background preloader

Lunatique

Facebook Twitter

Lunatique est une maison dédiée aux romans et nouvelles de fiction. Il n’y a pas d’auteur type Lunatique, certains ayant déjà une belle bibliographie, d’autres présentant ici leur tout premier ouvrage.


Le catalogue se singularise par des sujets dérangeants traités avec élégance et grincement de dents.
Collections Parler Debout (essais philosophiques), 36e Deux Sous (textes courts), romans.
. L’Ange gardien  (Charybde) X Lorsqu’il a étranglé la fille, elle se trouvait juchée sur sa table, jupe retroussée, cuisses écartées.

L’Ange gardien  (Charybde)

A-t-on idée de grimper sur sa table quand on est élève à l’institution de la Mère-Dieu ? Ici, c’est genoux serrés et bouche cousue (ça devrait l’être, c’était comme ça, avant. Avant, c’est-à-dire avant l’arrivée de monsieur Rouste, le nouveau directeur). Lui, c’est Fellow. Un redoutable tueur en série et criminel sexuel s’est-il introduit subrepticement au cœur de la respectable institution scolaire de la Mère-Dieu, fleuron pédagogique du département, fréquentée par la plupart des enfants de notables ou de cadres supérieurs des environs, mais aussi, comme le déplorent certains, par toutes sortes de démunis, au nom d’on ne sait trop quelle mixité sociale ou charité chrétienne ? Merci de ne pas me prendre pour le débile de service. Aujourd’hui je me dis que j’aurais mieux fait de me laisser virer. (…) Partir me coûterait. WordPress: J'aime chargement… Une librairie en pays hostile  (Charybde)

Ce que pourrait signifier l’ouverture d’une librairie dans un village de Sardaigne. x La librairie a ouvert le 30 juillet 1984, le seul jour de pluie du mois.

Une librairie en pays hostile  (Charybde)

Maurizio, le propriétaire, avait tout prévu car c’était aussi relâche au cinéma. Rien à faire au village. Rien à faire nulle part dans ce maudit pays. Pour que demain vienne  (Charybde) X Cinq nouvelles d’espoir et de désarroi, de tendresse désarçonnée, de choses qui auraient pu mieux tourner, d’humour noir et d’ironie du sort, parfois assenant leur simplicité diabolique en un coup fatal, parfois développant une ruse machiavélique pour porter leur estocade.

Pour que demain vienne  (Charybde)

Qu’il s’agisse des retrouvailles tardives et délicates entre une jeune mère éplorée et son ex-adolescent fugueur (« Valse lente »), d’une jeune Ukrainienne fuyant désespérément la cave française des trafiquants humains qui l’ont saisie (« Pas de deux »), d’une tentative pour, après bien des périples, retrouver l’enfant jadis confié à l’adoption (« Pavane »), ou d’une soirée de dédicace en librairie très inhabituelle pour une adolescente dont ce n’est certes pas l’habitude (« Bacchanale »), Corine Pourtau excelle à manier, chaque fois en une vingtaine de pages, l’art du malentendu dramatique, de l’attente tragiquement déçue, ou de l’ironie du sort. Photo : ® J.C. Dourdy S’écraser morte au pied du mur. WordPress: L'Ange gardien (Les Carnets du Pr. Platypus) « C‘est quoi, le contraire d’un miracle ?

L'Ange gardien (Les Carnets du Pr. Platypus)

», demande au beau milieu d’une scène de panique un des personnages de l’Ange gardien. Bonne question. Le mot correspondant serait bien utile dans certaines circonstances mais la langue française n’a pas, à moins de se contenter d’antonymes imparfaits, jugé bon de l’inventer. Comment évoquer alors la série de malheurs qui frappe l’institution respectable de la Mère-Dieu, qui commence avec le spectaculaire meurtre par strangulation d’une élève par un professeur, et se poursuit avec, entre autres, la mort terriblement ironique du prêtre dans sa propre chapelle ? Catastrophe ? L’Ange gardien a de quoi dérouter temporairement les lecteurs qui connaissent Raymond Penblanc.

. « Dans ma cathédrale de verdure, mon père, je souhaite simplement qu’on règle le choeur des oiseaux. L'Ange gardien (Le blog de Yv) L'Ange gardien, Raymond Penblanc, Lunatique, 2017....

L'Ange gardien (Le blog de Yv)

Rien ne va plus à l'institution de la Mère-Dieu. Une jeune fille, pensionnaire, est retrouvée étranglée. L'émotion est à son acmé et beaucoup de parents menacent de retirer leurs filles de cet endroit. L'ange gardien (Paludes) La mort embrasse mal (Le blog de Yv) La mort embrasse mal, Philippe Vourch, Lunatique, 2016.....

La mort embrasse mal (Le blog de Yv)

Quentin, onze ou douze ans, passe l'été après la fin de l'école élémentaire avec ses copains Anton, Yan et Alban à faire des courses à vélo, à chasser les lézards, à embêter le vieux qui passe ses journées dans son jardin, ... Mais cet été-là, sur sa fin, lui réservera des surprises. D'abord le vieux vient demander des comptes aux parents de Quentin et la punition ne sera peut-être pas si terrible que cela. Et surtout, la rentrée en sixième et le croisement du regard d'une jeune fille dans le car, puis cette jeune fille qui s'assoit à côté de lui en classe et dont il tombe amoureux.

Elle s'appelle Lilly, lui annonce qu'elle a une leucémie et qu'elle sera morte avant la fin de l'année. Philippe Vourch m'avait déjà charmé avec Les genoux écorchés. Un très beau texte qui saura toucher les plus durs d'entre nous et faire naître une ou plusieurs larmes aux plus émotifs et sensibles. Interview vidéo : Philippe Vourch.