background preloader

E-G8

Facebook Twitter

Sarkozy expulse les libertés de son “internet civilisé” - BUG BROTHER - Blog LeMonde.fr. Bernard Kouchner, ministre des affaires étrangères, voulait faire de la défense d'Internet et des cyberdissidents "l'apogée de sa carrière", et axer la politique diplomatique de la France sur la démocratisation et la défense de la cyberdissidence.

Sarkozy expulse les libertés de son “internet civilisé” - BUG BROTHER - Blog LeMonde.fr

L’enfer, c’est les « internautres » On imagine mal un président de la République se démarquer du peuple, qu'il est censé représenter, en parlant de "vous, les Français".

L’enfer, c’est les « internautres »

C'est pourtant ce que vient de faire Nicolas Sarkozy, dans un délicieux lapsus, révélateur de la méfiance qu'il nourrit à l'endroit des internautes, qu'il a, à l'eG8, qualifié d'"internautres"... Sur Twitter, la question fut de savoir s'il avait parlé d'"internautres" ou d'"internôtres". Manifeste pour le cyberespace. Coloniser l'internet ?

Manifeste pour le cyberespace

Civiliser "la toile" ? À l'heure des grand-messes ronflantes sur l'internet qu'il faut dompter, Yann Leroux rappelle ce qu'est internet, ce qu'il doit rester et ce qu'il faut défendre. Manifeste. Nous, digiborigènes, constatons un état d’hostilité envers le cyberespace qui culmine avec le eG8. La neutralité sur laquelle repose nos échanges est fortement mis en cause sous des prétextes fallacieux. Nous avons transformé une province éloignée de la culture en une cité cosmopolite et vibrante, dont la richesse profite à tous. Le cyberespace n’est pas un nouvel espace à conquérir. Le cyberespace est un espace de civilisation. L’eG8 c’était vraiment génial ! L’eG8 c’était vraiment génial !

L’eG8 c’était vraiment génial !

Si je ne devais retenir que 3 interventions lors de l'eG8, ce seraient celles-ci... Le discours bullshit du Président. eG8 – Jour 2 – C’était toujours génial ! eG8 – Jour 2 – C’était toujours génial !

eG8 – Jour 2 – C’était toujours génial !

Marrant de voir comment d'une initiative fermée et réservée aux élites et à la pensée unique, certains "parasites" (dans le bon sens du terme), reprennent les choses en main. C'est le cas par exemple avec cette conf de presse organisée à l'arrache par la société civile avec Jérémie Zimmermann (porte-parole de La Quadrature du Net), Jeff Jarvis (Professeur en journalisme à l'Université de New York), Lawrence Lessig (Professeur à Harvard et inventeur des Creative Commons) ; Susan P. Crawford (ICANN), Jean-François Julliard (Directeur de Reporter Sans Frontières) ; Yochai Benkler (co-directeur du Berkman Center for the Internet à Harvard). Rien à ajouter ! (enfin, vous savez quoi...) Merci à Owni pour la vidéo. Internet n'a pas à être "civilisé" LE MONDE | • Mis à jour le | Par Patrice Lamothe, PDG du moteur de recherche communautaire Pearltrees et Thomas Gomart, directeur du développement stratégique à l'IFRI "Au e-G8, je me sens comme un Indien ou un Africain en train de regarder les puissances coloniales s'armer pour conquérir ma terre".

Internet n'a pas à être "civilisé"

Ce tweet du journaliste américain Jeff Jarvis résume le clivage entre le monde de l'Internet et ceux qui cherchent à le "civiliser", au premier rang duquel figure désormais Nicolas Sarkozy. Opération de communication, l'e-G8 aura eu le mérite de souligner l'importance croissante du numérique, longtemps cantonné en France à un secrétariat d'Etat, de mettre en scène des rapports de domination et surtout de révéler le choc de conception en matière de gouvernance entre les Etats et Internet. E-G8 : la protection de la vie privée, dernière roue du carrosse ? s'interroge la CNIL. Le grand raout de l’Internet mondial ne vaut pas à son instigateur, Nicolas Sarkozy, un concert de louanges.

e-G8 : la protection de la vie privée, dernière roue du carrosse ? s'interroge la CNIL

Tout comme la création du Conseil national du numérique avait suscité bien des déceptions, des voix s’élèvent à présent pour critiquer l’e-G8 et la nature des discussions qui s’y tiennent. La CNIL s’interroge ainsi sur l’absence de tout régulateur des données personnelles, des associations de défense des libertés et des représentants des consommateurs. La présence des grands noms de l’Internet, parmi lesquels Google et Facebook, souvent pointés du doigt pour leurs pratiques en matière de gestion des données personnelles, aurait pu être l’occasion de débattre de ces enjeux - au-delà d'un unique atelier le 25 mai intitulé le dilemme des données. Les géants du Web sans contradicteurs Alors, oubli ou rejet ? E-direct de l’e-G8. Eg8 - Tristan Nitot - Fondateur Mozilla Europe. Retour sur l'e-G8, la diplomatie de l'Internet.

"Au coeur de l'e-G8", le dossier d'Eric Chaverou pour le site de France Culture.

Retour sur l'e-G8, la diplomatie de l'Internet

Bertrand de La Chapelle et Bernard Benhamou Th©Radio France Mardi et mercredi, s'est déroulé dans les Jardin des Tuileries, à Paris, le premier G8 de l'Internet, baptisé e-G8. Il y avait du monde. Outre le président de la République à l'initiative de ce sommet, on a vu se succéder à la tribune des ministres, des grands acteurs de l'économie mondiale, parmi eux les plus grandes entreprises de services sur Internet (Google, Facebook, Ebay...), les grands opérateurs des télécommunications, des start ups à la réussite flamboyante. Bernard Benhamou. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bernard Benhamou

Pour les articles homonymes, voir Benhamou. Proxima Mobile : applications et services gratuits sur mobile pour les citoyens. Délégation aux Usages de l'Internet. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Délégation aux Usages de l'Internet

Pour les articles homonymes, voir DUI. Un décret du [1] a procédé à sa création. Cette délégation est placée auprès du ministre chargé des Nouvelles technologies. Divina Frau-Meigs. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Fonctions occupées[modifier | modifier le code] Spécialiste des médias, des contenus et des comportements à risque (violence, pornographie, information, paniques médiatiques…) ainsi que de questions de réception et d’usage des technologies de l’information et de la communication (acculturation, éducation, réglementation…), Divina Frau-Meigs dirige un centre de recherche, le "Center for Research on the English-Speaking World" (CREW, ÉA 4399) [1] à Paris III, et en même temps, un Master professionnel intitulé "Applications informatiques : gestion, études, multimédia, eFormation" (AIGÉME) dans la même université, avec une double spécialité: « Ingénierie de la formation à distance » et « Ingénierie de l’éducation aux médias » (cours en présentiel et à distance).

Divina Frau-Meigs a publié sur les questions de diversité culturelle et d’acculturation, ainsi que sur la formation en ligne, l’identité numérique et la gouvernance d’internet. 2008-…. The Internet Governance Forum. Sommet mondial sur la société de l'information. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir SMSI. Media matters in the cultural contradictions of the « information society  – Towards a human rights-based governance (28/03/2011) « medias-matrices/blog. Is an online identity protected by freedom of expression or is it a form of publicity subject to trademark law? Is online privacy a commercial service or a public right? What are the limits of consent when dealing with privacy as a service? What are "free", "open", or "public" services on the Internet and how can citizens use them effectively?

What policy initiatives can ensure that the digital networks deliver the goods, spectacles and services for our everyday activities that improve our quality of life? What role for governments, the private sector and civil society? Author(s) : Divina Frau-Meigs Format : 16 x 24 No. of pages : 390. A propos. L'Académie Diplomatique Internationale (ADI) est une organisation internationale qui a pour vocation de promouvoir une diplomatie moderne et de contribuer à la compréhension, à l'analyse et à l'anticipation des dynamiques émergentes dans les affaires internationales.

L'ADI, dont le siège historique est au cœur de la capitale, propose divers services à la communauté diplomatique et aux acteurs économiques basés à Paris. ICANN - Fran ais. Stabilité et intégrité d’Internet : un engagement pour la communauté Internaute mondiale. Qu’est-ce que l’ICANN ? L’Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (ICANN) est une organisation de droit privé à but non lucratif.

Son personnel et ses participants viennent du monde entier. Elle est chargée d’allouer l’espace des adresses de protocole Internet (IP), d’attribuer les identificateurs de protocole, de gérer le système de nom de domaine de premier niveau pour les codes génériques (gTLD) et les codes nationaux (ccTLD), et d’assurer les fonctions de gestion du système de serveurs racines. Ces services étaient initialement assurés dans le cadre d’un contrat avec le gouvernement fédéral américain par l’Internet Assigned Numbers Authority (IANA) et d’autres organismes.