background preloader

Classification, identification of plant pathogen

Facebook Twitter

Atlas Plant Pathogenic Bacteria (APPB) All the Virology on the WWW. Kirkhouse Trust - Isolation of a fungal pathogen and producing inoculum. Les tests biologiques. Le postulat de Koch : Il précise les étapes successives qui doivent être validées pour pouvoir établir une relation causale entre une maladie et un microorganisme.

Les tests biologiques

Ce postulat fait appel à un ensemble de techniques : d'observation (microscopie), nécessaires pour la détection et l'identification du parasite in situ, d'isolement de l'agent pathogène à partir des tissus de l'hôte, de méthodes de production de l'inoculum en culture pure et d'inoculation des plantes-hôtes en laboratoire. Dans la pratique, le diagnostic de beaucoup de maladies classiques n'exige pas la réalisation complète du postulat de Koch.

Plan général. Les champignons phytopathogènes Les caractères généraux des champignons La classification des champignons Fondements des systèmes de classification Les critères morphologiques de classification Les critères moléculaires de la classification Les grands groupes de champignons phytopathogènes 1ère partie 2ème partie.

Plan général

Encyclop'Aphid : l'encyclopédie des pucerons - Virus. Il y a un peu plus de 100 ans que l'existence des virus est connue chez les plantes et chez l'homme.

Encyclop'Aphid : l'encyclopédie des pucerons - Virus

Les virus deviennent des modèles d'étude privilégiés en biologie moléculaire. Leurs acides nucléiques sont en effet les plus connus, car ils sont porteurs d'un nombre réduit d'informations génétiques qu'il est relativement facile d'étudier et de manipuler. Les virus phytopathogènes sont doués d'une redoutable aptitude à pénétrer la cellule végétale et à y introduire des informations génétiques étrangères. Biotrophic plant pathogens. Biotrophic plant pathogens Quite a lot of plant-pathogenic fungi establish a long-term feeding relationship with the living cells of their hosts, rather than killing the host cells as part of the infection process.

Biotrophic plant pathogens

These pathogens are termed biotrophic [from the Greek: bios = life, trophy = feeding]. Typically, these fungi grow between the host cells and invade only a few of the cells to produce nutrient-absorbing structures termed haustoria. By their feeding acitivities, they create a nutrient sink to the infection site, so that the host is disadvantaged but is not killed. This type of parasitism can result in serious economic losses of crop plants, and in natural environments it can reduce the competitive abilities of the host; indeed, a few biotrophic pathogens have been used successfully as biological control agents of agricultural weeds. Tutorial de BioInformatique. Introduction L'analyse des séquences d'ARNr 16S est une des méthodes les plus utilisées pour identifier et caractériser une espèces bactérienne ou une comunauté de microorganismes dans des domaines aussi divers que l'écologie ou la médecine.

Tutorial de BioInformatique

Le but de ce TD n'est pas de faire une revue exaustive des différentes approches et méthodes disponibles, mais d'illustrer sur quelques exemples les potentialités de ces approches. Nous présenterons et utiliserons deux ressources disponibles sur internet. Ribosomal Database Project II La première ressource, la RDP (Ribosomal Database Project II) a été développée afin de répondre à la demande croissante d'analyse à haut débit des séquences d'ARNr, que ce soit en écologie microbienne ou en médecine.

Le site propose à la communauté : Mise à jour de la RDP Les séquences d'ARNr sont extraites automatiquement de l'International Nucleotide Sequence Database (GenBank/EMBL/DDBJ), une fois par mois. Taxono01.pdf. Classification.pdf. Bio Végétale – Partie 4 : les Mycètes et les Lichens. BGU 05, Thallophytes (BV) : Télécharger le document sur le serveur FTP ou sur le serveur web (HTTP).

Bio Végétale – Partie 4 : les Mycètes et les Lichens

Généralités Un plasmode est une masse cellulaire sans paroi. Les thalles unicellulaires sont trouvés, par exemple, chez les levures. Les thalles pluricellulaires peuvent être à filaments non cloisonnés ou à filaments septés (on trouvera un ou plusieurs noyaux selon l’organisme). INTRODUCTORY NEMOTOLOGY. RENEWABLE ENERGY. Généralités sur les virus. Caractérisation - Nématodes. Introduction to Plant-Parasitic Nematodes. Lambert, K. and S.

Introduction to Plant-Parasitic Nematodes

Bekal. 2002. Introduction to Plant-Parasitic Nematodes. The Plant Health Instructor. DOI: 10.1094/PHI-I-2002-1218-01Revised 2009 by the Education Center Editorial Board Kris Lambert and Sadia BekalUniversity of Illinois, Department of Crop Sciences, Urbana, IL. Introduction to Plant Viruses, the Invisible Foe. Bacteria as Plant Pathogens. Introduction to Fungi. Carris, L.

Introduction to Fungi

Why are Phytophthora and other Oomycota not true Fungi? Adapted with permission of Research Information Ltd. from Outlooks on Pest Management 17: 217-219. 2006. - see www.pestoutlook.com.

Why are Phytophthora and other Oomycota not true Fungi?

Introduction Plant diseases result in billions of dollars in damage to agricultural crops each year. One of the groups of organisms that cause many serious plant diseases has long been known as the Oomycota or oomycetes, traditionally classified in the phycomycetes or “lower fungi.” The phycomycetes are an informal group that, in addition to the Oomycota, has historically included such diverse organisms as the slime molds, chytrids, zygomycetes or bread molds, and arbuscular mycorrhizae. Hypp - Notions sur la classification du vivant. Classification du monde vivant et arbre phylogénique HYPP n'est pas destiné à entrer dans toutes les difficultés et querelles d'écoles s'intéressant à la phylogénétique moléculaire ou à la classification systématique phénotypique.

hypp - Notions sur la classification du vivant

Toutefois, pour plus de facilité pour l'utilisation de cette base de données ainsi que l'organisation des informations concernant les espèces décrites (hôtes, maladies, ravageurs, adventices), nous avons choisi un classement inspiré du projet "Tree of life" consultable sur Tolweb.org, qui semble faire consensus et permettant d'y replacer les phyla ou classes (puis ordre, genre, espèce) plus traditionnels.