E-commerce / e-business

Facebook Twitter
Le casse tête Paypal pour mon comptable Publié dans Blog ecommerce > Les dossiers du e-commerce le mercredi 13 avril 2011 | Par Gregory | 12 commentaires Cet article a été rédigé par notre partenaire L’expert-Comptable.com spécialement pour les lecteurs du blog WiziShop dans le cadre de notre dossier « e-commerce et comptabilité« . Là où un compte bancaire classique n’est pas une révolution en comptabilité, Paypal bouleverse la donne pour le travail effectué par nos comptables. En effet, l’identification du mouvement bancaire Paypal implique une étude plus approfondie sur la nature du mouvement bancaire, sa provenance ou sa destination et surtout s’il est utile pour la mise à jour de la comptabilité. Mouvements Bancaires Non Identifiés » Le casse tête Paypal pour mon comptable » Le casse tête Paypal pour mon comptable
Les avis consommateurs sur les sites e-commerce : regardons Amazon et TripAdvisor Les avis consommateurs sur les sites e-commerce : regardons Amazon et TripAdvisor Suite du dossier sur les avis consommateurs sur Internet Amazon ou la valorisation des avis pertinents Lorsque l'on parle e-commerce, on regarde souvent dans deux directions : les marques de mode et... Amazon.
J'intervenais cette semaine dans le cadre du salon B-Ecommerce sur la notion de e-commerce relationnel que l'on peut nécessairement rapprocher de la notion de Social Shopping que j'aborde fréquemment ici (Le cercle du Social Shopping, Et si on parlait F-commerce ? ). Dans ce cadre, j'y ai présenté la pyramide de Maslow des attentes du cyberacheteur. Au final, la question que le site marchand doit se poser est celle du bénéfice ? Quelles sont les attentes des cyberacheteurs ? Quelles sont les attentes des cyberacheteurs ?
Ici comme ailleurs, et mis à part quelques exemples de sociétés qui ont fait cas d’école sur les réseaux sociaux, le chemin est long et difficile : comme toujours en communication, il faut se battre pour espérer un retour. Article rédigé par Cyril Laguiseray Ici comme ailleurs, et mis à part quelques exemples de sociétés qui ont fait cas d’école sur les réseaux sociaux, le chemin est long et difficile : comme toujours en communication, il faut se battre pour espérer un retour. Ceci étant, toutes les entreprises ont une bonne raison d’aller sur les réseaux sociaux, qu’il s’agisse – et la pertinence est différente selon les cas – de blogs, de forums, de réseaux verticaux, d’outils de microblogging, etc. 10 bonnes raisons d’aller sur les réseaux sociaux en B2B

10 bonnes raisons d’aller sur les réseaux sociaux en B2B

Le e-commerce dans le monde #infographie
Les fossoyeurs de l’e-commerce sont de retour
Réseautez maintenant, payez plus tard Le grand rêve de la socialisation numérique, harmonieuse, gratuite et universelle, est-il en train de se fissurer? Tout en confirmant de plus en plus ses ambitions commerciales et publicitaires, Facebook vient de créer, sans tambour ni trompette, une filiale bancaire pour orchestrer des paiements électroniques, dans un avenir pas très éloigné. Baptisée Facebook Payments, cette filiale de l'empire commercial piloté par Mark Zuckerberg, a été enregistrée en décembre dernier en Floride, rapporte le site spécialisé Venture Beat. Sorte de PayPal, ce service pourrait ainsi faciliter les liens entre MasterCard, Visa, consorts et Facebook, confirme les intentions du réseau social aux 600 millions de fidèles qui poursuit ici son processus de monétisation des informations qu'il contient, et ce, en trouvant désormais sa place dans le lucratif marché de la transaction bancaire. Réseautez maintenant, payez plus tard
Enquête Opinionway: “Les internautes et le e-commerce aujourd’hui” A l’occasion ce matin d’une conférence sur le thème « Le e-commerce: entre maturité et révolution », l’institut Opinionway a révélé les résultats d’un sondage commandité par eBay et Paypal: » Les internautes et le e-commerce aujourd’hui ». L’enquête a été réalisée sur un panel de 1067 personnes fin février 2011. Les principaux chiffres à noter: 83% des internautes ont confiance (33%) ou très confiance (50%) en l’achat sur internet Enquête Opinionway: “Les internautes et le e-commerce aujourd’hui”

Les Crédits Facebook : avenir du e-commerce ?

L’une des nouveauté de 2010 sur Facebook fut l’apparition des crédits : une monnaie virtuelle qui permet d’acheter des objets virtuels dans plus de 150 jeux sur Facebook, les plus connus Farmville, Cytiville ou Pet Society. Début 2011, Facebook annnonce qu’à partir de juillet, les développeurs seront obligés de proposer les Facebook Credits comme moyen de paiement avec 30% de commissions sur les transactions. Mais si on n’est pas un éditeur, comment peut-on utiliser cette nouvelle monnaie… Augmenter ses fans ? Cette nouveauté fut dans un premier temps testée dans certains jeux signés Zynga avec des accords avec Facebook pour booster les joueurs en ligne. Les Crédits Facebook : avenir du e-commerce ?
Facebook, nouvel eldorado du commerce électronique 01Business le 29/03/11 à 13h28 Boosket Store Pour monter une boutique Facebook Après l’e-commerce puis le m-commerce, voici le f-commerce: un magasin sur Facebook. Des outils comme Boosket, Payvment et Shoptab aident à concevoir des boutiques plus ou moins personnalisables et intégrées au réseau social. Facebook, nouvel eldorado du commerce électronique
Qui peut se lancer dans le e-commerce en 2011 ? Qui peut se lancer dans le e-commerce en 2011 ? Lorsqu'on est prestataire Web en général, et e-commerce en particulier, on voit défiler tout types de créateurs : particuliers, commerçants, investisseurs … les budgets varient, mais aussi les connaissances et les objectifs. Le particulier souhaite dégager un salaire grâce à sa nouvelle activité e-commerce, le commerçant étendre son commerce au Web, l'investisseur gagner "le plus d'argent possible". Caricature à part, c'est surtout la vision du web et du commerce sur Internet qui n'est pas toujours celle qui doit être. On assiste parfois à la fièvre de l'or version Web, d'autres fois à l'effet inverse, c'est-à-dire à un manque d'ambition.
[#Emarketing] vaut-il mieux indiquer une réduction ou un prix bas ? Bon, l’article d’aujourd’hui n’en ai pas vraiment un, vu que pour la première fois je vais presque faire un copier/coller d’un communiqué mais il y a au moins quatre bonnes raisons à ça : La loi Hamon va profondément modifier les obligations des e-commerçants et il est donc indispensable de diffuser au maximum ces nouvelles obligationsOn parle de points juridiques relativement précis, autant faire appel à un spécialiste pour ne pas diffuser de bêtisesLe communiqué de TrustedShops est super précis et très factuelLa loi Hamon va rentrer en application dès le 13 juin ! Soit dans 2 mois seulement Donc les infos ci dessous sont extraites d’un communiqué de presse envoyé par Trusted Shops, qui certifie des boutiques en ligne et qui grosso modo leur donne un « label » si elles respectent leurs obligations. [#Emarketing] vaut-il mieux indiquer une réduction ou un prix bas ?
Kelkoo vient de publier les résultats de son Index des Prix du E-commerce Européen qui compare plus de 1 220 prix sur Internet (TVA incluse) dans les 10 principaux pays d’Europe et aux Etats-Unis, pour un panier de 124 produits de consommation courante parmi 12 catégories incluant : les livres, les DVD, la musique, les équipements informatiques, les consoles de jeux, les jouets, les équipements électroniques, les produits de beauté, les téléphones mobiles, l’électroménager, l’automobile, et l’alimentation. eCommerce: la France se classe en 6e position du e-shopping européen en matière de pouvoir d’achat
High-Tech : Facebook : 600 millions d'acheteurs potentiels L'ouverture de boutiques au sein du site communautaire est sur le point de transformer le réseau social en galerie marchande. Les commerçants exploitent la taille gigantesque du réseau, où le prix du ticket d'entrée est faible. Avec plus d'un demi-milliard de membres actifs, Facebook représente une audience colossale. Le réseau social est devenu, en 2010, le site sur lequel les internautes américains et européens passent le plus de temps. Plate-forme de communication, de jeu ou d'information, Facebook pourrait maintenant devenir une vaste galerie marchande, alors que des e-marchands y ouvrent leurs premières boutiques. Aux États-Unis, le distributeur JCPenney et la compagnie aérienne Delta Airlines ont installé leurs étals sur Facebook.
Les Français qui font leurs emplettes sur le web feraient bien de regarder du côté des sites britanniques. Au Royaume-Uni, les biens vendus sur la Toile sont en effet 34% moins chers que la moyenne européenne, selon une étude commandée par le comparateur de prix en ligne, Kelkoo, sur plus de 1.000 produits. La différence est particulièrement prononcée concernant les CD. Un album coûte, en moyenne, 8,35 euros au Royaume-Uni, deux fois moins qu'en France (17,58 euros). Les sites d'e-commerce britanniques sont les moins chers d'Europe
Facebook : Les Acheteurs Pourraient Acquérir Jusqu’à 1,2 Milliard De Dollars De Marchandises En 2011 Le commerce sur Facebook est une nouvelle tendance qui se confirme. Les utilisateurs du réseau social ont déjà à leur disposition des marchandises dont la valeur totale dépasse plus de 3 milliards de dollars. 2011 semble être l’année du social shopping sur Facebook : Facebook compte quelques 650 millions de membresles crédits Facebook séduisent en tant que monnaie virtuelleles marques intègrent des onglets « Shop » (e-boutiques) sur leur(s) Page(s)
La célèbre enseigne C&A a décidé de booster son activité au travers d’une boutique en ligne tout juste lancée ces jours-ci. Sage décision lorsque l’on constate l’évolution de ce secteur. Si ce nouveau site m’a semblé de suite très agréable à l’oeil, on y constate des erreurs monstrueuses que ne feraient pas des débutants. Étrange de constater qu’un groupe de cette envergure puisse se planter aussi magistralement sur la manière d’aborder la visibilité de son site internet sur les moteurs de recherche, notamment en terme de SEO. Une première bonne impression J’avoue avoir du mal à fermer mon oeil SEO lorsque je visite un site, mais j’y arrive tout de même pour me mettre dans la peau de l’utilisateur lambda. Quand les gros sites font fausse route. C&A e-commerce SEOfail » Blog Axe-Net
Augmenter votre taux de transformation: conseils et astuces | Webmarketing Fast
Etsy: how much social is too much?
Comment bien répartir son budget E-commerce ?
Dis moi comment tu vends ta musique, je te dirai qui tu es » Article » OWNI, Digital Journalism