Définitions

Facebook Twitter
Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat - Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) est un organisme intergouvernemental, ouvert à tous les pays membres de l'ONU. Il « a pour mission d’évaluer, sans parti-pris et de façon méthodique, claire et objective, les informations d’ordre scientifique, technique et socio-économique qui nous sont nécessaires pour mieux comprendre les risques liés au changement climatique d’origine humaine, cerner plus précisément les conséquences possibles de ce changement et envisager d’éventuelles stratégies d’adaptation et d’atténuation.

Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat -

Terminologie du développement durable Il est quasi impossible de bien comprendre les concepts du développement durable et d'en évaluer professionnellement la pertinence sans prendre soin de bien définir les termes utilisés. Ce travail préalable est profitable à tous points de vue. Notions, mots clés et étapes du développement durable Le lexique du developpement durable. Les notions et concepts pou Le lexique du developpement durable. Les notions et concepts pou

Éco-TIC ou Green IT

Éco-TIC ou Green IT www.notre-planete.info : environnement, développement durable et sciences de la Terre Vous recevez cette alerte car votre navigateur Internet bloque les publicités Malheureusement, la publicité nous est indispensable pour faire vivre ce site et ses auteurs qui sont 100% indépendants autant moralement que financièrement.Si vous bloquez notre seul moyen de revenu qui reste discret, notre-planete.info est condamné à disparaître au profit de sites soutenus par des grands groupes financiers ou des lobbys. Vous n'aimez pas la publicité ? Nous non plus !
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le recyclage est un procédé de traitement des déchets (déchet industriel ou ordures ménagères) qui permet de réintroduire, dans le cycle de production d'un produit, des matériaux qui composaient un produit similaire arrivé en fin de vie, ou des résidus de fabrication. L'un des exemples qui illustre ce procédé est celui de la fabrication de bouteilles neuves avec le verre de bouteilles usagées, même s'il est considérablement moins efficace énergétiquement que le système des récipients de verre consignés (lait, eau minérale, vinaigre, huile, vin[1], pots de yaourt...) dans les années 1950. Recyclage

Recyclage

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique. Le recyclage est un procédé qui consiste à réutiliser partiellement ou totalement les matériaux qui composent un produit en fin de vie, pour fabriquer de nouveaux produits. Dans ce processus, les déchets industriels ou ménagers deviennent des matières premières. En théorie, les matériaux peuvent être réutilisés pour le même usage ou pour un autre usage. Histoire Le recyclage existe depuis toujours dans la nature : les déchets des êtres vivants deviennent par la suite l'alimentation d'autres organismes. Recyclage Recyclage
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La récupération des déchets est une des activités de la gestion des déchets qui, sans faire partie des trois R, contribue à la fin de vie des produits. La récupération des déchets consiste à les séparer des autres déchets avant qu'ils n'arrivent à leur traitement final. Récupération des déchets Récupération des déchets
Tri sélectif Tri sélectif Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Bornes de tri des déchets, en Suisse. Préhistoire[modifier | modifier le code] Les hommes préhistoriques semblent avoir valorisé une partie de leurs déchets alimentaires (os et ivoire utilisés pour faire des armes, des propulseurs, des aiguilles...)
Consom'action

Consom'action

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La consom’action ou consommation responsable est un néologisme qui exprime cette idée selon laquelle on peut « voter avec son caddie » en choisissant à qui l'on donne son argent, en choisissant de consommer de façon citoyenne et non plus seulement de manière consumériste. Le consom'acteur ou la consom'actrice est un consommateur qui décide d'utiliser consciemment son pouvoir d'achat pour défendre les idées en lesquelles il/elle croit. Dans le contexte actuel devenir consom'acteur peut par exemple se manifester par les choix suivants : acheter bio, des produits issus de commerce équitable, éviter les produits sur-emballés, favoriser le commerce de proximité etc. Le porte-monnaie a du pouvoir[modifier | modifier le code] Les actes de consommation quotidiens infléchissent les modes de production.
Développement durable Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Diagramme du développement durable : une approche globale à la confluence de trois préoccupations, dites « les trois piliers du développement durable ». Pour atteindre les objectifs du développement soutenable, il faut notamment faire appel à des ressources naturelles, minérales et vivantes qu'on peut selon leur vulnérabilité classer en « pas, peu, difficilement, coûteusement ou lentement renouvelables ». Les aménageurs et gestionnaires peuvent alors chercher à les restaurer, les protéger et les économiser, et le cas échéant à compenser ses impacts

Développement durable

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article traite de l'environnement biologique. Pour les autres sens du mot Environnement, voir l'article Environnement (homonymie) Vue de la Lune, une des premières visions de la Terre comme un ensemble fini et fragile. La sauvegarde de la nature, enjeu de la protection de l'environnement. Environnement

Environnement

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le bilan carbone d'un produit ou d'une entité humaine (individu, groupe, collectivité…) est un outil de comptabilisation des émissions de gaz à effet de serre, devant tenir compte de l'énergie primaire et de l'énergie finale des produits et services. Il vise à renseigner les systèmes d'échange de type Bourse du carbone, à poser les bases de solutions efficaces de réduction de la consommation énergétique, et peut optimiser la fiscalité écologique (taxe carbone…) et certains mécanismes de compensation. Le Bilan Carbone permet également d' étudier la vulnérabilité d´une activité économique ou d'une collectivité et tout particulièrement sa dépendance aux énergies fossiles, dont le prix devrait augmenter dans les prochaines années selon les prospectivistes. Bilan carbone

Protocole de Kyōto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le protocole de Kyoto est un traité international visant à la réduction des émissions de gaz à effet de serre et qui vient s'ajouter à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques dont les pays participants se rencontrent une fois par an depuis 1995. Signé le lors de la 3e Conférence des Parties à la Convention (COP 3) à Kyoto, au Japon, il est entré en vigueur le « au quatre-vingt dixième jour après la date à laquelle au moins 55 Parties à la Convention, incluant les Parties Annexe I qui comptaient en 1990 un total d'au moins 55 % des émissions de CO2 de ce groupe, avaient déposé leurs instruments de ratification, d’acceptation, d’approbation ou d’accession »[1]. « Au 14 janvier 2009, 184 États avaient déposé leurs instruments de ratification, d’accession, d’approbation ou d’acceptation »[1].

Écologie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'écologie est la science qui étudie les êtres vivants dans leur milieu et les interactions entre eux. Le terme écologie vient du grec oikos (maison, habitat) et logos (science) : c'est la science de la maison, de l'habitat. Il fut inventé en 1866 par Ernst Haeckel, biologiste allemand pro-darwiniste. Dans son ouvrage Morphologie générale des organismes, il désignait par ce terme « la science des relations des organismes avec le monde environnant, c'est-à-dire, dans un sens large, la science des conditions d'existence. »
Écocitoyenneté Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'écocitoyenneté, d’ergonomie et de citoyenneté, est la conscience écologiste d'appartenir à un environnement (terre, continent, ou pays selon l'échelle) qui garantit son existence, ce qui implique pour lui des droits et des devoirs par rapport à un territoire. Par exemple : le droit de jouir d'un environnement sain et le devoir de ne pas le polluer pour conserver cet environnement sain. L'utilisation du suffixe "citoyen" dans le terme d'écocitoyenneté renvoie à plusieurs aspects de la citoyenneté.