background preloader

Médias mainstream

Facebook Twitter

Rappel : citation de Patrick Le Lay, président de TF1. Quand les cerveaux ne pensent pas à la pub, TF1 sort son revolver. « Il y a beaucoup de façons de parler de la télévision. » Savoureuse entrée en matière : M.

Quand les cerveaux ne pensent pas à la pub, TF1 sort son revolver

Le Lay mentionne pour commencer la pluralité des opinions possibles sur la télévision (rassurez-vous, c’est la seule fois qu’une quelconque ouverture d’esprit le traversera). Peut-être pense-t-il (oui, peut-être) à la télévision comme vecteur de culture et d’éveil à la réflexion, ou comme instrument d’information au service des citoyens, ou comme outil d’éducation populaire, ou enfin comme moyen de débat démocratique et politique. On n’en attendrait pas moins du PDG d’une grande chaîne de télévision nationale, conscient d’atteindre des millions de personnes tous les jours, et donc responsable de l’effet de son média sur la conscience et la vie de ses concitoyens. Après tout, M. . « Mais dans une perspective "business", soyons réaliste ... » Vous vous attendiez à quoi ?

Le suspense atteint ici son comble : faire vendre, mais quoi ? « ... C’est ici que M. Mais comment ce prodige est-il possible ? Média. Médias de masse. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Médias de masse

Naissance du concept[modifier | modifier le code] Le terme a été créé dans les années 1920. Dans un premier temps, du fait des techniques employées, les médias de masse se caractérisent par une logique "push" c'est-à-dire que l'information est poussée par un émetteur vers des destinataires, à grande échelle, d'où un coût par contact très faible pour l'annonceur. Ainsi la télévision est considérée comme le média de masse par excellence. Le sociologue Marshall McLuhan[1], présente le phénomène « des médias de masse » sous quatre caractéristiques principales : Télévision numérique terrestre en France. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Télévision numérique terrestre en France

Logo de la TNT Télévision Numérique Terrestre. La télévision numérique terrestre (TNT) en France exploite les normes DVB-T, MPEG-2 pour la résolution d'image standard ou « SD » et H.264 (également appelée MPEG‑4 AVC) pour la « haute définition » (TVHD). Son lancement commercial est intervenu le . Au total en 2013, on dénombre une soixantaine de chaînes tous genres confondus parmi lesquelles 25 chaînes nationales ainsi qu'une quarantaine de chaînes locales ne nécessitant aucun abonnement. En complément, 11 chaînes nationales payantes sont autorisées à diffuser en définition standard (SD) sur le réseau TNT français depuis . Transition analogique vers numérique[modifier | modifier le code] La France métropolitaine a achevé son basculement depuis la télévision analogique (Sécam L') vers la télédiffusion numérique le 30 novembre 2011. Presse écrite. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Presse écrite

L'expression presse écrite désigne, d'une manière générale, l'ensemble des moyens de diffusion de l’information écrite, ce qui englobe notamment les journaux quotidiens, les publications périodiques et les organismes professionnels liés à la diffusion de l'information. Le mot « presse » tire son origine de l'utilisation d'une presse d'imprimerie sur laquelle étaient pressées les feuilles de papier pour être imprimées.

Parler de « presse écrite » est donc un pléonasme, même si cette expression sert désormais à différencier la presse des autres médias que sont la radio et la télévision. Histoire de la presse[modifier | modifier le code] Des origines lointaines[modifier | modifier le code] Le premier périodique imprimé au monde, un hebdomadaire de quatre pages, titré Relation (titre complet : Relation aller Fürnemmen und gedenckwürdigen Historien), fut lancé à Strasbourg en décembre 1605 par Johann Carolus[1]. Presse en France. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Presse en France

Cet article présente diverses listes et classements par diffusion reliés de la presse en France. Presse quotidienne nationale[modifier | modifier le code] Diffusion de la presse quotidienne nationale[modifier | modifier le code] La diffusion totale des principaux quotidiens nationaux français. Source : OJD entre 1999 et 2012. Station de radio.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Station de radio

Pour les articles homonymes, voir Radio. Une station de radio est une transmission à distance, par le biais d'ondes électromagnétiques, d'émissions de radio sur une fréquence donnée à caractère uniquement audio (seul du son est émis) générée par un ensemble d'appareils : l'émetteur, le pilote, l'amplificateur et, optionnellement, le codeur RDS. Chaque station de radio est captée sur une ou plusieurs fréquences bien précises de la bande de réception.

Certaines stations de radio utilisent plusieurs émetteurs pour couvrir une étendue géographique plus importante. Les ondes[modifier | modifier le code] Conseil Supérieur de l'Audiovisuel (France) Ex. / Hervé Bourges. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

ex. / Hervé Bourges

Hervé Bourges Hervé Bourges lors des fêtes du 80e anniversaire de l'ESJ, à Lille, en 2004. Hervé Bourges, né le à Rennes, est un journaliste et dirigeant de l'audiovisuel français ayant également la nationalité algérienne[1]. Biographie[modifier | modifier le code] Sorti premier de l'école de journalisme de Lille en 1956, il refuse le poste tant convoité au Figaro, préférant rentrer à l'hebdomadaire Témoignage chrétien, militant contre la guerre d'Algérie. CV de Bourges.

Groupes de presse