background preloader

Théories du complot

Facebook Twitter

"Charlie Hebdo" : la théorie du complot ou la défiance des médias. "Charlie Hebdo" : ce que vous pouvez répondre aux arguments complotistes. Depuis l'attentat contre "Charlie Hebdo", les théories de complot fleurissent en Russie et en Turquie, sur les réseaux sociaux, mais aussi au zinc des cafés et dans les cours de récré.

"Charlie Hebdo" : ce que vous pouvez répondre aux arguments complotistes

A tel point que trois organisations lycéennes (Fidl, UNL, SGL) ont décidé de lancer un site pour démonter ces fausses informations. En questionnant la réalité, puis en réécrivant le déroulement des faits, les complotistes repoussent, pour ceux qui les croient, le temps de la compréhension et de l'acceptation de ce drame. Ils éloignent ainsi la possibilité d'en débattre et d'en tirer d'éventuelles leçons. Il est toujours difficile de faire la preuve de l'évidence avec d'autres preuves, tout aussi évidentes.

Mais mieux les faits sont décrits, plus les thèses conspirationnistes deviennent visiblement farfelues. . # Les rétroviseurs L'indice trompeur Ce que l'on en déduit à tort : les auteurs de la tuerie de "Charlie Hebdo" ne sont pas repartis avec la même voiture que celle avec laquelle ils sont arrivés. Les jeunes «plus exposés et plus sensibles» à la théorie du complot. Recevez nos newsletters : Gérald Bronner, auteur de «La démocratie des crédules», explique la prolifération de thèses complotistes autour des attentats de Charlie Hebdo, et la raison pour laquelle certains jeunes y sont particulièrement sensibles.

Les jeunes «plus exposés et plus sensibles» à la théorie du complot

Quelques heures seulement après les attentats ayant eu lieu à Paris la semaine dernière, plusieurs théories conspirationnistes se répandaient déjà sur internet. Plusieurs petits éléments de soi-disant preuves, comme le supposé changement de couleur des rétroviseurs de la voiture noire des frères Kouachi ou l’absence de sang après l’assassinat filmé du policier Ahmed Merabet, viennent semer le doute dans les esprits. Tous ces arguments complotistes s’ajoutent les uns aux autres pour venir accréditer une thèse plus large, celle d’un attentat créé de toute pièce par l’Etat français, voire par les Etats-Unis ou le Mossad.

Charlie Hebdo : qui sont ces sites qui vous parlent de complot - Rue89. Au moins deux communautés Contacté par Rue89, Guilhem Fouetillou, cofondateur de Linkfluence, société spécialisée dans l'analyse du Web social, insiste sur le fait qu'il faut distinguer deux communautés, poreuses mais aux stratégies différentes : les « alter-info », qui réécrivent l'histoire ; les sites de la « ré-information », tels que Fdesouche, qui se contentent de mettre en relief des faits divers en estimant que ceux-ci parlent d'eux-mêmes.

Charlie Hebdo : qui sont ces sites qui vous parlent de complot - Rue89

Les attaques terroristes des 7, 8 et 9 janvier ont donné une nouvelle visibilité aux sites relayant des thèses complotistes. La « complot-sphère » française est constituée d’une myriade de sites et de blogs. Toutes les tendances sont représentées. Souvent, ces sites se pompent des articles ou des bouts de texte. La liste ci-dessous est loin d’être exhaustive. Au sommaire : Media-presse-info « Il fallait mettre un coup d’arrêt à tout ça » Capture d’écran de la page d’accueil de Media-presse-info La présentation est propre, quasi professionnelle. Dounia Bouzar : « La théorie du complot est la plaque tournante de l’embrigadement des jeunes »

Entretien - Dérives sectaires 08/12/2014par Martine Kis © V.

Dounia Bouzar : « La théorie du complot est la plaque tournante de l’embrigadement des jeunes »

Vincenzo Via les réseaux sociaux, le discours jihadiste touche des jeunes de tous milieux sociaux et culturels. Les adultes restent souvent désemparés et ne font pas toujours bien la part entre conversion religieuse et embrigadement sectaire. Il existe pourtant des critères pour distinguer les situations, nous explique Dounia Bouzar, fondatrice du Centre de prévention contre les dérives sectaires liées à l’islam (CPDSI). Cet article fait partie du dossier: Prévenir et réprimer les dérives sectaires : la boîte à outils du maire voir le sommaire Courrierdesmaires.fr. Dounia Bouzar(1). Au niveau national, les jeunes concernés sont à part égale des filles et des garçons ; 50% d’entre eux n’avaient aucun lien avec l’Islam. Comment les recruteurs procèdent-ils ? D. Par exemple, ils s’emparent du cas des mères voilées interdites d’accompagnement scolaire pour démontrer qu’il y a un complot contre les musulmans.