background preloader

Histoire de l'informatique

Facebook Twitter

Ordinateur. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ordinateur

De 1834 à 1837, Charles Babbage conçut une machine à calculer programmable en associant les inventions de Blaise Pascal et de Jacquard, commandant, avec des instructions écrites sur des cartes perforées, un des descendants de la première machine qui suppléa l'intelligence de l'homme: la Pascaline[1]. C'est durant cette période qu'il imagina la plupart des caractéristiques de l'ordinateur moderne[2]. Babbage passera le reste de sa vie à essayer de construire sa machine analytique, mais sans succès. Tablette tactile. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tablette tactile

Pour les articles homonymes, voir Tablette. iPad, la tablette la plus vendue au monde[1]. Ordinateur portable. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ordinateur portable

Ordinateur portable Acer. Histoire[modifier | modifier le code] Un des premiers ordinateurs portables en 1982, l'Osborne 1 « transportable », car d'un poids raisonnable pour l'époque (11 kg). La conception d'une « source d'informations portable et personnelle » est initialement imaginée par Alan Kay au Xerox PARC en 1968[3], et détaillé dans l'un de ses écrits en 1972, sous le nom de « Dynabook »[4].

En 1973, un prototype du nom d'IBM Special Computer APL Machine Portable (SCAMP), est présenté au public[5]. Le premier ordinateur portable est créé par Adam Osborne en 1981 aux États-Unis sous le nom d'Osborne 1[7]. Téléphone mobile. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Téléphone mobile

Un téléphone mobile[1], ou téléphone portable[2], ou téléphone cellulaire[3] est un appareil électronique offrant une fonction de téléphonie mobile. Tablette tactile. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tablette tactile

Pour les articles homonymes, voir Tablette. iPad, la tablette la plus vendue au monde[1]. Dénominations voisines[modifier | modifier le code] Informatiquenomade. Nomadisme numérique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Nomadisme numérique

Le fond de cet article est à vérifier. Il est probable que cet article ne soit qu'un discours attrayant mais creux sur des concepts partiellement factices ou dénués de sens. Le nomadisme numérique ou la mobilité connectée (qui intègre éventuellement la mobilité virtuelle réputée offrir tout ou partie des avantages que la mobilité dans l'espace, sans certains de ses inconvénients, dont la nécessité de se déplacer physiquement) désigne les usages et usagers des technologies électroniques et informatiques sans-fil permettant d'accéder aux médias numériques et à des informations numériques, les modifier ou de communiquer par la téléphonie mobile ou par Internet et travailler En ligne et hors-ligne quel que soit l'endroit où l'on se trouve.

Innovations, tendances[modifier | modifier le code] Diverses applications on-line, services en ligne, et l'ergonomie des sites internet s'adaptent à ce nouvel usage de l'internet. agence-nationale-recherche.fr. « Les technologies nomades ont profondément bouleversé mon métier » « Je manage une équipe de 1.100 chargés d'assistance répartis sur trois sites au Mans et à Paris, Porte de Bagnolet et Porte de Clichy.

« Les technologies nomades ont profondément bouleversé mon métier »

Les technologies nomades ont profondément bouleversé mon métier. Par exemple, pendant les dernières intempéries, nous avons eu à organiser l'acheminement de 250 véhicules de location vers une ville de province. Informatique, internet et télécoms : des débouchés pour les débutants. Présente dans tous les secteurs et portée par les innovations technologiques, le secteur informatique génère de nombreux débouchés.

Informatique, internet et télécoms : des débouchés pour les débutants

De bac + 2 à bac + 5, les informaticiens sont recherchés pour leurs connaissances pointues dans un domaine en perpétuelle évolution. Martin Cooper : l’inventeur du téléphone mobile n’aime pas les applications. Dans le cadre d’une interview accordée à Motherboard, l’inventeur du premier téléphone portable Martin Cooper a donné son avis sur les smartphones et notamment le système d’applications. 3 avril 1973. l’ingénieur américain Joel Engel décroche son téléphone fixe.

Martin Cooper : l’inventeur du téléphone mobile n’aime pas les applications

À l’autre bout du fil, son rival Martin Cooper l’interpelle d’un ton narquois. Il s’agit là du tout premier appel téléphonique émis depuis l’extérieur, grâce au premier prototype de téléphone portable. Le Motorola DynaTAC 8000X sera commercialisé près de dix ans plus tard, en 1982. Pour 3600 dollars, cet appareil d’un kilo pour 23 centimètres de long offre 36 minutes d’autonomie et nécessite 9 heures de recharge. Aujourd’hui âgé de 86 ans, son inventeur Martin Cooper continue d’observer l’évolution du mobile. Le téléphone mobile ou l'informatique nomade du futur. Pour une fois, ce n’est plus moi qui le dit, c’est Mark Dean (IBM), un des créateurs du premier PC.

Le téléphone mobile ou l'informatique nomade du futur

Pour lui: les programmes du type “Un ordinateur par élève” ont échouémais le téléphone mobile est d’ores et déjà adopté par les enfantsil est aussi utilisé massivement dans tous les pays du tiers-mode, et c’est donc lui qui réduit réellement la fracture numérique. (Voir aussi un de mes billets précédents: les téléphones mobiles dépassent les PC portablesIl est sans fil “par nature”, peu gourmand en énergie, ce qui permet l’accès partagé à la vidéo, à l’audio, à la traduction et à tout ce dont on a besoin en classe – et en dehors Lui non plus ne fait plus la distinction “présentiel” / “à distance”, mais adopte le concept de nomadisme. Alan Turing : l'inventeur de l'informatique entièrement réhabilité par son pays, cinquante ans après sa mort. Alan Turing est le fondateur de la science informatique. Sa machine, qui porte son nom, est l’ancêtre de nos ordinateurs. Son fonctionnement a posé les bases de la programmation. Mathématicien et expert du chiffrement – et du déchiffrement – Alan Turing devient un héros de guerre.

Grâce à ses talents, il perce le secret qui permettait aux nazis de transmettre leurs messages de manière sûre. Après la fin du conflit, le scientifique travaille sur un des tout premiers ordinateurs, puis il contribue - de manière provocatrice - au débat sur la capacité des machines à penser (Test de Turing). Mais ce génie britannique a également été un homme condamné par la justice de son pays pour son orientation sexuelle. Il choisit la deuxième et se voit également écarté de tout projet scientifique. Histoire de l'Informatique. Une très brève histoire de l'informatique.

Ceci est une traduction (aimablement autorisée par l'auteur) de A Very Brief History of Computer Science, texte écrit en 1995 (et revu en 1999) par Jeffrey Shallit pour ses étudiants de l'Université de Waterloo (Canada). La plupart des notices biographiques obtenues en cliquant sur les noms cités font partie de l'excellente base de données MacTutor History of Mathematics archive, développée et gérée par John O'Connor et Edmund Robertson à l'Université de St Andrews (Ecosse). Avant 1900 Les machines à calculer sont utilisées depuis des milliers d'années : on trouvait probablement des abaques à Babylone en 3000 avant notre ère. Les Grecs ont fabriqué des calculateurs analogiques très perfectionnés. En 1901, au large de l'île d'Antikythera, on a découvert une épave dans laquelle se trouvait, encroûté de sel, un assemblage d'engrenages rouillés (le mécanisme d'Antikythera), daté d'environ 80 avant notre ère, que l'on a reconstruit : il servait à prédire les mouvements des astres.