background preloader

Jigal

Facebook Twitter

"Les Éditions Jigal sont une maison d'édition fondée en 1989 par Jimmy Gallier.


Tout d'abord éditeur du Guide de la musique, et du site à destination des professionnels de la musique et du spectacle, Jigal inaugure en 1998 une collection de polars et romans noirs avec la publication d'un premier titre de Del Pappas, le Baiser du Congre.
Les Éditions Jigal, basées à Marseille éditent des auteurs de polar francophone mais également des auteurs de romans noirs et de polars urbains en provenance d'autres suds" (Source : La Cause littéraire) Le diable n’est pas mort à Dachau (The Big Blowdown) Janvier 1943, au Revier (infirmerie) du camp de Dachau, les docteurs Nowitski, Plötner et Rascher mènent des expériences scientifiques sur les déportés, afin de mettre au point de nouvelles applications pour l’armée.

Le diable n’est pas mort à Dachau (The Big Blowdown)

Automne 1967, Henri Majencoules revient à Agnost-d’en-haut, son village natal, pour les obsèques de sa mère. Après de brillantes études à Normale Sup. il avait quitté la France pour faire carrière en Californie. Il travaille sur de nouveaux projets d’avenir auprès de l’ARPA, une agence de recherche de pointe du Ministère de la défense des Etats-Unis. Nu couché sur fond vert (Encres vagabondes)

Nu couché sur fond vert.

Nu couché sur fond vert (Encres vagabondes)

Rien ne se perd (Africultures) Á 24 ans, Cloé Mehdi, auteure franco-algérienne manie la plume avec dextérité.

Rien ne se perd (Africultures)

Son second roman noir, Rien ne se perd, paru aux Editions Jigal Polar, entre autres prix Dora Suarez 2017, dissèque la détresse sociale, et traite notamment de l’impunité des violences policières. Derrière sa masse de frisottis, Cloé Mehdi est gênée par ce succès qui tombe, selon elle, « comme un fléau ». Elle écrit depuis l’âge de 11 ans. Le roman noir ? Un hasard, elle préfère le style science-fiction post-apocalyptique. Rien ne se perd fait alors tristement écho avec l’actualité.

Rien ne se perd (RTBF)... Nu couché sur fond vert (Le blog de Yv) Nu couché sur fond vert, Jacques Bablon, Jigal polar, 2017.....

Nu couché sur fond vert (Le blog de Yv)

Romain Delvès est flic, collège de Margot Garonne. Tous deux sentent que quelque chose les rapproche sans oser faire le pas. Paul, le père de Romain était le riche héritier de la famille Delvès morte en quasi totalité dans un accident. Paul fut assassiné vingt-cinq ans plus tôt, l'enquête n'a pas abouti, Romain est donc l'unique spécimen Delvès encore en vie. Connemara black (The Big Blowdown) Les lacs du Connemara de Gérard Coquet, ce n’est pas de la chansonnette à Sardou.

Connemara black (The Big Blowdown)

Ça ne fait pas dans la dentelle… Ça peut être noir, tordu et sacrément vicieux. Ciara McMurphy a quitté son village de Clifdén, au cœur du Connemara, après quelques mois d’un mariage aussi précoce que raté. Elle a quitté son village pour s’engager dans la Garda Síochána, la police de la République d’Irlande. Elle n’est revenue au pays qu’une fois, pour les funérailles de son amie d’enfance Jessica, proche des milieux nationalistes de l’IRA.

Le printemps des corbeaux (Encres vagabondes) Nous sommes à Marseille en mai 1981, pendant l’élection présidentielle.

Le printemps des corbeaux (Encres vagabondes)

François Mitterrand est élu président de la république. Le bourgeois a peur des socialo-communistes, peur d’être dépouillé, la pègre continue ses petites affaires et comme toujours à Marseille se met au service des politiques. Luc Rio dit Louka passe sa licence d’informatique à Luminy, il veut devenir programmeur en ce temps des débuts de l’informatique. Il a eu une enfance difficile après la mort de son père et l’abandon de sa mère, enfance qui s’est passée dans les foyers de la DASS ou dans des familles d’accueil. Mes jeunes années me laissait plutôt la sensation d’une humiliation et le souvenir d’un interminable et déprimant ennui.

C’est peut-être dans cette enfance que Louka a forgé un profond cynisme, où plutôt une double personnalité. Alors que c’est un être profondément immoral qui n’hésite pas à monter des escroqueries. Nu couché sur fond vert (Action-Suspense) Romain Delvès et Margot Garonne sont âgés d’une trentaine d’années.

Nu couché sur fond vert (Action-Suspense)

Le Prix Mystère de la Critique 2017 à Cloé Mehdi. Les 32 membres du jury du Prix Mystère de la Critique ont dévoilé le palmarès de la 46e édition de la récompense, publié par Yann Plougastel sur son blog : Cloé Mehdi reçoit prix pour son roman Rien ne se perd aux éditions Jigal, paru en mai 2016 et déjà lauréat du Prix Étudiant du Polar 2016 et du Prix Dora Suarez 2017.

Le Prix Mystère de la Critique 2017 à Cloé Mehdi

Le résumé de l'éditeur pour Rien ne se perd : Une petite ville semblable à tant d’autres… Et puis un jour, la bavure… Un contrôle d’identité qui dégénère… Il s’appelait Saïd. Il avait quinze ans. Et il est mort… Moi, Mattia, onze ans, je ne l’ai pas connu, mais après, j’ai vu la haine, la tristesse et la folie ronger ma famille jusqu’à la dislocation… Plus tard, alors que d’étranges individus qui ressemblent à des flics rôdent autour de moi, j’ai reconnu son visage tagué sur les murs du quartier. Des tags à la peinture rouge, accompagnés de mots réclamant justice ! Le résumé de l'éditeur pour Cartel : La tête de l'Anglaise (Encres vagabondes) La tête de l'Anglaise Je livrais ma vérité en morceaux, en puzzle, à l’instar du corps de l’Anglaise.

La tête de l'Anglaise (Encres vagabondes)

Joël est paysan, cul terreux quelque part dans le centre. Là où la vie a l’âpreté et la monotonie du travail agraire et de l’élevage. La lettre et le peigne (Black Novel1) Editeur : Jigal.

La lettre et le peigne (Black Novel1)

Interview : Jimmy Gallier, co-fondateur des éditions JIGAL. C'est une première aujourd'hui puisque nous avons le très grand plaisir de publier en partenariat et en collaboration avec Et Baam, une interview d'un éditeur marseillais.