background preloader

Extractivisme et anthropocène

Facebook Twitter

L'homme tient l'avenir de la Terre dans ses mains: bienvenue dans l'anthropocène. Anthropo-quoi?

L'homme tient l'avenir de la Terre dans ses mains: bienvenue dans l'anthropocène

Prendre conscience de l’impact de l’homme sur la planète en 8 vues satellites. On a souvent du mal à imaginer l’impact de notre quotidien sur la planète.

Prendre conscience de l’impact de l’homme sur la planète en 8 vues satellites

La prise de conscience est difficile lorsque l’on reste concentré sur cette routine du métro/boulot/dodo. Prenons un peu de hauteur. Voici une série d’images satellites qui montrent l’impact de la vie humaine sur la Terre. Marée noire dans le Golf du Mexique Voici une image de la pire marée noire de l’histoire des États-Unis. Le devenir de l’industrie des Terres Rares Données de base, évolutions actuelles et enjeux à l'échelle mondiale CONFERENCE - Metaux.rares.par.Patrice.Christann.le.13.09.2012.pdf. L’Anthropocène et ses lectures politiques. % élements sur terre.pdf. Gaspillage d'énergies. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gaspillage d'énergies

La notion de gaspillage d'énergies (ou de gaspillage énergétique) décrit généralement le gaspillage de sources d'énergie, et en particulier de carburants et d'électricité. Consommation d'énergie, par tête sur la planète (données 2001, en kg équivalent pétrole par personne, par an et par pays. Extractivisme et obsolescence. Qui a tué la croissance ? Sans Lendemain. MIDWAY Trailer. L'environnement en France. Une étude de la Nasa met en garde contre la chute de l'Empire occidental. La NASA de l’apocalypse. Chers journalistes et les autres, J’aimerais vous raconter un truc.

La NASA de l’apocalypse.

L’histoire d’une histoire complètement vraie sauf que non, ou plutôt pas tout à fait mais quoique. Appelons ça l’histoire de la petite fille qui criait au loup alors que c’était plus ou moins une belette en short, si ça vous va. Le 14 mars dernier, Nafeez Ahmed, visiblement blogueur spécialisé dans les thématiques environnementales pour le Guardian, y publie un texte intitulé : “Étude financée par la NASA: la civilisation industrielle en route pour un effondrement irréversible ?”

Cet article relaie les conclusions d’une étude menée par des universitaires, étude à paraître selon laquelle en gros notre “civilisation industrialisée” pourrait venir à disparaître à cause de notre mauvaise gestion des ressources. Crise écologique, impact des solutions capitalistes. Parler de crise écologique globale, revient à faire le constat de l’évolution défavorable du milieu de vie pour l’espèce humaine et de la perte de la biodiversité dont il est un chaînon.

Crise écologique, impact des solutions capitalistes

Plus de la moitié des humains vivent dans des conditions qui nous seraient insupportables, plus d’1 milliard ne peut manger, ou boire de l’eau potable. ¼ des mammifères, nos proches cousins, sont condamnés à disparaître. La sortie du capitalisme - Gorz2007.pdf. Tim Jackson : « On est au bord du gouffre écologique » Un embouteillage monstre, image du film « Le Syndrome du Titanic » de Nicolas Hulot L’économiste anglais Tim Jackson est un peu devenu le « gourou » des théoriciens de la fin de la croissance.

Tim Jackson : « On est au bord du gouffre écologique »

Face à l’urgence écologique, il remet en cause l’idée que la croissance verte pourrait suffire. Professeur en développement durable au Centre for Environmental Strategy (CES) de l’université du Surrey, Tim Jackson a rendu en 2009 un mensuel. «Le scénario de l’effondrement l’emporte» En 1972, quatre jeunes scientifiques du Massachusetts Institute of Technologie (MIT) rédigent à la demande du Club de Rome un rapport intitulé The Limits to Growth (les Limites à la croissance).

«Le scénario de l’effondrement l’emporte»

Celui-ci va choquer le monde. Leur analyse établit clairement les conséquences dramatiques d’une croissance économique et démographique exponentielle dans un monde fini. En simulant les interactions entre population, croissance industrielle, production alimentaire et limites des écosystèmes terrestres, ces chercheurs élaborent treize scénarios, treize trajectoires possibles pour notre civilisation.

JURGENSEN_Notes.pdf - EconomieVerteNotes.pdf. End Ecocide. Voyage dans l'anthropocène. Jean-Paul Deléage, La Quinzaine littéraire « Nous devons à la convergence des travaux dont Lorius nous conte l’extraordinaire saga la compréhension scientifique des origines et des mécanismes du réchauffement climatique. » Sciences et avenir.

Voyage dans l'anthropocène

Agriculture, Surpêche, Pollutions, Biodiversité, etc. Extractivisme, pollutions et pertes de BIODIVERSITÉ. Extractivisme. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Extractivisme

Au Brésil, l'extractivisme (francisation du portugais extrativismo) est un principe d'exploitation sylvicole, se résumant à la cueillette à des fins commerciales des ressources naturelles non ligneuses de la forêt. Si le terme d'extractivisme peut probablement être adopté partout dans le monde, ce mot désigne avant tout une activité spécifique de l'Amazonie brésilienne, où les produits de la forêt tiennent une part importante dans l'économie, notamment les fruits et les plantes médicinales.

Il en dérive aussi une pratique sociale spécifique qu'on peut désigner aussi par le même terme. Qu’est-ce que l’extractivisme? À l’IRIS, on parle de plus en plus d’extractivisme, bien que ce mot demeure pour le moment peu connu.

Qu’est-ce que l’extractivisme?

Il proviendrait du Brésil et aurait d’abord été utilisé pour désigner l’exploitation des ressources ligneuses de la forêt amazonienne. Or, au Brésil comme ailleurs en Amérique latine, l’extractivisme désigne aujourd’hui un modèle de développement économique qu’il n’est pas inutile de bien saisir au moment d’étudier la trajectoire économique du Québec. Définition.

Extractivisme. Épuisement des RESSOURCES. EXTRACTIVISME et Raréfaction des minerais (détail) Extractions de minerais (Impacts) Dennis Meadows : « Nous n'avons pas mis fin à la croissance, la nature va s'en charger » En 1972, dans un rapport commandé par le Club de Rome, des chercheurs de l’Institut de technologie du Massachusetts (MIT) publient un rapport intitulé « Les limites de la croissance ». Leur idée est simple : la croissance infinie dans un monde aux ressources limitées est impossible. Aussi, si les hommes ne mettent pas fin à leur quête de croissance eux-mêmes, la nature le fera-t-elle pour eux, sans prendre de gants.

Jour du dépassement (empreinte écologique)

Welcome to the Anthropocene. Bienvenue dans l'Anthropocène ! Anthropocene. Biosphère. Depuis 1972, le rapport du club de Rome a dénoncé la course à la croissance en démontrant les limites de la planète. Depuis 1974 et le premier choc pétrolier, nous savons que notre civilisation dépend du pétrole. Depuis 1990 et le premier rapport du GIEC (groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat), nous savons que l’humanité va faire face à un réchauffement climatique. Je rêve d'une Biosphère où l'objection de croissance permettrait à chacun de nous d'être amoureux de la Nature.

L'écologie doit elle passer de la réalité au rêve? Acheter des produits locaux et de saison, trier ses déchets, économiser l'eau et l'énergie, adopter une conduite économe, isoler sa maison, prendre les transports en commun, faire du vélo...Ouf! Voilà sans doute ce qu'une majorité de gens retiennent du discours écologique: une injonction à changer nos comportements, à l'échelle individuelle comme à l'échelle collective.


  1. econologie Mar 19 2014
    merci pour ta réponse et ta motivation malgré cet évènement... 0:/ bon courage, et oui nos échanges viendront profiterons sans doute de tes compétences un mois prochain oui tu peux écrire ici mais c'est pas en privé ;) tu peux effacer jai bien reçu, je serais surement dispo qd tu le seras aussi @tte bonne nuit
  2. solaire Mar 19 2014
    Hello -:)) merci , vraiment intéressant. Je suis de retour en France depuis janvier , suite au décès de mon père , et j'aide ma mère. Du coup pas beaucoup de temps pour avancer sur les classement , je repars début Avril pour 3 ou 4 mois en Australie , avant retour Laos. là je devrais sans doute être plus dispo , selon l'Internet à dispo..mais d'ici fin mars mon futur est encore bien flou. Donc frustrant quand je vois tout ce qu'on pourrais faire ! Au fait j'ai le droit d'écrire ici ? -:)) !