background preloader

SVT

Facebook Twitter

Les pathologies dermatologiques : CANCERS DE LA PEAU - Syndicat des dermatologues -vénéréologues : dermatologues, acné, cancer de peau. Cancer de peau : les kératoses actiniques Kératoses actiniques ou solaires - Les kératoses actiniques sont des lésions précancéreuses , pour certaines de véritables petits cancers débutants dont les facteurs favorisants sont les sujets à phototypes clairs dont la peau a été chroniquement soumise au soleil et le sujet âgé. Cliniquement il s'agit de lésions brun/rouge croûteuses, avec des croûtes plus ou moins épaisses qui mesurent de quelques millimètres à quelques centimètres de diamètre, parfois unique parfois multiples. Ces lésions prédisposent à la survenue du cancer cutané qui s'appelle le carcinome épidermoïde. Parfois ces lésions régressent spontanément, parfois elles évoluent vers un carcinome épidermoïde même si le taux de transformation en carcinomes invasifs est très faible.

Plusieurs modalités thérapeutiques sont disponibles pour traiter les kératoses actiniques telles que l' azote liquide en cas de lésions uniques ou peu nombreuses. Carcinome baso-cellulaire. Mélanome cutané. Pollution de l'air. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pollution de l'air

La pollution de l’air (ou « pollution atmosphérique ») est un type de pollution caractérisé par une altération des niveaux de qualité et de pureté de l’air. Cette dégradation est généralement causée par un ou plusieurs éléments tels que des matières particulaires, ou autres substances…[1] dont les degrés de concentration et les durées de présence sont suffisants pour produire un effet toxique et/ou écotoxique. L'ONU a encadré la mis en place en 1979 d'une Convention sur la pollution atmosphérique transfrontalière à longue distance.

L'OMS estime que ramener les taux de particules PM10 de 70 à 20 µg/m3 diminuerait la mortalité induite par la pollution de l’air de 15 %. Différents types de pollutions atmosphériques[modifier | modifier le code] Cette pollution peut revêtir de multiples formes et être : Histoire[modifier | modifier le code] C'est avec la révolution industrielle que la pollution de l'air est devenue la plus visible et manifeste. 2. 3. Decouvrir l'eau : eau potable. Les IST - Infections Sexuellement Transmissibles. Une IST ou Infection Sexuellement Transmissible (qu’on appelait avant maladie Sexuellement Transmissible) est une maladie qui se transmet par des relations sexuelles avec une ou des personne(s) déjà contaminée(s), qu’il y ait ou non pénétration.

Les IST - Infections Sexuellement Transmissibles

Les IST peuvent être dues à différents microbes : bactéries, virus, parasites, champignons. Parmi les IST les plus connues, on peut citer : le VIH/Sida, les hépatites B et C, l’herpès, la blennorragie, les chlamydioses, les condylomes, la syphilis, les papillomavirus… Certaines de ces infections ne sont pas uniquement transmissibles par les relations sexuelles ; c’est le cas du VIH/Sida et des hépatites qui peuvent se transmettre par le sang. 1/ Symptômes Les symptômes des IST sont souvent très discrets voire inexistants. Ces signes peuvent parfois vous apparaître anodins mais il est essentiel de les prendre au sérieux car une IST non traitée peut avoir des conséquences graves (stérilité, cancers…). 2/ Dépistage : - examen clinique des organes génitaux.

Pollution de l'eau. Comment détermine-t-on la pollution de l'eau ?

Pollution de l'eau

Par l’analyse. Des normes nationales et internationales fixent des indicateurs de pollution biologique et physico-chimique de l'eau. Il existe une grande variété de paramètres indicateurs de pollution de l'eau. Pour les eaux naturelles et les effluents domestiques et industriels, à titre d’exemples ont peut citer les analyses suivantes. Pour mesurer la pollution de l'eau, on utilise aussi le phosphore total, les phosphates des paramètres microbiologiques, tels que le nombre de coliformes fécaux, et des paramètres chimiques variés, envisagés en fonction de l’environnement local, tels que teneur en métaux lourds, pesticides, etc. Eau potable : toxicite de polluants chimiques. Certaines substances, comme les métaux lourds, ne sont pas éliminées par l’organisme.

Eau potable : toxicite de polluants chimiques

Elles s’y accumulent, et leur ingestion prolongée peut être la cause de maladies graves, même si leur teneur dans l’eau est très faible. Ingérées en grande quantité, lors d’une pollution accidentelle, ces mêmes substances sont rapidement toxiques. Le plomb par exemple passe dans le sang et va perturber de nombreux mécanismes biochimiques, touchant principalement le système nerveux mais aussi d’autres fonctions, comme la reproduction. Les enfants exposés de manière prolongée à de faibles doses de plomb peuvent ainsi développer un saturnisme, une maladie caractérisée par divers troubles pouvant être irréversible ceux-ci concernent notamment la croissance, le développement du système nerveux central, le développement intellectuel et le comportement. Le Blog de M.Colin.

La pollution atmosphérique en bref.