background preloader

Instituts de sondage - outils d'influence

Facebook Twitter

Les sondages ne servent pas à mesurer ce que pensent les gens, mais à leur dire ce qu'ils doivent penser.

Opinion publique : les chiffres à retenir des sondages publiés, analyses et décryptages | Sondages publiés et analyses sur les élections, la politique et les sujets de société. Sondage d'opinion. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les sondages d'opinion les plus connus du grand public sont réalisés par les entreprises de sondages. Le développement des sondages d'opinion est intimement lié à l'extension de l'usage de cette méthode en sciences humaines.

Histoire des sondages d'opinion[modifier | modifier le code] Les sondages d'opinion concernant les sujets politiques sont nés du développement de cette technique en marketing. Comme le souligne Loic Blondiaux[1], les entreprises des États-Unis ont été les premières à utiliser ces derniers afin de connaître les attentes supposées des consommateurs et augmenter leurs marchés. En France, le sondage d'opinion appliqué à la politique est apparu en octobre 1938 par l'entreprise de Jean Stoetzel, qui a fondé l'IFOP (Institut Français d'Opinion Publique) qui conduit la première enquête d'opinion publique en France : « Faut-il mourir pour Dantzig ?

Méthodologie[modifier | modifier le code] Soit un sondage aléatoire de grandeur et . . Comment juger de la pertinence d'un sondage ? La profonde méfiance des Français à l’égard des journalistes et des médias | Opinion publique : les chiffres à retenir des sondages publiés, analyses et décryptages. Bien qu’ils les consomment très largement, surtout la télévision, les Français se montrent très critiques à l’égard des médias et leur accordent une confiance très limitée.

Deux aspects nourrissent notamment la défiance des citoyens envers les journalistes. D’une part, ces derniers leur apparaissent déconnectés de la vie réelle et, d’autre part, leur indépendance est très largement mise en doute. Seul un peu moins d’un Français sur quatre déclare faire confiance aux médias Seuls 23% des Français déclarent faire confiance aux médias. La suspicion à l’égard des journalistes est donc particulièrement élevée : 77% ne leur accordent pas leur confiance. La confiance accordée aux médias est particulièrement faible aux extrêmes de l’échiquier politique : seuls 17% des sympathisants du Front national et 16% de ceux du Front de gauche déclarent leur faire confiance (35% des sympathisants du PS, 30% de ceux du MoDem et 23% de ceux de l’UMP). L’indépendance des journalistes fortement mise en doute. Ce que les sondages politiques nous disent (ou pas) Le sondages d'opinion n'ont certes aucune intention manipulatoire. Mais leur méthode est peut-être contestable.

Point de vue et arguments. Les campagnes électorales multiplient les sondages. La France prise cette compétition du miroir des opinions. Depuis quelques mois, il ne se passe pas une semaine sans connaître la croyance de l'opinion sur les candidats à la présidentielle de 2012 et sur les fameuses "intentions de vote" des électeurs français.

Il y a deux grandes sources de sondages politiques : les médias et les candidats eux-mêmes. Les sondages les plus répandus sont achetés par les médias. Une question sur un panel de mille personnes est vendue, en moyenne, entre 1.000 et 3.000 euros, selon la période et l'institut de sondage. Les médias répètent les mêmes types de sondages d'opinion afin de produire des analyses durant toute la campagne. Certes, il y a bien de temps en temps un piment dans la sauce. Sondologie et sondomanie : Sondages en tous genres. ... et sur n’importe quoi. Validité scientifique et portée démocratique des sondages. Les sondages sont devenus omniprésents dans la vie sociale en général et dans les médias en particulier. Il y a cependant sondages et sondages. - Les sondages de comportement (« Vous arrive-t-il de naviguer en Méditerranée ?

Sur le yacht de Bolloré ? ») peuvent être une source précieuse d’information : encore faut-il que les questionnaires soient rigoureusement conçus et réalisés, ce qui est loin d’être toujours le cas. - Les sondages d’intention de vote, qui prétendent exprimer l’intention de comportement (« si l’élection présidentielle de 2012 devait avoir lieu dimanche prochain, pour qui voteriez-vous ? »), manifestent dès leur principe une grande fragilité. - Les sondages d’opinion (« Pensez-vous que Nicolas Sarkozy : a/ devrait se consacrer au jardinage ?

- Le doute critique est évidemment de mise face à leur fonction d’instruments de mesure. Valls sondagière : BVA convainc les français malgré eux. Le 16 avril 2014, Manuel Valls présentait le détail du plan de rigueur censé compenser les exonérations de cotisations patronales du « Pacte de responsabilité ». Dès les 17 et 18 avril, l’institut BVA réalisait pour i-Télé et Le Parisien un sondage dont radios, télévisions, journaux, sites de presse en ligne s’empressèrent de résumer la conclusion que chacun pouvait juger, selon son opinion, rassurante ou consternante : le nouveau Premier ministre aurait « convaincu une majorité de français ». Ainsi présentée, cette conclusion relève pourtant d’une grotesque supercherie. Pour s’en rendre compte, il faut, il est vrai, consulter le sondage en détail, plutôt que de prendre pour argent comptant les oracles des sondologues : une démarche critique minimale, manifestement hors de la portée de nombreux commentateurs pressés d’annoncer « ce que pensent les français ».

Mais cela même serait sujet à caution. Nul besoin d’être diplômé en statistiques pour relever ces lacunes élémentaires. Pouvoir d'achat : le sondage, une fabrique de désinformation ? | On va pas en faire un sondage. Charriots à perte de vue (Eyes’Pix/Flickr). Voici un chiffre, commenté en première page du site MonSondage.com, qui montre comment, à partir d’un sondage -en soi pas plus contestable qu’un autre-, on fabrique une information complètement déformée, en la trimballant de commentateur en commentateur.

Un bel exemple de téléphone arabe dans les sondages. Sur MonSondage.com, dimanche dernier, je lis en gros titre en page d’accueil : « 52% des Français font plus confiance à leur entreprise qu’à l’Etat pour régler la crise du pouvoir d’achat. » Puis l’accroche de l’article : « La figure de l’entreprise, l’esprit ’corporate’, semblent remplacer le pouvoir d’attraction et de dévotion de la République. Bigre, ma petite boîte à moi plus forte que Sarko, Lagarde et tout le gouvernement réuni ! Je regarde la formulation de la question, donnée sur le graphique de MonSondage : « Le plus efficace pour le pouvoir d’achat, c’est : -une action des pouvoirs publics ?

Observatoire des sondages. Présidentielle : "Les médias utilisent trop les sondages" Alain Garrigou est professeur de science politique à l'Université Paris-Ouest Nanterre-La Défense, il écrit régulièrement dans Le Monde Diplomatique. Il fait partie des chercheurs français critiques à l'égard des usages politiques des sondages d'opinion et a créé l'Observatoire des sondages.

Il a été l'auteur avec Richard Brousse de Manuel anti-sondages. La démocratie n'est pas à vendre ! (La Ville brûle, Montreuil-sous-Bois, 2011). France-Soir Que pensez-vous des sondages actuels avant le premier tour de la présidentielle ? "Agir sur les croyances" F. "Effet Villepinte" : "c'est de la tambouille de sondeurs" F. "Plus on se rapproche de l'échéance, plus on est proche du réel" F. "On s'ennuie très vite à la course de petits chevaux, non? " F. "Le "troisième homme", un produit médiatique et sondagier" F. Quant à Bayrou... il a été le troisième. Ce qu'il faut se dire c'est que le « troisième homme » c'est un produit médiatique et sondagier utile au commentaire.

Appartenance des instituts (= entreprises) Méthodes intentions de vote - Exprimeo. Depuis 2008, 5 changements fondamentaux dans les campagnes électorales sont intervenus. 5 révolutions confirmées lors du scrutin US du 2 novembre 2010 comme par les actuelles primaires campagnes électorales. 1) Le passage de l'étoile à la toile : hier la campagne électorale vivait à partir d'un candidat ou d'une candidate providentiel(le). C'était "l'étoile" supposée tout décider, tout guider. Aujourd'hui, c'est le réseau citoyen qui compte. Il faut faire naître une toile, permettre l'appropriation la plus large de la campagne par les citoyens. C'est cette démultiplication qui fait naître les vagues et bouger les frontières classiques. 2) La naissance des scrutins à trois tours : les sondages deviennent le véritable premier tour qualificatif pour la victoire.

Sans des sondages prometteurs, le premier tour devient un simple témoignage avec tassement du score "de base". 5) Le passage du vote sur tout au vote sur un seul enjeu : hier l'élection reposait sur un programme généraliste.

Le business des instituts de sondage

Liste de sondages sur l'élection présidentielle française de 2012. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cette page dresse la liste des sondages d'opinions relatifs à l'élection présidentielle française de 2012. Fiabilité[modifier | modifier le code] Les sondages donnent rarement le résultat exact d'une élection puisqu'ils ne portent que sur un échantillon considéré comme représentatif par les entreprises de sondages et pas sur la population totale. Le résultat obtenu à la suite d'un sondage est donc associé à une marge d'erreur. Marge d'erreur[modifier | modifier le code] Le calcul de la marge d'erreur est fondé sur le postulat que l'on peut appliquer le théorème central limite à l'échantillon sondé bien que celui-ci ne soit pas un échantillon probabiliste (c'est-à-dire constitué de manière aléatoire).

Ce calcul est donc lui même entaché d'une certaine incertitude. La marge d'erreur est en général estimée à[1] : 4,5 points pour 500 personnes interrogées3,2 points pour 10002,2 points pour 20001,6 points pour 4000 Exemple[modifier | modifier le code] Critique des sondages. Sondages à la con. Sondages. Sondages. Institut de sondage. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Une entreprise de sondages est une société de droit privé qui réalise des études d'opinions. Ces entreprises sont parfois appelées instituts. Cependant, on ne peut objectivement appeler ainsi une société de sondages, car, comme le rappelle Pierre Weill, président directeur général de Sofres France et directeur général de Taylor Nelson Sofres (ITNS), « le terme institut est devenu obsolète pour caractériser ce métier.

Le terme institut en rappelle les origines, avec un côté universitaire et sociologique, alors que la réalité actuelle est celle des entreprises et du business. »[1] Quelques sociétés de sondages[modifier | modifier le code] Voir aussi[modifier | modifier le code] Sondage d'opinion Notes et références[modifier | modifier le code] Les sites officiels des grands instituts de sondage français. Les instituts de sondage français produisant des études d’opinion | L. Cette page liste les principaux instituts d’études implantés en France qui publient des études d’opinion. La grande majorité des instituts d’études ne possèdent pas de "département opinion" et produisent uniquement des études de marché ou études marketing, dont la vocation est de servir d’outils décisionnels dans le domaine du marketing, et qui n’ont donc pas vocation à être publiées.

La plupart des instituts produisant des études d’opinion possèdent par ailleurs des départements marketing, qui génèrent généralement la plus grande partie de leur chiffre d’affaires. Les études publiées ne représentent qu’une part minime des études d’opinion produites par les instituts d’études. Leur grande majorité est effectuée pour des clients qui, comme les décisionnaires marketing, gardent les résultats confidentiels car ces études sont menées pour servir d’outil d’aide à la décision. Par ordre alphabétique, les instituts français publiant des études d’opinion sont les suivants : BVA (www.bva.fr) TNS Sofres - étude marketing et d'opinion international.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. TNS Sofres Logotype de TNS Sofres Histoire[modifier | modifier le code] 1963 : création de la Sofres par Pierre Weill.1992 : la Sofres acquiert Secodip.1995 : la Sofres acquiert le réseau Frank Small en Asie.1997 : la Sofres acquiert Intersearch (États-Unis).1997 : Taylor Nelson AGB et la Sofres fusionnent - Naissance de Taylor Nelson Sofres.2003 : le groupe Taylor Nelson Sofres devient TNS et acquiert NFO.2008 : rachat du groupe TNS par WPP pour 1.5 milliard d’euros en titres et espèces.

Identité visuelle (logo)[modifier | modifier le code] Logotype de la Sofres (-1992)Logotype de la Sofres (1992-1999)Logotype de TNS Sofres (avril 2003-janvier 2012)Logotype depuis janvier 2012 Élections[modifier | modifier le code] La "Sofres" est un des premiers instituts de sondages, dès la fin des années 1960, à réaliser pour le compte de l'ORTF[5] des estimations des résultats lors des élections. Publications[modifier | modifier le code] (fr) Site officiel. TNS Sofres, leader français des études marketing et d'opinion. IFOP - Institut Français d'Opinion Publique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir IFOP. Institut français d'opinion publique Logo de l'IFOP L'Ifop, fondé en 1938, est le premier institut de sondages d'opinion et d'études marketing à avoir vu le jour en France[2].

Il reste aujourd'hui l'un des principaux acteurs de ce marché. Outre trois pôles métiers (omnibus, panels, recueil téléphonique), l'Ifop est structuré autour de six secteurs : opinion et stratégies d'entreprise, grande consommation, services, médias et numérique, santé, luxe. L’Ifop intervient dans une cinquantaine de pays à travers le monde, à partir de ses quatre implantations : Paris, Toronto, Buenos Aires et Shanghaï.

Histoire[modifier | modifier le code] L'Ifop a été fondé le par Jean Stoetzel, sociologue et ancien professeur à la Sorbonne, après sa rencontre avec George Gallup aux États-Unis. Octobre 1938 : l'Ifop conduit la première enquête d'opinion publique en France : « Faut-il mourir pour Dantzig ? ↑ IFOP "Connection creates value" Ipsos. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ipsos Logo d’Ipsos Ipsos est un institut de sondages français et une société internationale de marketing d’opinion, créé en 1975 et dirigée par Didier Truchot et Jean-Marc Lech. Histoire[modifier | modifier le code] Métiers[modifier | modifier le code] Ipsos est la sixième société mondiale d’études, mais la troisième société mondiale d’études par enquêtes[5] (c’est-à-dire excluant les activités de gestion de panels).

Ipsos opère dans cinq spécialités, plus ou moins intégrées mondialement dans son organisation : Efficacité publicitaire (IPSOS ASI)Études Marketing (IPSOS Marketing)Media (IPSOS MediaCT)Opinion (IPSOS Public Affairs)Études de gestion de la relation clients en employés (IPSOS Loyalty). Données boursières[modifier | modifier le code] Actionnaires principaux (2007) : LT Participations 27,92 %Autocontrôle 4,90 %FMR Corp and Fidelit 1,53 %Salvepar 1,46 %Ipsos Partnership Fu 1,36 %Salariés 1,20 %SG Capital Développement 1,15 %.

Ipsos, études marketing opinion média sondages CRM publicité. Ipsos - Nobody's unpredictable. OpinionWay. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. OpinionWay Logo d'OpinionWay OpinionWay est un institut de sondages politiques et d'études marketing français. Histoire[modifier | modifier le code] OpinionWay est une Société par actions simplifiée créée le 29 mars 2000 par trois anciens salariés de l'institut IPSOS : Hugues Cazenave, Benjamin Gratton et Yann Aledo[2]. Les deux premières années de son existence, OpinionWay développe ses activités et ses outils en créant NetFocus, outil d'animation de focus group en ligne.

En 2001, la société enregistre un chiffre d'affaires de 700 000 euros. Après un important fléchissement de ses activités (progression quasi nulle du chiffre d'affaires entre 2001 et 2002[3]), OpinionWay connait une évolution régulière. En 2006, OpinionWay diversifie une nouvelle fois ses activités en lançant OmniWay, premier omnibus vidéo en France[4]. En 2007, OpinionWay publie un livre blanc sur les études en ligne[7] Chiffre d'affaires[modifier | modifier le code] Opinionway. BVA (sondage) BVA - Institut d'études de marché et d'opinion.

Expression publique enregistre et transmet vos avis, opinions, critiques, remarques, appréciations, jugements, positions. LH2. Viavoice. ViaVoice. Eurobaromètre - Analyse de l'opinion publique. Médiamétrie. CSA (sondage) CSA. Novatris. Le terrain. Instituts de sondage. Les instituts de sondage. L'Elysée passe aux aveux dans l'affaire des sondages. Observatoire des sondages.