selon les scientifiques, l'isolement aurait une grande influence sur le système immunitaire : la solitude induirait un état d'inflammation chronique, propice aux développement de maladies cardiovasculaires et d'autres pathologies. Des processus complexes dont on ne saisit pas tout, qu'étudie attentivement l'équipe de John T. Cacioppo de l'université de Chicago à la croisée des neurosciences et de la psychologie sociale. L’âge du génie est-il révolu ? D’où vient notre conception moderne du génie ? Que reste-t-il aujourd’hui de sa dimension sacrée? « Je voulais réanimer l’histoire des idées » Darrin M. McMahon. L’âge du génie est-il révolu ? A Successful Sociologist Makes the Familiar Strange.

Jusqu’où le tatouage s’est-il démocratisé? Le tatouage se serait démocratisé, détourné de ses origines populaires. Le tatouage a-t-il encore un sens? CULTURE - Le tatouage est une pratique millénaire qui, aujourd'hui, s'est totalement démocratisé au point de devenir un phénomène médiatisé. En témoignent les nombreuses conventions autour du tatouage organisées à travers le monde comme le Mondial du Tatouage, qui se déroule à partir de ce vendredi 4 jusqu'au dimanche 6 mars, à la Grande Halle de la Villette, à Paris. L'occasion pour les aficionados de découvrir de nouvelles signatures, de nouvelles techniques ou encore de nouvelles tendances. Le tatouage est-il devenu trop mainstream? “Sociorama”, la nouvelle collection qui met la sociologie dans les bulles. Petites lois de l'attraction amoureuse. Retro Cheek. La haine a-t-elle une raison?