background preloader

Les formes de monnaie

Facebook Twitter

Le problème ! => DETTE = monnaie scripturale, créée artificielle

La monnaie divisionnaire, fiducière, scripturale ??? Histoire de la monnaie. Création monétaire. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Création monétaire

La création monétaire, souvent appelée familièrement « la planche à billets », est le processus par lequel la masse monétaire d'un pays ou d'une région (comme la zone euro) est augmentée. Sous l'empire de la monnaie métallique (argent ou or), la masse monétaire était directement liée à la quantité de métal disponible, en fonction du destin des mines (découvertes, épuisement, « ruée vers l'or ») et des autres flux de métal (commerce, pillage, tribut et rançon, etc.). Dans le monde contemporain, l'essentiel de la monnaie est scripturale, créée par le crédit (émission de dette échangeable) dans les limites qui sont imposées aux établissements de crédits (réserves obligatoires etc.) et détruite par extinction des dettes sous-jacentes (par remboursement ou autre) ; la masse monétaire évolue constamment. Les monnaies non fiduciaires et fiduciaires[modifier | modifier le code]

Monnaie scripturale. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Monnaie scripturale

Les dépôts bancaires dans les comptes courants ou compte-chèque forment ce qu'on appelle la monnaie scripturale . La possession de monnaie par un titulaire de compte est matérialisée par une écriture en compte. Ces écritures longtemps tenues dans des registres sont maintenant gérées par informatique [ 1 ] . Ils forment l'essentiel de la masse monétaire , très loin devant les billets et les pièces (environ 90 % de la masse monétaire). Cette monnaie circule entre les agents économiques sous forme de virement d'un compte à un autre grâce à des moyens de paiement , comme les cartes de paiement , les virements ou les chèques . Elle peut être à toute réquisition transformée en papier monnaie ou en pièces. Monnaie électronique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Monnaie électronique

La monnaie électronique est une valeur monétaire de nature électronique et stockée sur un support, que ce soit un objet à ranger dans sa poche (par exemple carte à puce, carte à piste, fonction intégrée à un téléphone portable, etc.) ou un compte sur Internet. Elle est censée être l'équivalent des pièces et billets de la monnaie fiduciaire, sous forme électronique. Donc, elle doit être utilisable directement, sans avoir besoin de donner des instructions à son banquier et sans avoir besoin de prélever les sommes sur un compte bancaire : les unités de monnaie électronique sont transférées directement du porte-monnaie électronique du client à la caisse du commerçant - à condition d'avoir les équipements nécessaires pour cela. Cartes cadeaux [ modifier ] Monnaie fiduciaire. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Monnaie fiduciaire

La monnaie fiduciaire (du latin fiducia, la confiance) est une monnaie (ou plus généralement un instrument financier) dont la valeur repose sur la confiance du public en sa valeur. Celle-ci ne réside manifestement pas en effet dans le coût de la matière qui lui sert de support matériel. Dans un billet de banque (a fortiori dans une monnaie électronique), la valeur matière est nettement plus faible que la valeur nominale (faciale) attribuée au billet. Le prix du papier ou de l'encre inclus dans un billet de dix euros est très inférieur à dix euros. Devise (monnaie) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Devise (monnaie)

Pour les articles homonymes, voir Devise. Au sens strict, une devise est une unité monétaire acceptée par un pays étranger, tandis que la « monnaie » est celle de son pays. Elle est émise le plus souvent sous le contrôle d’une banque centrale (mais peut aussi être émise à partir d’un fond de panier collectif en multiples devises, géré par une organisation internationale adossée à plusieurs banques centrales indépendantes où ces fonds sont garantis par le dépôt de réserves). Chaque pays a une monnaie officielle sur son territoire déclinée en moyens de paiement ayant cours légal. Cependant plusieurs pays peuvent : Dollar américain. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Dollar américain

Pour les articles homonymes, voir dollar. Billet d'un dollar des États-Unis (Silver certificate, 1957). Euro. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Euro

En usage dès 1999 pour les transactions financières européennes, il est mis en circulation le sous sa forme fiduciaire. Il succède à l’ECU, « l'unité de compte européenne » mise en service en 1979. L'euro est la deuxième monnaie au monde pour le montant des transactions[3], derrière le dollar américain et devant le yuan chinois. Depuis , elle est la première monnaie au monde pour la quantité de billets en circulation[4] ; fin 2013, 956 milliards d'euros sont en circulation[5]. Fonctionnement[modifier | modifier le code] L'euro est géré par la Banque centrale européenne (BCE) qui siège à Francfort et par l'Eurosystème, composé des banques centrales des états de la zone euro. Le traité de Maastricht, signé en 1992, oblige la plupart des États de l'UE à adopter l'euro dès qu'ils respectent certains critères monétaires et budgétaires, dits de convergence.

Émission et contrôle[modifier | modifier le code] Pièces[modifier | modifier le code] Notes :