background preloader

Marketing & Consommation

Facebook Twitter

Marketing. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Marketing

Cet article ou une de ses sections doit être recyclé (19 octobre 2016). Une réorganisation et une clarification du contenu paraissent nécessaires. Discutez des points à améliorer en page de discussion ou précisez les sections à recycler en utilisant {{section à recycler}}. Le marketing — ou esprit marketing ou concept de marketing ou optique marketing ou bien encore orientation client — est une culture organisationnelle (d’entreprise, d’association, etc.), un état d’esprit, qui cherche à privilégier les attentes et les besoins des parties prenantes de cette organisation (marchande ou non-marchande) par rapport aux attentes et besoins des membres de celle-ci.

Cette culture organisationnelle présente deux dimensions fondamentales : les clients (au sens large) et l’entreprise, dimensions qu’elle doit chercher à prendre en compte simultanément de façon équilibrée[1]. Marketing vs marketing management[modifier | modifier le code] Définition no 1. Merchandising. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Merchandising

Le merchandising peut augmenter le chiffre d'affaires de la distribution. Le merchandising ou marchandisage[1] en français, s'est développé consécutivement à l'essor de la vente en libre-service, où chaque produit doit être exposé convenablement pour qu'il soit en mesure de se « vendre lui-même ». Attention, pour les anglo-saxons, le merchandising a une signification beaucoup plus large et désigne souvent la création de produits dérivés (le merchandising d'artistes vendus lors des concert ou celui de Coca-Cola, par exemple, composé de casquettes, tee-shirts, etc.). Pour eux, ce que nous appelons « merchandising » est du « retail merchandising » ou « visual merchandising ». Mais la meilleure définition, et certainement la plus ancienne[non neutre], reste celle de l’américain Kepner[2], qui définit ainsi ces techniques : Les attitudes et comportements des consommateurs depuis 1945. Les mécanismes de la publicité - cours - dossier.

La quatrième question La publicité nous manipule-t-elle ? Des images subliminales au neuromarketing, la publicité a mobilisé depuis un siècle de nombreuses techniques de manipulation mentale issues des sciences humaines pour pousser le consommateur à acheter.

La quatrième question La publicité nous manipule-t-elle ?

Avec quels résultats ? Pas forcément celui que l’on croit… La scène se passe le jour de Pâques 1929, à New York où est organisée chaque année une grande parade. Quelques jours auparavant, la presse a été informée que les suffragettes (les féministes de l’époque) s’apprêtent à faire un coup d’éclat. Journalistes et photographes se sont agglutinés autour d’un groupe de féministes en attendant la surprise. L’homme qui a eu l’idée d’organiser ce coup d’éclat s’appelle Edward Bernays. Faire des cigarettes des « flambeaux de la liberté » (c’est le slogan imaginé par E.

Dans son livre Propaganda (1), publié en 1928, petit chef-d’œuvre de machiavélisme publicitaire, E. Walter Lippman, l’un des grands publicistes de l’époque, a lui aussi participé à cet effort de guerre pour le gouvernement. P. E. Pub & com' Neuromarketing. Auteur : Yvan Valsecchi A - Les origines du NeuroMarketing.

Neuromarketing

Des études de marchés, aux stratégies en passant par le mix-marketing, tout a toujours tourné, pour les responsables du marketing, autour de deux obsessions : pénétrer dans votre esprit pour connaître vos pensées et activer le bouton qui vous fera acheter. Que dois-je faire pour que mon produit plaise, pour que ma marque reste gravée dans la mémoire des consommateurs et comment agir sur leur comportement d'achat ? Au fil du temps, les traditionnelles recherches de marché, questionnaires, sondages, groupes de discussion ont montré leur limite. II - UN PEU DE THÉORIE. Auteur : Yvan Valsecchi A - Le cerveau, beaucoup de fausses théories. 1300 grammes et des poussières de neurones, de matière grise peu avenante, plissée et repliée sur soi : le cerveau cache bien sa complexité.

II - UN PEU DE THÉORIE

L'étincelle est venue du sang. C'est une longue histoire qui commence en 1890, lorsque deux physiologistes anglais, Roy et Scherrington, établissent un lien entre l'activité cérébrale et le flux sanguin. Plus une aire du cortex est sollicitée, plus elle reçoit d'hémoglobine chargée d'oxygène et de glucose, les carburants de la matière grise. Extrait du livre d'Éric Fottorino « Voyage au centre du cerveau ». III - LE NEUROMARKETING. Auteur : Yvan Valsecchi.

III - LE NEUROMARKETING

Ce neuromarketing qui nous transfome en machine à consommer - eco. Le mariage des sciences cognitives et du marketing a donné une discipline, le neuromarketing, qui n'est pas sans poser de nombreuses questions.

Ce neuromarketing qui nous transfome en machine à consommer - eco

Les techniques secrètes des supermarchés pour nous faire consommer plus. Entrer dans un magasin n’est jamais anodin.

Les techniques secrètes des supermarchés pour nous faire consommer plus

On plonge alors dans un système qui nous pousse à consommer plus grâce à quelques techniques bien rodées. On estime ainsi que 30 à 40% de nos achats sont faits sous le coup de l’émotion, des économies qui pourraient donc être considérables à chaque passage en caisse. Voici treize techniques secrètes présentées par Docteur Bonne Bouffe. 1. Que représentent les couleurs des logos de tous les jours ? Le neuro-marketing ou comment la pub rend CONSommateur.