background preloader

Franck Lepage

Facebook Twitter

Franck Lepage : "Soral c'est un piège" (fév. 2014) Etienne Chouard sur l'extrême droite et le fascisme. Frank Lepage pour Vous avez dit social?

Other links (Franck Lepage)

D'autre parle de l'utilisation des mots aussi. Franck Lepage. Les mots ... (Franck Lepage) Conférence de Franck Lepage sur la réforme des retraites. Désintoxication du language 4/5. Franck Lepage. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Franck Lepage

Franck Lepage est l'un des fondateurs de la coopérative d'éducation populaire Le Pavé[1]. Militant de l'éducation populaire, il a été jusqu'en 2000 directeur des programmes à la Fédération française des Maisons des jeunes et de la culture et chargé de recherche associé à l’Institut national de la jeunesse et de l'éducation populaire[2]. En évoquant la mémoire de Christiane Faure, il aborde de façon critique le rôle de la culture dans la société avec un spectacle intitulé Inculture(s) 1 - L'éducation populaire, monsieur, ils n'en ont pas voulu…[3], qu'il a joué plus de quatre cents fois lors de « conférences gesticulées » entre 2006 et 2014. Avec les quatre coopératives d'éducation populaire qui composent "la Grenaille", il accompagne la réalisation d'autres conférences gesticulées dans le cadre de formations organisées par ces coopératives.

Une centaine de conférences sont réalisées fin 2014. Biographie[modifier | modifier le code] SCOP Le Pavé. Scop Le Pavé. Bienvenue sous Le Pavé. Franck Lepage Inculture 2005 Part 1. Atelier Scop Le Pavé - Franck Lepage - La manipulation des mots.

Herbert Marcuse : the operational treatment of the concept / con

Franck Lepage - Inculture 2. Franck Lepage Inculture 2005. A l'école de la langue de Bois. Comprendre le chômage structurel de masse (+ Reconstruction de l'école) - Franck Lepage. BALLAST Franck Lepage : « L’école fabrique des travailleurs adaptables et non des esprits critiques » Entretien inédit pour le site de Ballast Ancien directeur du développement culturel à la Fédération française des maisons des jeunes et de la culture, auteur des conférences gesticulées « Inculture(s) 1 — L’éducation populaire, Monsieur, ils n’en ont pas voulu (une autre histoire de la culture) » et « Inculture(s) 2 — Et si on empêchait les riches de s’instruire plus vite que les pauvres (une autre histoire de l’éducation) », cofondateur de la coopérative d’éducation populaire Le Pavé et de l’association l’Ardeur, militant se refusant artiste, décrit comme un « Desproges bourdieusien¹ », Lepage affirme que « la démocratie ne tombe pas du ciel, elle s’apprend et s’enseigne » et que « pour être durable, elle doit être choisie : il faut donc que chacun puisse y réfléchir ».

BALLAST Franck Lepage : « L’école fabrique des travailleurs adaptables et non des esprits critiques »

Il défend qu’il « incombe à la République d’ajouter un volet à l’instruction publique : une éducation politique des jeunes adultes² ». C’était un puissant sentiment d’égalité. Vous venez de citer Rancière.