background preloader

De la DETTE... odieuse ! ♚

Facebook Twitter

"La dette n’existe pas. C’est de l’argent qui a été créé de rien par la banque centrale, qui est confiée à des banques privées qui la redonne à l’état.



Pour la créer, la BCE a créer une ligne dans un registre, quand elle est remboursée, cette ligne est détruite dans le registre.

La banque privée a aussi créé une ligne dans son registre, qu’elle supprime quand elle est remboursée.

Jamais les banques privées ont utilisé de l’argent des déposants pour prêter à l’état, donc cet argent n’existe pas vraiment, il suffirait simplement de la déclarer nulle aussi bien pour la BCE que pour la banque privée et la dette disparaît instantanément.

La dette existe uniquement pour mettre en esclavage les pays et les peuples et justifier leur appauvrissement au profit des banques, mais elle n’existe pas en réalité."

d'un certain Jjp en commentaire d'article.

Dette illégitime à 59 % (27 mai 2014) Dette publique : illégitime à 59 % Le premier rapport du Collectif pour un audit citoyen de la dette, publié mardi 27 mai, révèle que « pas moins de 59 % de la dette publique est illégitime ».

Dette publique : illégitime à 59 %

Ainsi, sur les 1 950 milliards d’euros de dette publique accumulées depuis trente ans, « près de 600 milliards sont dûs à des taux d’intérêts excessifs, et près de 500 milliards proviennent des cadeaux fiscaux consentis principalement aux riches et aux actionnaires ». Intitulé : « Que faire de la dette ? Un audit de la dette publique de la France », les experts du Collectif estiment que « les politiques d’austérité imposées aux populations au nom de son remboursement sont donc absurdes économiquement, dangereuses politiquement et injustifiables du point de vue de l’intérêt général : cette dette publique n’a été creusée qu’au bénéfice de l’oligarchie financière, celle-ci doit supporter le coût de son annulation ». Thomas Coutrot : « 59% de la dette publique est illégitime » Collectif pour un Audit Citoyen sur la dette publique.

A qui profite la dette ? On veut savoir ! A qui profite la dette ? On veut savoir ! Si l'audit apparaît aujourd'hui comme un outil essentiel de résistance et de réappropriation démocratique, d'autres chemins sont également possibles.

A qui profite la dette ? On veut savoir !

Ce qui est certain, c'est qu'il faut s'attaquer à la question de la dette et à la dictature des créanciers. En fonction de l'histoire et du contexte de chaque pays ou du rapport de force existant, différentes luttes peuvent être menées. Voici quelques-unes des initiatives qui ont été mises en place pour faire front à la dette et à l'austérité ainsi que celles qui sont en cours. Les leçons de l’Équateur pour l’annulation de la dette illégitime. Le peuple équatorien contre la dette A partir de la fin des années 1990, une série de mouvements sociaux équatoriens, notamment Jubilé 2000 Guayaquil (la ville commerciale la plus importante et le plus grand port de l’Équateur), a commencé à mener campagne contre la dette injuste réclamée au pays.

Les leçons de l’Équateur pour l’annulation de la dette illégitime

Les positions de ces mouvements sociaux étaient au départ assez modérées et confuses. Par exemple, ils se sont rendus à une réunion du Club de Paris en 1998 en pensant qu’ils pourraient négocier une restructuration de la dette équatorienne et obtenir un allègement très important. Au bout de deux ans, ils se sont rendu compte que le Club de Paris n’avait aucune volonté de négocier et qu’ils avaient accepté de discuter uniquement pour des questions de relation publique.

Compteur de la dette publique de la France. La dette publique française augmente de 4640 €La France doit lever 189 milliards € sur les marchés en 2013 Qu'est ce que la dette publique de la France ?

Compteur de la dette publique de la France

La dette publique comprend les dettes de l'Etat, de la sécurité sociale et des collectivités territoriales. La Dette publique de la France. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

la Dette publique de la France

Dette publique de la France, en % du PIB, et en milliards d'euros courants, en fin d'année, 1978-2010. Dette publique et affichage des couleurs politiques des gouvernements (source : INSEE) La dette publique, « au sens de Maastricht » estimée par l'Insee, a été évaluée pour la fin du quatrième trimestre 2013 à 1 925,3 milliards d'euros, soit 93,5 % du PIB[1]. Elle représentait 663,5 milliards d'euros à la fin de 1995, ou 55,5 % du PIB et avait atteint 1 211,6 milliards d'euros (64,2 % du PIB) à la fin de l'année 2007[2]. Money-max501. World debt comparison: The global debt clock. US debt visualized: Stacked in 100 dollar bills @ 15 Trillion Dollars - Equal to US GDP 2011. Chiffresdeladette_2012. 1.1 Population et richesse 1980 2009Canada 33,5 40,1France 30,6 32,831,5 36,927,1 33,8Portugal 18,7 38,232,6 32,331 40,432,8 46,2IrlandeItalieEspagneRoyaume UniEtats Unis En 2008, le revenu des individus les plusriches de la planète dépassait les revenus cu-mulés des 416 millions de personnes les plus pauvres.

chiffresdeladette_2012

Tableau 2 / Part des 10% les plus riches dans les revenus (2011) 1 : Source: Banque de données de la Banque mondiale pour 2011. « La dette neutralise le temps, matière première de tout changement politique ou social » - Contrôle social. Basta !

« La dette neutralise le temps, matière première de tout changement politique ou social » - Contrôle social

: Vous dites que l’Homo debitor est la nouvelle figure de l’Homo economicus. Quelles sont les caractéristiques de ce « nouvel homme » ? Vous n'avez plus les moyens d'ignorer ce message. « Il y a deux manières de conquérir et d'asservir une nation: l'une par l'épée, l'autre par la dette. » - John Adams, 2e président des États-Unis.

Vous n'avez plus les moyens d'ignorer ce message

C'est le 4 juin prochain que l'ère Couillard sous le signe de la responsabilité va supposément commencer. Les conservateurs de Harper promettent la même chose depuis 2004 et malgré qu'équilibrer le budget semblait être la seule mission dont ils voulaient remplir sur Terre, ils n'y sont finalement jamais arrivé. Ce qui me fait le plus peur pour les quatre prochaines années, ce n'est pas de voir les libéraux vendre Hydro-Québec en morceau au privé ou qu'ils mettent la hache dans le modèle québécois. «La crise est une arnaque, un récit inventé par une oligarchie mondiale. > Patrick Viveret sera présent au Forum «A bas la crise !»

«La crise est une arnaque, un récit inventé par une oligarchie mondiale

Organisé par Libération le 19 octobre à Paris. Entrée libre, plus d’informations ici. Intellectuel historique de la deuxième gauche autogestionnaire, inlassable militant et penseur audacieux, Patrick Viveret est membre du Pacte civique et du Collectif Roosevelt. Le terme de crise est-il encore pertinent ? Dette. Argent = reconnaissance de dette (= du crédit) Theguardian.com, 18 Mars 2014 David Graeber La vérité éclate au grand jour : l'argent n'est qu'une reconnaissance de dette dans laquelle se vautrent les banques.

Argent = reconnaissance de dette (= du crédit)

L'accès d'honnêteté de la Banque d'Angleterre jette les bases théoriques de l'austérité par la fenêtre. Il paraît qu'Henry Ford, dans les années 30, a déclaré que c'était une bonne chose que la plupart des Américains ignorent le fonctionnement réel des banques, parce que si tel était le cas, « on aurait une révolution avant demain matin ». Bank of England Quarterly Bulletin 2014 Q1 - qb14q102.pdf.

Economix: Amazon.fr: Michael Goodwin, Dan E. Burr. Dette : 5000 ans d'histoire. Un essai essentiel et foisonnant qui nous permet de mieux comprendre l’histoire du monde, la crise du crédit en cours et l’avenir de notre économie. Voici un livre capital, best-seller aux États-Unis – plus de 100 000 exemplaires vendus – et en Grande-Bretagne, commis par l’un des intellectuels les plus influents selon le New York Times et initiateur d’Occupy Wall Street à New York. Un livre qui, remettant en perspective l’histoire de la dette depuis 5 000 ans, renverse magistralement les théories admises. Il démontre que le système de crédit, apparu dès les premières sociétés agraires, précède de loin l’invention des pièces de monnaie. Quant au troc, il n’a toujours été qu’un pis-aller et ne s’est réellement développé que dans des situations particulières ou de crise. Monnaie-Dette et BANKSTERS. Dette Publique.

Dette. Origines et analyses sur la crise.

Analyses et critiques du système actuel

[DATA] Budget 2013 : 291 milliards, mais pour financer quoi ? Visuels sur la dette. Debtocratie & autres vidéos. La France championne des versements de dividendes. Les dividendes versés par les entreprises cotées ont fortement progressé dans le monde au deuxième trimestre, de 11,7 % par rapport l'année précédentes, selon une étude publiée lundi 18 août..

Ils s'enregistrent à 426,8 milliards de dollars (environ 318 milliards d'euros). Lire (édition abonnés) : Dividendes : comptable mais pas coupable C'est en Europe et au Japon que les dividendes ont le plus progressé entre avril et juin, augmentant respectivement de 18,2 % et 18,5 %. Dans les pays émergents, au contraire, ils ont connu une chute de 14,6 % malgré d'excellentes performances à Hongkong, indique cette enquête du gestionnaire d'actifs Henderson Global Investors (HGI). C'est en France que la rémunération distribuée aux actionnaires connaît la plus forte hausse, avec 40,7 milliards de dollars distribués (+ 30,3 %), ce qui fait du pays le plus important payeur de dividendes en Europe, devant l'Allemagne et le Royaume-Uni, révèle l'étude.

Quand les actionnaires accaparent 60% des bénéfices des entreprises. Les actionnaires nuisent-ils à la « compétitivité » de leur entreprise ? Combien coûte la rémunération du capital pour les entreprises cotées ? Chaque année, les dividendes versés aux actionnaires s’élèvent de quelques dizaines de centimes à plusieurs euros par action.

Budgets de l'état français et non-Répartition des richesses PIB

Jean-Marc Ayrault repeint en noir le quinquennat Sarkozy. Jean-Marc Ayrault était, mercredi 4 décembre, invité de RTL pour parler de la réforme fiscale qu’il a annoncé depuis quelques semaines. Le premier ministre en a profité pour fustiger le bilan de ses prédecesseurs. Quitte à noircir le tableau à l'excès. Ce qu'il a dit : "Pendant cinq ans, la dépense publique est passée de 52,6 % à 56,6 %, et personne n’a rien dit (...).

Cinq ans de croissance zéro, des destructions massives d’emplois, des territoires impactés, des gens qui souffrent" 1/ Dépense publique : M. Premier chiffre avancé par le premier ministre : le poids des dépenses publiques dans le produit intérieur brut (PIB). Mais M. 18 propositions concrètes pour réguler la finance. La violence de la crise aurait du provoquer une remise en question du système. Paradoxalement, la rapidité du sauvetage et les moindres conséquences de la crise par rapport à celle de 1929 font que rien n’avance. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir les solutions en main. Des intellectuels alternatifs se sont levés Venus de toutes les familles de pensée, de la gauche (Frédéric Lordon, Jacques Généreux, Emmanuel Todd, Jean-François Kahn ce week-end sur son blog dans un très bon papier), du libéralisme humaniste (Jean-Luc Gréau, Maurice Allais), du libéralisme étasunien (Paul Krugman, Joseph Stiglitz, Robert Reich) ou d’ailleurs (Jacques Sapir, Paul Jorion), un nombre toujours plus important d’économistes et d’intellectuels nous proposent des solutions pour refonder le système économique.

L’Islande, le pays des coupeurs de dettes. Reykjavik, en Islande (SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA) Les Islandais ont compris quelque chose de fondamental : lorsqu’un débiteur ne peut plus payer, il n’est pas très malin de saisir son bien. Euro, banques... Les leçons du président islandais. L'Islande va annuler jusqu'à 24 000 euros de dettes par ménage. Le gouvernement islandais a annoncé samedi 30 novembre un plan pour alléger les dettes des ménages qui ont contracté un emprunt immobilier, à concurrence d'un peu plus de 24 000 euros chacun. Ce plan était la principale promesse du Parti du progrès (centriste) du premier ministre Sigmundur David Gunnlaugsson, victorieux aux élections législatives d'avril avec son allié conservateur, le Parti de l'indépendance. Après de longs mois de tractations, le gouvernement de coalition a présenté des mesures d'un coût évalué à 150 milliards de couronnes (plus de 900 millions d'euros) sur quatre ans.

Et si la France annulait la dette immobilière des ménages, comme l'Islande? Ces pays qui ont dit non à la dette. Deux expériences de sortie de crise: Argentine et Islande. La « dette perpétuelle », pour alléger le fardeau des Etats: intéresser les créanciers à la réussite économique du pays. LE MONDE | • Mis à jour le | Guillaume Sarlat. Dette publique japonaise : le gouvernement à la croisée des chemins. Banque Dette. David Graeber : « La façon la plus simple de désobéir à la finance, c'est de refuser de payer les dettes »

L'Arnaque de la dette et les Banksters (articles) Partie 1. Crise des dettes souveraines 2010-2012. Crise économique. Economie. Lettre ouverte à François Hollande. Le Mali outragé ! Où sont passés les 1 000 milliards prêtés aux banques européennes ? Il faut le reconnaître, on les avait presque oublié. JP Morgan prescrit la dictature en Europe. Attention danger , selon Stefan Steinberg dans un billet du World Socialist Web Site, la banque américaine appelle purement et simplement à l'avènement de la dictature en Europe.

JPMorgan réclame des régimes autoritaires en Europe Par Stefan Steinberg 19 juin 2013. JPMorgan réclame des régimes autoritaires en Europe.

Non mais de quoi elle se mêle cette *banque* ?! Je sais nos dirigereants prêt à se coucher devant elle (et les autres) mais franchement c'est insupportable ! Merci de la recommandation je te la pique. ;) – alwen

Les banques en stress... et aisances ! Les outils financiers. Dettes et cie... La crise économique. Optimisation fiscale.