background preloader

Esprit critique :Info/intox/complotisme

Facebook Twitter

Théories du complot. On te manipule. Une Théorie du complot, c'est quoi ? Une théorie du complot (on parle aussi de conspirationnisme ou de complotisme) est un récit pseudo-scientifique, interprétant des faits réels comme étant le résultat de l’action d’un groupe caché, qui agirait secrètement et illégalement pour modifier le cours des événements en sa faveur, et au détriment de l’intérêt public. Incapable de faire la démonstration rigoureuse de ce qu’elle avance, la théorie du complot accuse ceux qui la remettent en cause d’être les complices de ce groupe caché. Elle contribue à semer la confusion, la désinformation, et la haine contre les individus ou groupes d’individus qu’elle stigmatise.

Les 7 commandements de la théorie du complot 1. 2. La théorie du complot voit les indices de celui-ci partout où vous ne les voyez pas, comme si les comploteurs laissaient volontairement des traces, visibles des seuls "initiés". 3. 4. La théorie du complot tend à mélanger des faits et des spéculations sans distinguer entre les deux. 5. Comment vérifier les images des réseaux sociaux ? De plus en plus d’intox circulent sur les réseaux sociaux, que ce soit sur les migrants, la guerre en Syrie. En fait sur à peu près tous les sujets d’actualité. Un type de manipulation y fleurit particulièrement : les détournements de photos et de vidéos.

La mauvaise nouvelle, c’est que les médias n’ont pas les moyens de vérifier toutes ces images sur le terrain. La bonne, c’est qu’il existe aujourd’hui tout un panel d’outils et de techniques qui permettent d’enquêter sur ces hoax. Comme la désinformation n’est pas née avec Internet, la manipulation d’images n’est pas apparue avec Photoshop et Twitter. Même si leurs moyens nous paraissent aujourd’hui rudimentaires, les dirigeants soviétiques, pour ne prendre qu’un exemple, avaient pris l’habitude d’effacer de leurs photos les responsables politiques tombés en disgrâce. Le commissaire Nicolai Yezhov et Staline dans les années 1930. Pour tromper les réseaux, rien de mieux qu’une photo ou encore mieux, une vidéo. Peut-on être sûr à 100 % ? Outils pédagogiques.

En plus de déboulonner les fausses informations dans ses articles, le Détecteur de rumeurs de l’Agence Science-Presse participe à la lutte aux fausses nouvelles en faisant de l’éducation aux médias: conférences dans les établissements scolaires, outils pédagogiques et autres partenariats. Nous avons regroupé pour vous, sur cette page, toutes les informations pour en savoir plus sur nos services, nos formations, ainsi que des ressources que nous considérons pertinentes en éducation aux médias. Découvrez également nos fiches pédagogiques élaborées à l’intention des élèves du primaire et du secondaire sur des thèmes scientifiques variés (OGM, énergie nucléaire, changements climatiques, etc.) et sur les médias. Nos conférences et ateliers Depuis 2017, nous avons déjà rejoint des centaines de jeunes et d’adultes, aujourd’hui mieux outillés pour départager les informations douteuses des informations fiables. Pour recevoir la visite du Détecteur de rumeurs : detecteur@sciencepresse.qc.ca B.S.

Collectif de Recherche Transdisciplinaire Esprit Critique & Sciences | Le CorteX (COllectif de Recherche Transdisciplinaire Esprit Critique & Sciences) est un collectif né en 2010 à Grenoble, Marseille et Montpellier. Son but est de réunir tous les acteur. Les bienfaits pédagogiques du complotisme.

La théorie du complot remporte un vrai succès. Non que les élèves y croient toujours vraiment dur comme fer, souvent ils s’en marrent, s’en amusent, tout en trouvant que c’est quand même incroyablement bien vu. Ils baignent dedans, à des degrés divers donc. Ils voient le plus souvent des Illuminati partout (surtout quand on analyse un tableau avec eux), parfois des Schtroumpfs membres du K.K.K. (c’est pas incompatible avec leur dictature communiste ?) , etc. J’ai donc décidé de les faire travailler par groupes, en îlots mystifiés : ils devaient imaginer de quel complot notre établissement était le fruit. A leur disposition, ils avaient donc : la biographie de l’écrivain qui a donné son nom à notre collège. Dans un élan ininterrompu, ponctué de cris de surprises, de satisfaction, ils ont additionné des années avec des numéros de rue, ils ont retranché la somme des chiffres du code postal le tout multiplié par la somme des lettres de tel mot.

Signaler ce contenu comme inapproprié. Ateliers Déclic' Critique - CLEMI. Des ateliers filmés en classe par des formateurs du CLEMI Le CLEMI intervient dans les classes et propose des ateliers Déclic’ Critique dans le premier et le second degrés. Objectif? Montrer aux enseignants comment faire décoder les médias et l’information par leurs élèves. Chaque atelier dure environ 1h et sensibilise les élèves aux problématiques du numérique. Modules vidéo et kit pédagogique Ces ateliers sont filmés et font ensuite l’objet d’un montage vidéo d’environ 6 minutes illustrant des cas concrets d’éducation aux médias et à l’information et destinés aux enseignants.

Comme par hasard... - Les élucubrations de @lvighier. Dans le cadre de l'éducation aux médias et à l'information (EMI) et à l'occasion de la Semaine de la Presse et des Médias dans les Ecoles, les 3èmes médias ont été amenés à analyser la rhétorique et la mise en scène propres aux théories du complot. Entre observation et production, comment aiguiser l'esprit critique des élèves face aux flux contradictoires d'informations ? Cette séquence propose un élément de réponse, parmi tant d'autres. Le projet "classe médias" au collège Pablo Picasso a vu le jour à la rentrée 2014. L'objectif de ce projet est de rassembler les élèves et l'équipe pédagogique de la classe autour d'un fil conducteur : la veille et le décryptage médiatiques.

Certains échanges en classe ont mis au jour le crédit accordé à de nombreuses publications sur la toile, en particulier les publications complotistes. De la définition à l'analyse Le mot est défini (diapositive 2) et les élèves doivent chercher et mutualiser plusieurs exemples de théories du complot. Info ou intox ? Sélection de sites pour la préparation de séances pédagogiques d’ éducation aux médias et à l’information (EMI) visant à déconstruire les rumeurs et théories du complot.

Sommaire du dossier : 3 Infographies de l’AFP qui décrivent parfaitement le circuit de l’information et sa construction. La charte des devoirs professionnels des journalistes français (voir son actualisation en 2011). Chasseurs d’info est un jeu sérieux autour de l’information et de la recherche des sources. Support formation de formateurs référents valeurs de la République. Support de l’atelier scénarisation pour la journée d’étude : comment réagir face au complotisme. Info ou intox : comment déjouer les pièges sur Internet ? Info ou intox : quand internet vous tend des pièges : Vidéo de France 24 des journalistes Ségolène Malterre et Wassim Nasr. Les obsédés du complot : Reportage vidéo : enquête de la journaliste Caroline Fourest pour comprendre qui sont les théoriciens du complot et pourquoi ont ils autant de succès. Attentats : décrypter le complotisme et les « infaux » avec la parodie en « Classe Médias »

Après Charlie Hebdo, Lionel Vighier, prof de lettres, avait dédié une séquence aux théories du complot, pour ses "3e Médias". Pour l'après-13 Novembre, il s'attaquera aux fausses informations. Avec le même objectif : développer l'esprit critique des élèves. Les théories du complot / Lionel Vighier Un an après Charlie Hebdo, 2 mois après le 13 Novembre, comment agir auprès des élèves afin de les armer face à la désinformation ? Au collège Picasso de Montesson, Lionel Vighier, prof de français, participe à un projet “transdisciplinaire” mis en place en 2014 : une classe à projet, centrée sur l’éducation aux médias. Les “3e Médias” sont encadrés par des enseignants de toutes disciplines, qui ont choisi d’adapter leurs cours, avec “l’angle médiatique”.

Éduquer aux médias toute l’année Les 3e Médias préparent une « Journée du Direct » : ils couvrent l’actu du jour sur Twitter. “Les élèves entendent parler des médias tous les jours. Des élèves « sensibles aux théories du complot » Fabien Soyez. #InfoOuPub #SPME2018. EMC, partageons ! Se mobilise cette année à l’occasion de la semaine de la presse et des médias dans l’école, du 19 au 24 mars, dont le thème est « D’où vient l’info ? ». Prenant en considération les connaissances très variables des élèves autour de la notion «information », l’équipe Créa a souhaité les amener à mieux en cerner les caractéristiques essentielles au moyen d’une confrontation avec la publicité, omniprésente dans notre société.

Le scénario pédagogique s’inscrit dans le cadre du parcours citoyen de l’élève : en EMI (Education aux Médias et à l’Information), l’élève apprendra à distinguer des images relevant de l’information et de la publicité ; en EMC (Enseignement Moral et Civique), il adoptera un esprit critique face à des documents en se questionnant sur la fonction de ces derniers et en analysant des messages publicitaires (dimension « jugement » des programmes). mobiliser le langage… À partir de la presse Le scénario cycle 1 Découvrir, trier et créer. Les supports cycle 1.