background preloader

PIB : l'arnaque !

Facebook Twitter

Les économistes prévoient la fin de la croissance. Les dernières semaines ont fait apparaître de mauvaises nouvelles pour l'économie mondiale, avec les Etats-Unis et l'Europe face à un ralentissement de la croissance, Et même les puissances économiques les plus vantées telles que le Brésil, la Russie, l'Inde et la Chine sont subreptissement chancelants. Alors que les économistes classiques continuent de prédire une « reprise » en cours, D'autres grands experts soulignent la fin de la croissance telle que nous la connaissons dans le futur proche.

Plus tôt ce mois-ci, le Fonds Monétaire International (FMI) a réduit ses prévisions trimestrielles de croissance du PIB mondial de 3,3% à 3,1%, et révisé à la baisse les prévisions de croissance pour les autres grandes puissances. Les prévisions Etats-Unis a été abaissée de 1,9% à 1,7%, et l'Europe devrait se contracter de 0,6% plutôt que de l'estimation à l'origine de 0,3%.

Le FMI a également abaissé les prévisions de croissance pour 2014. « ... Il a affirmé : En 2025 et 2030, il observe : Croissance, PIB : la grande escroquerie ?

La croissance à tout prix ??

Croissance économique. "Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique Définition de la croissance économique Etymologie : du latin crescere, croître, grandir. En économie, la croissance désigne l'évolution annuelle, exprimée en pourcentage, du P.I.B. (Produit intérieur brut) ou du P.N.B. (Produit national brut). Pour éviter le problème dû à l'augmentation des prix, la croissance est calculée en "monnaie constante" (hors inflation), le P.I.B. étant corrigé de l'augmentation de l'indice des prix.

Ceci permet de calculer une croissance en volume. La formule de calcul, dans le cas du PIB de l'année "n", est la suivante. Croissance = [ PIB(n) - PIB(n-1) ] / PIB(n-1) On distingue généralement : La croissance extensive : augmentation des quantités de facteurs de production (culture de nouvelles terres, ouverture de nouvelles usines). La croissance telle qu'on la définit et qu'on la mesure aujourd'hui est un phénomène relativement récent à l'échelle de l'humanité qui peut être daté du début de l'industrialisation. Produit intérieur brut de la France. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le produit intérieur brut (PIB) de la France est calculé et publié tous les trois mois par l'Insee qui le définit comme un l'« agrégat représentant le résultat final de l'activité de production des unités productrices résidentes »[1].

La valeur du PIB initialement calculée fait généralement l'objet de corrections au cours des mois et des années suivantes. Produit intérieur brut en euros courants (milliards)[modifier | modifier le code] Source : Insee[2]. Taux de croissance annuel du PIB en volume (%)[modifier | modifier le code] L'évolution en pourcentage du PIB en volume d'une année à l'autre, qui mesure l'évolution de l'activité économique hors inflation, a suivi une tendance générale à la baisse depuis 1950. Évolution du PIB en volume de 1950 à 2012[3] Source : Insee[3]. Produit intérieur brut en dollars[modifier | modifier le code] En prix et taux de change courants : En prix et parité de pouvoir d'achat (PPA) courants : Croissance économique. Cet article ou cette section provient essentiellement de paramètre1, ou recopie cette source, en partie ou en totalité.

Cette source est libre de droits, mais elle peut être trop ancienne ou peu objective. Améliorez la pertinence et la neutralité de l’article à l'aide de sources plus récentes. Contribution (en %) de la croissance des pays à celle mondiale (2011). La croissance est un processus fondamental des économies contemporaines, reposant sur le développement des facteurs de production, lié notamment à la révolution industrielle, à l'accès à de nouvelles ressources minérales (mines profondes) et énergétiques (charbon, pétrole, gaz, énergie nucléaire...) ainsi qu'au progrès technique[1]. Définition[modifier | modifier le code] Les économistes utilisent le terme de croissance conventionnellement pour décrire une augmentation de la production sur le long terme.

Au sens strict, la croissance décrit un processus d'accroissement de la seule production économique. Notions Théoriciens. Classement PIB : les pays les plus riches du monde. Découvrez le nouveau classement des PIB mondiaux ainsi que le classement des PIB par habitant. Dernière minute : d'après les données publiées en octobre par le Fonds monétaire international (FMI), si l'on prend en compte le PIB exprimé en parité de pouvoir d'achat (PPA), un outil qui mesure le pouvoir d'achat des monnaies par rapport à un panier de produits, la Chine s'impose comme la première puissance économique mondiale en 2014, avec un PIB de 17 632 milliards de dollars.

Pour la première fois, l'empire du Milieu dépasse les Etats-Unis, dont le PIB en PPA s'élève à 17 416 milliards de dollars. Pas de changement dans les trois premières places du classement des nations qui produisent le plus de richesses identifiées, cette fois-ci, en utilisant les taux de change du marché. En 2015, les Etats-Unis arriveront une nouvelle fois en tête. La Chine conservera la deuxième place, avec un PIB 2015 en hausse de 9% par rapport à 2014, selon les estimations de l'organisation.

Classement PIB : les pays les plus pauvres du monde : Les pays les plus pauvres du monde. Croissance du PIB depuis 2007 dans certains pays d'europe. Une carte du PIB par habitant en amérique du nord (Canada, USA, Mexique) Économie - Entre 1990 et 2007, la croissance du produit intérieur brut régional reste modeste. Emmanuel Agbovon Résumé En 2007, le produit intérieur brut de la région Centre s'élève à 66,3 milliards d'euros. Hors inflation, il enregistre une croissance de 2 % en un an. De 1990 à 2007, la richesse produite dans la région augmente moins vite qu'en province et en France.

La moindre performance de l'économie régionale est liée à sa structure d'activité plus industrielle et moins tertiaire. Sur cette période, le produit intérieur brut par habitant progresse très faiblement malgré un taux d'emploi en amélioration et plus élevé qu'en province. Sommaire Publication Le produit intérieur brut (PIB) de la région Centre atteint 66,3 milliards d'euros en 2007, soit 3,5 % du PIB national évalué à 1 892,2 milliards d'euros. Une contribution régionale en baisse régulière La croissance du PIB reste modeste en région Centre, y compris sur la période récente. En fait l'économie de la région Centre est assez tributaire des aléas de conjoncture.

Les secteurs d'activité dominants à faible croissance. Analyse de la conjoncture. PIB/habitant: Bercy s'alarme du décrochage de la France. Le Produit intérieur brut par habitant en France a "décroché" par rapport aux autres pays riches depuis 40 ans, selon une note publiée vendredi 13 juin par le ministère de l'Economie et des Finances. "Entre 1975 et 2012, la France a vu son PIB par habitant progresser moins vite que la moyenne des pays de l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE)" regroupant 34 économies développées, selon une note rédigée par la direction du Trésor qui, au sein du ministère, est chargée entre autres de réfléchir aux grands axes de politique économique. Le PIB par tête est calculé en divisant la richesse produite en un an dans un pays par le nombre d'habitants.

"Au-dessus de la moyenne" de l'OCDE en 1975, la France est tombée en bas de tableau, selon cette note qui souligne que seule l'Italie et l'Espagne font moins bien désormais. Retard du taux d'activité chez les jeunes, les seniors et les femmes (avec AFP) Prévoir la croissance, un exercice d'équilibriste. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Mathilde Damgé et Diane Jean L'Insee a douché mardi 24 juin les espoirs de croissance du gouvernement, annonçant une progression du produit intérieur brut (PIB, soit la valeur totale de production de richesse d'un pays) de seulement 0,7 % pour cette année alors que le premier ministre Manuel Valls avait récemment confirmé l'objectif de croissance de 1 %. « Tous les instituts nous laissent penser que nous atteindrons cet objectif », avait-il affirmé.

En avril 2013, l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) avait prévu une augmentation de 0,6 point, presque moitié moins que l'objectif fixé par le gouvernement. Depuis, les prévisions ont été, pour certaines, revues à la hausse. Mais pourquoi ces différences entre instituts ? 1. La croissance, c'est donc celle du produit intérieur brut (PIB), la somme des biens et services produits dans un pays. 2. L'Insee : La Banque de France : 3. 4. 5. 6. Un autre PIB « officiel » voit le jour aux États-Unis. Mark Skousen est l'auteur de The Structure of Production, un best-seller d'économie, fait plutôt rare. Dans son livre, Skousen explique que l'économie moderne minimise l'importance des entreprises et accorde une trop grande importance aux dépenses de consommation.

Il croit en particulier que le PIB ne doit pas être utilisé comme une mesure unique de l'activité économique. Mark démontre qu'une image plus précise de l'économie pourrait être fournie par une autre statistique : la croissance de la production brute (gross output). Celle-ci prend en compte les investissements réalisés par les entreprises dans un but de production de biens ou services, tels que l'achat de nouveaux équipements, matériels et autres transactions dites business-to-business.

Dans un éditorial du Wall Street Journal, Mark explique l'intérêt de la production globale en tant que mesure officielle de l'économie au même titre que le PIB. Pourquoi prêter attention à la production brute ? Quand l’OCDE profite du mondial pour sonder la vie après le foot. Porte Manteau du designer catalan Rafael Rodriguez de RS Barcelona, pour raccrocher les crampons et réfléchir à la suite Alors que 60 % des brésiliens jugent que l’organisation de la Coupe du monde est une mauvaise chose pour le Brésil (écoles, soins de santé et autres services publics auraient pu bénéficier des 11 milliards de dollars - 8 milliards d'euros - investis estiment-ils), l'OCDE a profité de l'événement pour lancer la version portugaise de son Indicateur du Vivre Mieux.

Si vous en doutiez, l'organisation internationale entend montrer "qu'il y a plus que le foot dans la vie". Le bien-être "crowdsourcé" Créé en 2011, l'indicateur du vivre mieux a été conçu afin de réfléchir aux alternatives au PIB et inviter les citoyens à créer leur propre indicateur de bien-être. Les indicateurs du vivre-mieux ainsi obtenus permettent de mesurer et analyser la qualité de vie des citoyens à travers le monde.

Pelé, ambassadeur du vivre mieux Viva la vida bonita, n'est-ce pas ? Les aventures du PIB. Le 28 septembre 1976, Denis Healey, chancelier de l'échiquier britannique, se rendait à l'aéroport d'Heathrow pour participer à une conférence des ministres de l'économie à Hong Kong, lorsqu'il reçut un appel téléphonique lui enjoignant de revenir. Le contexte économique n'était pas bon : crise économique, fluctuations de la livre sterling, mettait en péril la confiance dans le gouvernement travailliste auquel il appartenait. Et la crise venait de brusquement s'aggraver, apprit-il : les dernières données économiques sur la Grande-Bretagne indiquaient que le gouvernement n'arriverait pas à boucler son budget. Devant les caméras de télévision, Healey dut renoncer précipitamment à son départ, et rentrer au ministère, pour demander en urgence un prêt au FMI.

Mais celui-ci, déjà à l'époque, avait ses exigences : les dépenses publiques devaient être réduites de 2.5 milliards de livres, en échange d'un prêt d'urgence de 3.9 milliards de dollars. Ces critiques sont étranges. Inflation. Cet article ou cette section provient essentiellement de {{{1}}}, ou recopie cette source, en partie ou en totalité. Cette source est libre de droits, mais elle peut être trop ancienne ou peu objective. Améliorez la pertinence et la neutralité de l’article à l'aide de sources plus récentes. Estimation des taux d'inflation dans le monde en 2013. La monnaie étant l'étalon des valeurs, la variation de sa propre valeur n'est pas directement mesurable ; on l'évalue à partir des variations des prix à la consommation des biens et services, mesurée à quantité et qualité égales. En France, l'inflation est évaluée au moyen de l’indice des prix à la consommation (IPC)[4].

L'inflation est un phénomène à propos duquel les controverses entre économistes sont nombreuses : le débat porte sur les conséquences (qui sont parfois considérées comme positives), comme sur les causes. Après la forte inflation des années 1970/1980, la France est en période d'inflation faible, depuis le début des années 1990[5]. où. Paradoxe d’Easterlin. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le paradoxe d’Easterlin tient son nom de l’économiste qui l’a mis en évidence en 1974 : une hausse du PIB ne se traduit pas nécessairement par une hausse du niveau de bien-être ressenti par les individus.

Les explications avancées font notamment appel au paradoxe de l'abondance. Le paradoxe d’Easterlin est l'une des réflexions à la base de l'économie du bien-être. Richard Easterlin a mis en évidence le fait qu'une fois qu'une société a atteint un certain seuil de richesse, la poursuite de son développement économique est sans influence sur l'évolution du bien-être moyen de sa population. Le paradoxe a été remis en cause en 2008 par l'étude de Justin Wolfers et Betsey Stevenson, montrant à l'aide de données individuelles collectées dans un grand nombre de pays qu'il existe bien un lien entre le PIB par habitant et le degré de satisfaction des individus[1]. Notes et références[modifier | modifier le code] Voir aussi[modifier | modifier le code]

Coefficient de Gini. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Gini. Le coefficient de Gini est une mesure statistique de la dispersion d'une distribution dans une population donnée, développée par le statisticien italien Corrado Gini. Le coefficient de Gini est un nombre variant de 0 à 1, où 0 signifie l'égalité parfaite et 1 signifie l'inégalité totale. Ce coefficient est très utilisé pour mesurer l'inégalité des revenus dans un pays. Calcul du coefficient de Gini[modifier | modifier le code] Le coefficient de Gini se calcule par rapport à la fonction (dont la représentation graphique est la courbe de Lorenz) qui associe à chaque part de la population ordonnée par revenu croissant, la part que représente ses revenus[Lesquels ?].

Il estime l'inégalité par l'écart à la courbe de Lorenz de la répartition égale (en pointillés) : c'est le rapport de la surface (A) qui sépare la courbe de Lorenz de la situation étudiée (en gras) et du triangle de surface (A)+(B). Y. SPIRAL : SPIRAL : La méthode proposée par le Conseil de l'Europe. Cliquez ici pour vous rendre sur celui-ci : wikispiral.org Elaboration et utilisation des indicateurs de bien-être avec les citoyens et communautés S'agissant d'élaboration concertée d'indicateurs de progrès pour développer la coresponsabilité des acteurs d'un territoire ou d’une institution pour le bien-être de tous, la méthode consiste tout d’abord à assurer la participation effective des acteurs concernés ou du moins de leurs représentants reconnus.

Ceci se fait par l’organisation d’un groupe de coordination représentatif des parties prenantes qui devient l'entité porteuse de l'ensemble du processus. Une ou plusieurs réunions préliminaires permettent de l'organiser, de s'assurer de sa complétude et de l’appropriation par le groupe ainsi constitué de son rôle de porteur et coordinateur du processus. Quand une structure partenariale existe déjà, il est de tout intérêt de s’appuyer sur elle. SPIRAL | SPIRAL.

[brouillon]

BONUS : compléments ==> Happy planet index. IDH du Bonheur ? Indicateurs & richesses.