background preloader

Anacharsis

Facebook Twitter

Jean-Patrick Manchette et la raison d’écrire  (Charybde) X Publié en 2017 aux éditions Anacharsis sous l’égide de Nicolas Le Flohec et de Gilles Magniont, cette somme critique propose un assemblage cohérent d’une belle pertinence, parcourant aussi bien, en les renouvelant largement, les aspects les plus connus de l’œuvre de Jean-Patrick Manchette, que certains de ses recoins davantage ignorés.

Jean-Patrick Manchette et la raison d’écrire  (Charybde)

Un seul article sur les 18 du recueil m’a semblé faible (ce qui est fort peu), et un seul point aveugle résiduel demeure ici, à mon sens, celui du rapport de Jean-Patrick Manchette à la science-fiction, qui n’est évoqué qu’en passant dans l’article de Jérôme Dutel (« En amont et en aval de Mélanie White« ), qui traite principalement – et joliment cependant – de son incursion dans le roman graphique pour adolescents.

Le Chien, la neige, un pied (Télérama) Le Chien, la neige, un pied (Lilian Auzas) Frantz Olivié et Charles-Henri Lavielle (Libfly) LIBFLY En choisissant d’appeler votre maison d’édition « Anacharsis », du nom de ce philosophe barbare venu dans l’Athènes de Solon mais aussi de ce jeune homme qui, dans un récit épique du XIXe siècle, parcourut la Grèce, souhaitiez-vous fixer un cap à votre maison d’édition ?

Frantz Olivié et Charles-Henri Lavielle (Libfly)

Jean-Patrick Manchette et la raison d’écrire (Libération) «Vous êtes un auteur cruel, vous faites couler beaucoup de sang dans vos romans…» Tout est gris-bleu, comme dans le Ballon rouge d’Albert Lamorisse.

Jean-Patrick Manchette et la raison d’écrire (Libération)

Le Chien, la neige, un pied (Paludes) Constantinople 1453 (Fréquence médiévale) Parmi les dates célèbres du Moyen âge, 1453 occupe une place particulière.

Constantinople 1453 (Fréquence médiévale)

La prise de Constantinople par les forces de l’Empire ottoman et la chute du vieil Empire romain d’Orient qui existait depuis plus de 1000 ans marquent, selon certains, la fin du Moyen âge et l’entrée dans l’époque Moderne. Mais que s’est-il passé en mai sous les murs de la ville qui va devenir Istanbul ? Pour comprendre cet événement plus complexe qu’il n’y paraît, nous avons invité Vincent Déroche et Nicolas Vatin, directeurs d’un superbe ouvrage publié par les excellentes éditions Anacharsis dans lequel sont éditées pour la première fois l’ensemble des sources, latines, byzantines, et ottomanes, traitant du siège et de la chute de Constantinople. Bonne écoute. L’Empire comanche (La Cliothèque)

La vision ambiguë de l’empire comanche dans le Sud-Ouest des Etats-Unis Il existe au Nouveau Mexique une pièce de théâtre vraisemblablement crée à la fin du XVIIIème siècle et jouée jusqu’à nos jour.

L’Empire comanche (La Cliothèque)

Il existe 2 versions de Los Comanches. Naufragés (Tête de lecture) Parti de Crète en avril 1431, le bateau du noble marchand vénitien Pietro Querini dérive et fait naufrage.

Naufragés (Tête de lecture)

Son périple le mène très au nord, au large de la Norvège sur des îles toujours enneigées. Ma vie de brigand (Le Courrier) Le «général des brigands» du Mezzogiorno, l'Italie du Sud.

Ma vie de brigand (Le Courrier)

Ce surnom s'attache à la figure de Carmine Crocco, dont l'éditeur Anacharsis publie en français l'autobiographie sous le titre Ma vie de brigand. Ecrit à la fin du XIXe siècle par Crocco qui alors purgeait sur l'île d'Elbe une peine de travaux forcés à perpétuité. L'animal en république (L'Histoire) A la façon des Académies du XVIIIe siècle, la tradition d'interroger la société perdure après 1789.

L'animal en république (L'Histoire)

Un concours sur le droit des animaux est ainsi organisé en 1802 sous le Consulat de Bonaparte, tandis que ce dernier rétablit la légalité de l'esclavage. L'Institut de France pose aux citoyens la question suivante : « Jusqu'à quel point les traitements barbares exercés sur les animaux intéressent-ils la morale publique ? Et conviendrait-il de faire des lois à cet égard ? » Vingt-huit essais répondant à ce questionnaire sont envoyés à Paris. Un seul a été perdu. Tueur de bisons (Tête de lecture) Les Editions Anacharsis lancent Griffe, une collection poche. A compter du 21 octobre, les éditions Anacharsis lanceront une série de livres de poche, une nouvelle collection estampillée Griffe.

Les Editions Anacharsis lancent Griffe, une collection poche

Avec six ouvrages par an, cette dernière réunira les grands succès de la maison et ses titres phares. Quinze années d’édition et d’existence pour les Editions Anacharsis aboutiront fin octobre à une collection de poches, Griffe, dont la distribution sera assurée par Les Belles Lettres. Elle « reprend et décline les collections du grand format "famagouste" (récits historiques), "essais" et "fictions". Unies dans une même charte graphique, les collections se distinguent par une couleur dominante, respectivement or, vert métal et bleu métal ; les intérieurs sont entièrement recomposés », explique Charles-Henri Lavielle, cofondateur. Trois questions à Frantz Olivié (Monde du Livre) Nous avons rencontré Frantz Olivié, l’un des deux cofondateurs de la maison d’édition toulousaine Anacharsis, qui vient de fêter ses quinze ans d’existence.

Trois questions à Frantz Olivié (Monde du Livre)

À l’origine, Anacharsis est le nom d’un personnage des récits d’Hérodote, qui était venu à Athènes s’initier à la philosophie avant de retourner chez les barbares pour leur transmettre son savoir. Ce nom a beaucoup servi de nom de plume pour les auteurs au fil des siècles et illustre parfaitement la volonté de la maison d’édition de proposer aux lecteurs un autre regard sur le monde. D’abord créée comme une association par deux amis amoureux des livres, les éditions Anacharsis ont grandi et acquis au fil du temps une certaine renommée… Pouvez-vous nous parler de votre parcours professionnel et nous expliquer comment se sont mises en place les éditions Anacharsis ? Mon ami et moi (Charles-Henri Lavielle, cofondateur de la maison d’édition) avions tous deux un doctorat d’histoire et nous voulions publier des livres.