background preloader

Rec

Facebook Twitter

Le Parlement européen est la seule institution de l'UE à avoir refusé. Le Parlement européen est la seule institution européenne qui refuse de se faire auditer par l'organisation anti-corruption Transparency International (TI), rapporte le portail suédois Europaportalen.se. Transparency International est surtout connue pour son Global corruption Barometer annuel, qui mesure chaque année la corruption dans 107 pays différents. L'été dernier, Transparency International a proposé d’auditer la transparence et l’intégrité de l’UE au travers d’un audit d’une dizaine de ses institutions. L’examen porte sur les règles en place, s’attache à vérifier qu’elles sont respectées, et pour ce faire, il nécessite d’interroger les personnes en charge de la mise en pratique de ces règles Toutes ces institutions ont accepté, sauf le Parlement européen.

Pourtant, celui-ci n’est pas avare de compliments lorsqu’il s’agit de louer les initiatives des organisations non-gouvernementales telles que Transparency International… Le premier village Bio de France est situé en Aquitaine. (la photographie ne représente pas Arjuzanx) Arjuzanx est le premier village bio de France. Situé en Aquitaine, ce village landais de 200 habitants est le premier à recevoir le label “Territoire Bio engagé”. Le label “Territoire Bio engagé” est la première démarche de labellisation bio des collectivités territoriales proposée en France. Créé par ARBIO Aquitaine à l’occasion de leur 10 ans, cette distinction a pour but de récompenser les collectivités ayant atteint les recommandations du Grenelle de l'environnement dans l’approvisionnement des restaurants collectifs en produits biologiques (au moins 20% dans les menus) et en proportion de surfaces agricoles bio (6% minimum).

À Arjuzanx, premier village bio de France, les objectifs sont largement dépassés. Pierre Darmanté, maire du village, s’en félicite. Il explique au journal Sud Ouest : “nous sommes à près de 20% des terres agricoles en bio. Le phénomène prend de l’ampleur et risque de s’étendre sur d’autres régions. Grossiste en écoproduits. Grossiste en écoproduits. Grossiste en écoproduits. Grossiste en écoproduits. Voici le sommaire de notre catalogue réservé aux magasins. La version PDF est également téléchargeable. Catalogue Général 2014 Télécharger le catalogue général 2014 Ecodis au format pdf (30 Mo) Télécharger le catalogue général 2014 Ecodis au format compressé en Zip (22 Mo) Catalogue de Noël 2013 Télécharger le catalogue de Noël 2013 Ecodis au format pdf (16 Mo) Catalogue nouveautés 2013 Télécharger le catalogue nouveautés 2013 Ecodis au format pdf (8 Mo) Si vous souhaitez recevoir un exemplaire papier de notre catalogue (réservé uniquement aux professionnels), envoyez-nous un chèque de 5 €.

L’Afrique à l’heure du "code" Le génie et la créativité africaine dans le domaine des TIC n’a cessé de surprendre au cours de ces dernières années. Au point de susciter des vocations. Forcément. De Lomé à Nairobi et du Caire à Johannesburg, des concepts tels que «coder» et «hacker» semblent s’être imposés chez tous les férus de TIC. A croire qu’en ce qui concerne l’appropriation des TIC, l’Afrique ne semble pas avoir raté son train. (déjà) l’âge d’or de la « bidouille » ? Longtemps considérée comme étant « le berceau de la bidouille » du fait des diverses initiatives mises en place par ses popupations pour tenter de solutionner leur kyrielle de problèmes économiques et sociaux, l’Afrique semble aujourd’hui porter ce titre pour d’autres raisons. Car, longtemps restée à la périphérie des innovations en matière de TIC, sa situation «devait vite évoluer» comme le soulignait Sabine Blanc en 2011 sur OWNI.

Apprendre à coder : la renaissance digitale africaine Références : - Ramah, Rajab. Ce que coûtent (encore) Giscard, Chirac et Sarkozy aux Français - 18 février 2013. Une fois battus ou retirés de la vie politique, les anciens présidents de la République n'ont pas de souci à se faire sur le plan matériel. Elevés au rang d'«ex», ils continuent d'être pris en charge par l'Etat, qui leur assure un train de vie plus que confortable.

Une exception très française. Au 77, rue de Miromesnil, dans les beaux quartiers de la capitale, Nicolas Sarkozy reçoit ses visiteurs avec un certain faste. Tony Blair, René Ricol, Alain Finkielkraut, Florence Cassez tout juste libérée... L'ancien chef de l'Etat dispose d'un appartement de 320 mètres carrés, composé de 11 pièces, dont une salle classée monument historique, avec des peintures datant du XIXe siècle. En 2012, Challenges estimait le prix de cette location de luxe à près de 180.000 euros annuels, soit environ 15.000 euros par mois. Des informations confirmées par une récente enquête de Mediapart, qui indique que les locaux de l'ancien président affichent un loyer mensuel de 16.341 euros. (Néo)colonialisme et écologie. L’accaparement du monde.

Austérité, autogestion, banques, bande-dessinée, libre-échange, liberté de cultiver. 30,000 lobbyists and counting: is Brussels under corporate sway? | World news. When the Polish MEP Róża Thun was elected five years ago, she thought the job would be fairly straightforward. She hadn't reckoned with the lobbyists. Take mobile phone charges. She saw the fact that EU citizens pay eye-watering sums in other EU states as an anomaly that needed fixing. But it wasn't that simple. "We had telephone companies and lobbyists who started to invade us," she recalls. "They obviously didn't want to reduce roaming charges because it would hit them in the pocket.

" To stroll around the vast, ugly and permanent building site that is Brussels' European district is to brush up against the power of the lobbies. Thousands of companies, banks, law firms, PR consultancies and trade associations are there to bend ears and influence the regulations and laws that shape Europe's single market, fix trade deals, and govern economic and commercial behaviour in a union of 507 million. Lobbying is a billion-euro industry in Brussels. Energy Tobacco Diplomats Big tech Consumer protection. Hexagones, l'aventure du nouveau journalisme présenté par hexagones.

Présentation détaillée du projet HEXAGONES, l’aventure du nouveau journalisme Hexagones est un site d’information qui s’inscrit dans le monde numérique qui bouleverse la façon que nous, journalistes, avons de travailler, d’informer, d’échanger. Ce qui nécessite d’adapter notre pratique professionnelle. C’est ce que nous appelons « le nouveau journalisme » : 1/ Prendre le temps de révéler la France telle qu’elle est et permettre de mieux décrypter les enjeux à venir. 2/ S’adresser à tout le monde. 3/ S’intéresser à tous les territoires de la République. 4/ Intégrer dans notre ADN le net, proposer de nouveaux supports, des webdocumentaires, des podcasts, des lives. 5/ Vivre avec les réseaux sociaux et fonder une communauté de lecteurs en symbiose avec la ligne éditoriale.

La presse papier meurt à petit feu, mais un vent nouveau souffle sur internet, comme le démontre la tendance actuelle. Hexagones est un site d’information national implanté en régions, payant et sans publicité. Aux citoyens. InMoov le robot humanoïde imprimé en 3D - Découverte avec son créateur. Il y a deux ans, le designer français Gaël Langevin a imaginé une prothèse futuriste. Aujourd’hui, son robot humanoïde est imprimé par des makers partout dans le monde. Son nom ? InMoov ! 3Dnatives a eu le privilège de rencontrer le père du robot et un ingénieur Maker à l’autre bout de la planète qui utilise ce robot dans ses recherches. 3DN : Bonjour Gaël, pouvez vous nous dire qui vous êtes et ce que vous faites ?

Gaël Langevin Je suis un sculpteur et designer français. 3DN : Qu’est-ce qui a été à l’origine du projet InMoov ? En 2012 afin d’enrichir mon travail, j’ai fait l’acquisition d’une petite imprimante 3D. L’enthousiasme de la communauté a été fulgurant, cela m’a donné envie de trouver des solutions pour motoriser et piloter cette main via mon ordinateur. Une fois les solutions trouvées, j’ai à nouveau partagé toutes mes informations sur mon site InMoov. 3DN : Quelles ont été les différentes étapes de réalisation du robot InMoov ? Main InMoov 3DN : Un message pour nos lecteurs ? Pour faire du graphène, ce matériau révolutionnaire, il suffit d'un mixeur. Le plus fort, le plus mince, le plus conducteur mais aussi l'un des plus souples: on ne manque pas de qualificatifs élogieux pour le graphène, ce matériau révolutionnaire à base de carbone qui a valu un prix Nobel de physique en 2010 à ceux qui ont enfin réussi à l'isoler de manière un peu incongrue, à l'aide (notamment) d'un simple bout d'adhésif.

Fidèle à son histoire, le graphène refait parler de lui de manière surprenante: des chercheurs irlandais du Trinity College à Dublin auraient cette fois-ci trouvé une façon toute prosaïque de le produire, potentiellement en grande quantité. Et pour y parvenir, ils ont utilisé... un simple mixeur! Publicité Nature résume en ces termes la publication de l'équipe scientifique, ce 20 avril, dans Nature Materials: «[Ils] décrivent comment ils ont pris un mixeur de cuisine de forte puissance (400 watt) et y ont ajouté un demi-litre d'eau, 10 à 25 ml de détergent et 20 à 50 grammes de poudre de graphite (trouvée dans les mines de crayon).

Prothèses bioniques, vers la fin du handicap ? Des prothèses contrôlables par la pensée Les prothèses myoélectriques s’attachent aux muscles qui restent accrochés au membre amputé. Leurs contractions sont mesurées par des électrodes qui envoient à la prothèse une série de signaux électriques, lesquels activent des moteurs placés dans la prothèse. Avec sa prothèse d’avant-bras Bebionic, rebaptisée « Terminator », Nigel Ackland peut lacer ses chaussures, distribuer des cartes ou arracher des ronces… des gestes apparemment anodins mais impossibles avec des prothèses ordinaires. Claudia Mitchell est la première femme équipée d’un bras bionique connecté à sa poitrine, qu’elle peut contrôler... par la pensée. Cet exploit est l’œuvre de l'Institut de Réhabilitation de Médecine de Chicago (RIC). Quand Claudia « imagine » qu’elle bouge sa main manquante, le cortex moteur de son cerveau envoie des signaux électriques le long de son épine dorsale jusqu’aux racines des nerfs du membre amputé, greffés sur sa poitrine.

Un million de signatures pour le « Robin des bois » de la finance. Réduire la spéculation financière et redistribuer les richesses. Tels sont les objectifs de la taxe Robin des Bois. Cette mesure vise à dégager des dizaines de milliards d’euros chaque année pour lutter contre la pauvreté et le changement climatique, en taxant les transactions financières.

Une idée soutenue par un collectif d’associations, dont Attac, Aides et Oxfam, qui ont lancé une grande pétition pour défendre son application. Le but : recueillir un million de signatures d’ici au 30 avril. Nous relayons leur appel. Angela Merkel et François Hollande l’ont dit : trouver un accord sur la taxe Tobin d’ici les élections européennes serait un signal très important pour les hommes et les femmes d’Europe. Pourtant, comme l’a montré l’échec du sommet franco-allemand du 19 février dernier sur ce thème, le gouvernement français persévère dans son opposition à ce projet. Seules les banques et les spéculateurs ont intérêt à cet enterrement du projet de taxe européenne. «Non à la taxation sur les semences de ferme» - 23/04/2014. Guy Kastler, spécialiste des semences paysannes et membre du Haut conseil des biotechnologies, était hier soir en conférence, à l'invitation de la Confédération paysanne, sur le sujet épineux de la taxation des semences produites par les paysans.

Le problème persiste depuis 1970 et il est revenu sur le devant de la scène à l'occasion de la discussion sur la loi d'avenir agricole, votée en urgence en 2011, qui interdit aux agriculteurs l'utilisation des semences de ferme (c'est-à-dire des semences qu'ils produisent) hormis 21 espèces qui sont autorisées mais moyennant une taxe. «Les paysans n'ont pas le droit de replanter les semences issues de leur production sauf à les payer alors que les semenciers ont pu fabriquer leurs graines en se servant chez nous sans payer», explique Guy Kastler. Une aberration totale pour la Confédération paysanne qui a souhaité présenter, lors de la dernière session de la chambre d'agriculture, une motion pour l'abrogation de cette loi. Deux ans après : les reniements du président Hollande. Les 60 engagements du candidat socialiste ne dessinaient pas les contours d’une véritable politique alternative.

Ils cherchaient néanmoins à se distinguer du sarkozysme. Pourtant, deux ans après l’élection présidentielle, un constat s’impose : les rares avancées qu’ils comportaient n’ont pas été tenues. La continuité avec les politiques menées par le précédent gouvernement est presque totale. Les électeurs n’attendaient peut-être pas grand chose ; leurs modestes espoirs auront quand même été déçus. Réforme fiscale aux oubliettes Le premier chapitre des 60 engagements concernait la politique économique.

L’équilibre des finances publiques devait être rétabli en revenant sur les « cadeaux fiscaux et les niches fiscales accordés aux ménages les plus aisés et aux plus grosses entreprises » (§9) ? Austérité aggravée L’ensemble des réformes du gouvernement est marqué du sceau de l’austérité. Il promettait d’« agir pour la cohésion sociale avec les collectivités et les associations » ? Transitions vers une économie écologique. Liberté et pluralisme de l’information en Europe (communiqué intersyndical)

Nous publions ci-dessous un manifeste du SNJ, du SNJ-CGT et de la CFDT-Journalistes, membres de la Fédération européenne des journalistes (FEJ) et de la Fédération internationale des journalistes (FIJ). (Acrimed) Pas de démocratie en Europe sans indépendance des journalistes ; pas de liberté d’information sans pluralisme Le pluralisme de la presse doit constituer un des piliers essentiels de la démocratie en Europe. Car c’est la liberté de chacun qui est en jeu. Mais aujourd’hui en France, l’indépendance des journalistes est menacée par les pressions financières sur le système médiatique de plus en plus dépendant des grands groupes multimédias, des géants transnationaux de l’internet, des télécommunications et des banques.

Les concentrations se multiplient, les titres disparaissent. Le pluralisme est en danger. 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. M’PEP - Mouvement Politique d’Émancipation Populaire. Valgo dépollue avec les plantes à Graulhet. En mai débutera l’expérimentation grandeur nature d’une technique de dépollution des sols par les plantes. C’est sur le site d’une ancienne mégisserie, en plein centre ville de Graulhet, dans le Tarn, que Valgo lance ce pilote préindustriel sur lequel cette société d’origine toulousaine travaille depuis deux ans. Laurent Thannberger, coordonne pour Valgo ce projet mené en partenariat avec cinq partenaires : « Les plantes absorbant les sels minéraux, elles peuvent aussi absorber des sels métalliques. Nous avons donc imaginé un procédé qui accélère ce mécanisme en ajoutant un additif favorisant la dissolution de ces sels ». Sur 100 m2 clos et sécurisés dans un tout nouveau jardin public de Graulhet, des plants de pélargoniums, une variété cultivée de géraniums rustiques qui ne peut reprendre que du pied, ce qui évite toute dispersion, vont donc être installés.

À l’issue de leur campagne, les plants séchés seront retraités afin d’amortir le coût du traitement. Une compétence née d’AZF. Lutter contre les insectes avec des méthodes sans pesticides ou les bio-pesticides. Paul Krugman. Le solaire, une énergie déjà rentable. Se chauffer à l’énergie solaire… même la nuit ! Le chanvre : des vertus à redécouvrir. Oo, ce couteau de cuisine est plutôt génial! A voir! Quelles protéines demain dans notre assiette ? - APCE, agence pour la création d'entreprises, création d'entreprise, créer sa société,l'auto-entrepreneur, autoentrepreneur, auto-entrepreneur, auto entrepreneur, lautoentrepreneur, reprendre une entreprise,

Florigami, l'origami façon cabinet de curiosités à la Maker Faire Paris. Coworking Paris - Anticafe.fr. En une seconde, Google gagne 500 dollars. Et Apple? Et Facebook? Et Twitter? Une infographie grisante. Face au profilage, adopter une bonne hygiène des données. Vulgarisation-informatique.com [informatique] : Cours, tutoriels et dépannage informatique. Forum d'entraide informatique. OpenTreeMap : Recensement participatif des arbres dans la ville. Le logiciel libre moteur de recherche. Refusez les programmes de surveillance de données comme PRISM, XKeyscore etTempora - PRISM Break - PRISM Break. Blackphone. Uhuru, le nouvel OS sécurisé basé sur Android arrivera en avril prochain.

L'eau de pluie n'est plus potable. Terres rares mais indispensables. Jeux de société à imprimer gratuits.

S. rserve

Articles Finance [brouillon sous réserve]