background preloader

Pervers narcissique

Facebook Twitter

Dominique Barbier analyse les pervers narcissiques. Familles, je vous haime: Petite leçon de psychologie: le pervers narcissique et ses complices. Les pervers narcissiques n'éprouvent aucun respect pour les autres, qu'ils considèrent comme des objets utiles à leurs besoins de pouvoir, d'autorité, ou servant leurs intérêts.

Familles, je vous haime: Petite leçon de psychologie: le pervers narcissique et ses complices

Il font des promesses qu’il ne tiendront pas, sachant que les promesses n’engagent que ceux qui y croient. Pris en flagrant délit de mensonge, ils sont capables de nier avec un aplomb hors du commun...Charité bien ordonnée commençant toujours par soi-même, ils savent parfaitement et farouchement défendre leurs intérêts dont ils ont toujours une vision très claire. Ils essaient de profiter à chaque instant de toutes les opportunités, de toutes les personnes rencontrées, et ces personnes sont systématiquement instrumentalisées pour en tirer, autant que possible, avantage pour eux. Comme pour tous les narcissiques, tout leur est dû. Ils n'admettent aucune remise en cause et aucun reproche. Pervert narcissique. Perversion narcissique.wmv. Pervers narcissiques _ que faire. Perversion narcissique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Perversion narcissique

La perversion narcissique est une forme de perversion décrite initialement par Paul-Claude Racamier entre 1986 et 1992[1],[2],[3]. Ce n'est un critère diagnostic ni en psychiatrie ni en psychanalyse, même si l'appellation peut évoquer un trouble de la personnalité narcissique[4]. Les notions de perversion et de narcissisme étant des concepts de psychanalyse, c'est à ces théories que Paul-Claude Racamier réfère cette représentation qu'il décrit comme « une organisation durable caractérisée par la capacité à se mettre à l'abri des conflits internes, et en particulier du deuil, en se faisant valoir au détriment d'un objet manipulé comme un ustensile ou un faire-valoir »[5].

Définition historique de la notion[modifier | modifier le code] Utilisation et application[modifier | modifier le code] En psychiatrie[modifier | modifier le code] En psychiatrie, et donc en médecine en général, on n'utilise pas cette notion. La position de Claude Nachin : Pervers narcissique. Petites phrases assassines, culpabilisation, dévalorisation... certaines relations sont toxiques et parfois tellement sournoises que l'on ne s'aperçoit pas de leur nocivité et de leur dangerosité.

pervers narcissique

Pourtant, si vous reconnaissez vos rapports avec quelqu'un dans ces quelques termes, c'est que vous êtes peut-être victime de ce que l'on appelle un pervers narcissique. Qui est-il ? Comment le reconnaître ? Et surtout comment s'en sortir ? Parce qu'on a tous quelqu'un dans notre entourage qui a été victime d'un pervers narcissique, Jean-Charles Bouchoux* donne des clefs pour dépister ces manipulateurs qui sont malheureusement plus nombreux que l'on ne le croit et surtout des clefs pour leur échapper dans son ouvrage « Les pervers narcissiques »*.

*Les pervers narcissiques. Ed. Untitled. Cette notion découverte par l’Ecole de Palo Alto est à rapprocher de la notion de double contrainte, dont le découvreur est sans conteste Gregory Bateson.

untitled

Une injonction paradoxale est un ordre donné auquel l’autre ne peut obéir sans désobéir. L’exemple type dans les écrits de Palo Alto est l’ordre : « Sois spontané ! ». Car si l’on essaie d’y obéir, on ne peut plus être spontané, et si on refuse d’obéir non plus. Ce type d’ordre met la personne qui le reçoit dans une situation psychologiquement inconfortable et peut engendrer des névroses expérimentales, d’origine donc relationnelles.

De même demander à des élèves de développer spontanément un projet personnel est une injonction paradoxale. Parfois l’injonction peut être créée par une contradiction entre une affirmation verbale et un comportement non verbal qui vient le contredire. Injonction paradoxale. Le langage et sa perversion Le langage est plus qu’un moyen d’expression, il permet de faire fonctionner le mécanisme complexe révélateur et constructeur de l’être.

Injonction paradoxale

Ce mot être renvoie aussi bien à la psyché, au moi (ce qui adapte l’organisme à la réalité), à la personnalité, en intégrant le conscient et l’inconscient. Rappelons que, dans ce contexte, la signification de parole” est l’expression verbale de la pensée” (cf. Petit Robert). Cela semble évident, mais nous en sommes loin et nous ne pouvons que constater à quel point nous nous en éloignons de plus en plus. C’est à dire qu’avec une macro-vision nous repérons nettement des scénarii d’arroseurs arrosés eux-même partie constituante d’un processus global de conditionnement.

Tout d’abord il est nécessaire de délimiter le champ d’investigation. Le Pervers narcissique est-il conscient ou pas?