background preloader

TPE

Facebook Twitter

174000201. Cget ra2016 web. CERTU GASNIER 21032012 cle7d6419. A l’heure du shopping, les analyses des géographes sur les lieux de consommation. En ces jours qui précèdent Noël, la consommation bat son plein dans les lieux qui lui sont dédiés. Les géographes se sont penchés sur la géographie de la consommation, qui tend à se substituer à la géographie du commerce. 1. Noël et le commerce distractif Nathalie Lemarchand, « Marchés de Noël et vitrines des grands magasins : un exemple du commerce distractif », Métropolitiques, 12 décembre 2014.

Les vitrines des grands magasins et les marchés de Noël mettent en évidence les territoires commerçants distractifs et leurs fonctions : magasins et centres commerciaux participent à la mise en scène des rites sociaux associés aux fêtes de fin d’année. Nathalie Lemarchand, Géographie du commerce et de la consommation : les territoires du commerce distractif, HDR ; 2008 Le commerce de détail est passé d'une fonction de distribution associée à la société de production à une fonction distractive associée à la société de consommation. Les Cafés Géo » Géographie du commerce / Géographie de la consommation. 66ème café de Géographie de Mulhouse 29 Avril 2013 Bernadette Mérenne-Schoumaker Phénomènes généraux Le commerce a toujours été un secteur qui change et cette évolution touche bien sûr les centres-villes. Pourquoi des changements ? Le commerce est le reflet de la société qui évolue sans cesse.

Les technologies ont toujours favorisé les changements comme les transports, les cartes de crédit et l’e-commerce mais il se passe des choses très différentes dans des villes similaires selon les pays. Plusieurs acteurs influencent le commerce ainsi : les pouvoirs publics qui ne peuvent cependant porter seuls le poids des responsabilités, les distributeurs qui décident des implantations et les consommateurs qui pèsent beaucoup en orientant le commerce par leur comportement et leur choix. Évolutions de la demande Plusieurs facteurs interviennent pour expliquer les changements. Évolutions de l’offre (suite…) Nouvelles approches, nouveaux sujets en géographie du commerce. APPLEBAUM, W., 1961, « Teaching Marketing Geography by the Case Method », Economic Geography, vol. 37, n° 1, p. 48-60. BALANDIER, G., 1994, Le Dédale, pour en finir avec le XXe siècle, Paris, Fayard, 236 p. BAUDRILLARD, J., 1986, La société de consommation, Paris, Gallimard, collection Folio- Essais, 318 p. (1re édition : Paris, Denoël, 1970).

BAUDRILLARD J., 1968, Le Système des objets : la consommation des signes, Paris, Denoël-Gonthier, collection Bibliothèque médiations, 254 p. BEAUJEU-GARNIER J., 1975, « Les géographes au service de l’action », Revue internationale des sciences sociales, UNESCO, 27, n° 2, p. 290-302. BEAUJEU-GARNIER, J. et A. DELOBEZ, 1977, Géographie du commerce, Paris, Masson, 282 p. BERRY, B. BONDUE, J. BOURDIEU, P., 1979, La distinction, critique sociale du jugement, Paris, éditions de Minuit, 672 p. BROWN, S., 1996, Retail Location : a Micro-Scale Perspective, Avebury (GB), Aldershot Hants, 315 p. (1re édition : 1992).

DAVIES, R. DESSE, R. DESSE, R. DESSE, R. EASTLICK, M. Audélor - Développeur de territoire: Conférences sur le commerce. EnqueteDUT2013. Commerce et géographie : la mondialisation selon Paul Krugman. Trois exemples de commerce connecté - Les Echos. Commerce connecté - définition du glossaire. À retenir:- Le commerce connecté est un terme passerelle pour définir la digitalisation de l'acte d'achat et des points de vente. Il définit toutes les tendances qui font les liens entre le e-commerce et le commerce traditionnel. Le commerce connecté couvre plusieurs réalités: 1. Web-to-store2. 1. Le Web-to-store, ou webrooming, caractérise un comportement d'achat où le consommateur commence par s'informer sur Internet avant de concrétiser son achat en boutique. 2.

Dans la pratique, ce terme désigne le fait de repérer des articles en magasin avant de concrétiser un achat en ligne à des conditions tarifaires plus favorables. 3. Elle définit l'ensemble des outils digitaux mis à la disposition des vendeurs ou des consommateurs sur un point de vente physique (tablette tactile, étagère virtuelle, automate, paiement digital, etc.) À noter: ce terme décrit nos nouveaux comportements d'achat. Lsa-conso. Lsa-conso. Commerce connecté et territoires. Une relation en construction aux perspectives encore floues. 1Du développement de la vente en ligne - le e-commerce - à l’électronisation des fonctions (Rallet, 2011) et des équipements commerciaux - le commerce connecté -, l’introduction du média numérique a modifié, à la marge ou plus en profondeur selon les individus, l’acte d’achat comme de consommation.

De nouvelles pratiques se font jour et participent à la réécriture de la relation qui se tisse entre commerce et territoire. La présence du client dans les lieux du commerce évolue et renouvelle à la fois son rapport à l’espace marchand et aux territoires dans lesquels il s’inscrit. Les cinq contributions qui composent ce numéro apportent toutes, et chacune à leur niveau, une contribution originale à la compréhension et la mesure des changements à l’œuvre, connus de chacun à travers son vécu personnel mais dont il reste difficile de cerner la nature précise et plus encore la portée, faute d’éléments de connaissance suffisants ou de données adaptées.

L’e-commerce devrait franchir la barre des... Le e-commerce poursuit sa progression, et pas seulement en France. Entre 2015 et 2016, le e-commerce a affiché une croissance de 15,6% en Europe, de 14,4% aux Etats-Unis et de 28,4% au Canada, selon le nouveau rapport réalisé par RetailMeNot (Ma Reduc et Poulpeo), et le Centre for Retail Research (CRR), qui a dévoilé dévoile les chiffres et les tendances du e-commerce et m-commerce sur 11 marchés clés, mercredi 25 janvier 2017. Et l’année qui commence s’annonce sous les meilleurs auspices. Le commerce en ligne devrait franchir la barre des 10% de l’ensemble des ventes du retail en 2017, avec 1 euro sur 10 dépensé en ligne. Les ventes en ligne, qui représentaient 232,6 milliards d’euros en 2016, devraient quant à elles atteindre 265,7 milliards d’euros en 2017 (+14,2%).

La France, champion du e-commerce Avec 42,6 milliards d’euros dépensés en 2016, la France est 3e pays sur le marché du e-commerce. Et dans le monde ? Le m-commerce, principal levier du e-commerce Méthodologie. L'e-commerce, la nouvelle arme des magasins. Vous pouvez y ajouter tous les préfixes que vous voulez, « e », « m » ou autre, le commerce reste le commerce.

Résumé dans la bouche d’une future ex-secrétaire d’État au Commerce (Carole Delga démissionnera prochainement de son poste pour se lancer dans la campagne des régionales 2015), cela donne : « L’e-commerce et le m-commerce ne sont absolument pas une menace pour le commerce traditionnel. C’est, au contraire, une grande opportunité. » Cela étant posé, encore faut-il tenter d’en apporter la preuve. Cela tombe bien : le bilan 2014 de la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance) vient quelque peu éclairer en quoi l’e-commerce est devenu une arme magique pour les commerçants traditionnels. Si l’on se lance froidement dans les comparaisons, cela n’apparaît pas clairement évident. Sauf que, bien sûr, faire cette analyse, c’est avoir cinq bonnes années de retard. Des possibilités d’exposition gigantesques « Un métier à part entière » Jean-Noël Caussil. Lsa-conso. Création d'entreprise : les 8 créneaux porteurs en 2016 - Capital.fr.

Dans une étude intitulée «Le Nu­mé­rique déroutant», la Ban­que publique d’investissement (BPI) lance un appel aux entrepreneurs : «Examinez comment fonctionne la chaîne de valeurs dans votre secteur et étudiez la possibilité de ­rebat­tre les cartes et de court-circuiter les intermédiai­res, à la façon de Booking dans l’hôtellerie et d’Uber dans les taxis.» A la clé : des opportu­ni­tés de business et de nombreux emplois. «Au­cun secteur n’échap­­pera au phénomène», insiste Phi­lippe Mutricy, le responsable de BpiFrance Le Lab. L’étude cite deux secteurs où la transfor­mation est déjà en cours : le bâtiment et la plasturgie. D’autres suivent, sur lesquels il importe de se positionner rapidement.

>> En vidéo - Revaloriser le travail à l'ère numérique 1. >>> en chiffres : un potentiel de 45.000 emplois (Source : Atelier BNP Paribas) >> En vidéo - 2. >>> en chiffres : +63% d’ici à 2020 (Source : Xerfi-Precepta) 3. >>> en chiffres : +300.000 emplois d’ici à 2020 (Source : Dares) 4. 5. 7. Décryptage : quelles tendances pour le commerce de demain ? - Blog du Modérateur. Nous assistons à une évolution rapide des outils et des services sur le web. Du côté du commerce, la tendance est similaire. De nouveaux outils sont à la disposition des marketeurs pour obtenir toujours plus de données sur les clients et les prospects, pour les toucher où qu’ils soient, personnaliser les offres et déclencher l’acte d’achat.

Le parcours d’achat se complexifie, les points de contact sont de plus en plus nombreux… Pour mieux comprendre les tendances actuelles et à venir du commerce, et aux rôles que peuvent jouer les objets connectés dans ces évolutions, nous avons posé quelques questions à Cyrille Chaudoit, Head of Digital Innovation chez The LINKS. Il présentait ces tendances lors d’une conférence sur « le commerce de demain » à l’occasion du web2day. Pouvez-vous présenter votre parcours et votre rôle chez The LINKS ? Je suis arrivé à l’été 2012 chez The LINKS pour y développer les usages social media et surtout y créer la cellule innovation digitale.

Pas du tout ! Nouvelles idées et tendances. De nombreuses entreprises se créent sur la base de concepts innovants, de nouvelles tendances. La liste, ci-dessous, récapitule des idées et tendances repérées chaque mois sur les sites Internet et dans la presse papier qui sont d'excellentes sources d'information pour tous les créateurs en manque d'inspiration ! Avertissement : les activités signalées le sont à titre d'exemples pour susciter la créativité du lecteur. Cela n'implique nullement que l'AFE cautionne la pertinence économique de ces concepts ! Les idées repérées sur Internet et dans la presse par l'AFE sont également signalées dans sa lettre hebdomadaire. Août 2017- Startups : le premier incubateur européen de création en réalité virtuelle - La SNCF s'intéresse aux trottinettes, gyropodes, monoroues électriques, draisiennes et planches à rouler électriques... - Un distributeur automatique d'huitres, ça existe!

Décembre 2016 Novembre 2016 Octobre 2016 Septembre 2016 Avril 2016 Janvier 2016 Décembre 2015 Novembre 2015 Octobre 2015. Synthesecommercedemain. Commerce unifié et retail orienté client | Salesforce. LES INCONTOURNABLES DU COMMERCE DE DEMAIN – PHILIPPE MOATI sur EMARKETING.FR | L'Obsoco. Comment définir cet incontournable qu’est la confiance ? C’est un niveau de relation entre individus ou entre un individu et une marque qui génère spontanément un crédit positif, un a priori favorable. Lequel permet de soutenir la relation dans le temps. Par principe, la confiance est à la base de toute relation fructueuse, qu’elle soit économique (donc intéressée) ou totalement désintéressée. La confiance s’oppose à la défiance. Entre les deux s’intercale la méfiance.

La confiance envers une enseigne prend souvent pour base sa capacité – supposée ou avérée – à faire mieux que les autres. Et ce, avec un niveau de considération plus élévé. Selon Philippe Moati, coprésident de l’Obsoco (l’Observatoire de la société et de la consommation), la confiance s’appuie sur trois dimensions : Pourquoi c’est important pour demain ? La confiance est la clé de la préférence. En matière économique, tous les secteurs souffrent d’un déficit de confiance selon l’Obsoco. A quels objectifs clés cela répond ? Les publications des Editions Dauvers | Olivier Dauvers. Magazine mensuel sur les prix et la consommation à Rennes.

Concept inédit. Modèle économique de type presse gratuite, financement par la publicité. Création : 2004Tirage : 130 000 exemplaires/moisDiffusion : toutes boîtes RENNES CONSO est un concept en “open-source”, accessible sans ticket d’entrée, redevance ou royaltie ! En 2014, a ainsi été lancé TOULOUSE CONSO par un entrepreneur local et indépendant. Exemplaire “découverte” sur simple demande : Chris Chhoeum – rennesconso@wanadoo.frContact rédaction : florence.taillefer@editionsdauvers.frContact publicité : Chris Chhoeum – rennesconso@wanadoo.fr En complément de RENNES CONSO, voici donc un mag’ toujours orienté sur la conso mais davantage “lifestyle”. Création : 2015Tirage : 40 000 exemplairesDiffusion : boîtes, dépôt dans les boutiques et distribution centre-ville Exemplaire “découverte” sur simple demande : Chris Chhoeum – rennesconso@wanadoo.fr Trois rubriques : • STORE CHART France Idéal pour les forces de vente. Précédemment : [Bonnes feuilles] "Les incontournables du commerce de demain" (1/5)

Découvrez, en avant-première, le premier extrait de l'ouvrage "Les incontournables du commerce de demain" qui sort ce jour. Identifier les incontournables du commerce de demain... Par principe, l'exercice est périlleux. Pour autant, le contexte dans lequel les commerçants auront à exercer demain est finalement assez aisé à décrire : exactement l'inverse de ce qu'ils ont connu depuis 30 ou 40 ans. Pendant des décennies, en effet, l'évolution de la consommation (la demande, en termes macroéconomiques) a soutenu le commerce (l'offre).

Tous les ans, les dépenses des ménages progressaient quasi mécaniquement, alimentant l'insouciante croissance des entreprises de commerce. Les temps ont plus que changé. En parallèle, l'offre commerciale ne cesse de se développer. Eu égard à ses causes, la "flatitude" de la consommation est probablement durable. Cet ouvrage est notre contribution à ce questionnement stratégique.

Le livre est disponible à la vente sur le site d'Olivier Dauvers. Perspectives économiques de l'OCDE, Volume 2000 Numéro 1 - OECD. E commerce final cle17c2ed. Le e-commerce a-t-il révolutionné le marché du livre. À partir du milieu des années 1990, plusieurs entreprises se lancent en France sur le marché de la librairie en ligne. Parmi les précurseurs, on retrouve des maisons d’édition spécialisées qui exercent également l’activité de libraire (Lavoisier, Eyrolles), des détaillants qui vendent des livres anciens et d’occasion (Livre-rare-book.com, le Syndicat national de la librairie ancienne et moderne, Abebooks[+] NoteRacheté par Amazon en 2008. [2]), mais aussi des généralistes pure players, uniquement présents sur Internet (Alapage.com[+] NoteFermé en 2012. [3], Alibabook.com[+] NoteFusionné en 1999 avec Fnac.com [4], Chapitre.com, BOL.fr[+] NoteFermé en 2001. [5]).

Au fil du temps, une multitude d’acteurs s’engagent dans le secteur. . [6], etc.). Dans ce paysage en voie de structuration, Vincent Chabault explique que deux entreprises arrivent à tirer leur épingle du jeu. En 2010, 90 % des ventes de livres en ligne étaient réalisées par la Fnac et Amazon. E-Commerce 2017, les chiffres-clés ! - JVWEB. Marronnier de l’été, l’habituelle publication des chiffres clés du E-Commerce par la Fevad se veut une fois de plus rafraichissante. Globalement, tout va bien !

Le E-Commerce, et tout particulièrement le M-Commerce, reste florissants. Qu’il s’agisse de la fréquentation, du volume d’affaires généré ou même d’emploi, tous les voyants sont au vert. Pour preuve, cette avalanche de chiffres ! E-Commerce BtoC, un marché en mutation Débutons cette exploration du marché des internets par une première escale du coté de l’E-Commerce destiné aux particuliers. En 2017, les ventes sur mobile pèsent quelques 15% des 72 milliards de chiffres d’affaire générés par les E-Commerce, jusqu’à 25% pour les sites leaders. Coté utilisateur, personne n’est épargné puisque 82,7% de la population a déjà effectué un achat en ligne, soit plus de 36 millions de français. 9,3 millions ont déjà finalisé leur achat sur un smartphone, soit 1 mobinaute sur 4 environ.

Pour finir, un chiffre clé : 200 000. Quand ? Quoi ? E-commerce : 4,5% des sites génèrent 84% du chiffre d'affaires en France. La montée en puissance du commerce en ligne. E-commerce : 10 ans de croissance ininterrompue. Enjeux et tendances du e-commerce en France pour 2017 • ECN | E-commerce Nation. Lsa-conso. Lsa-conso. Lsa-conso. Chiffres clés : l'e-commerce en France - ZDNet. E-commerce étude. Toute l'actualité et les chiffres du e-commerce. [Etude] Le commerce mobile ne se limite plus au seul e-commerce | Comarketing-News.

E-commerce : les TPE-PME peinent encore à se lancer ... | Comarketing-News. Les effets de la vente en ligne sur les inégalités territoriales d’accès au commerce. Vers un nivellement des disparités urbain-périurbain ? - MSH Dijon - Université de Bourgogne. Technologies de l'information et de communication : quels effets sur les territoires. E-commerce et territoires : nouvelles pratiques de l’espace, nouveaux enjeux d’aménagement. Le développement des enseignes de points relais face à  l'essor du e-commerce: facteurs de succès et limites d'une logistique liée au dernier kilomètre. Le cas du point relais KIALA - Xuan, Phi, Pasteur TRAN.

Les effets de la vente en ligne sur les inégalités territoriales d’accès au commerce. Vers un nivellement des disparités urbain-périurbain ? - MSH Dijon - Université de Bourgogne. E-commerce et territoires : nouvelles pratiques de l’espace, nouveaux enjeux d’aménagement. Le développement des enseignes de points relais face à  l'essor du e-commerce: facteurs de succès et limites d'une logistique liée au dernier kilomètre. Le cas du point relais KIALA - Xuan, Phi, Pasteur TRAN.

Liste des entreprises dans le secteur E-commerce, commerce électronique sur Lyon Entreprises. Les limites du e-commerce et le retour des magasins. Retail augmenté : l’imbrication entre commerce traditionnel et e-commerce. E-commerce : le commerce traditionnel est‐il menacé ?

Amazon, e-commerce et société de consommation – Les Mondes Numériques. 2. L'impact de l'e-commerce sur l'économie. L'évolution du e-commerce et l'impact des nouvelles technologies sur les modes de distribution. | Quelle est la place du e-commerce dans les échanges ? Comment va-t-il évoluer et quelles conséquences cela aura-t-il, non seulement sur nos économies mais su.