background preloader

6-10

Facebook Twitter

Cloud computing. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cloud computing

Le cloud computing[1], ou l’informatique en nuage ou nuagique ou encore l’infonuagique (au Québec), est l'exploitation de la puissance de calcul ou de stockage de serveurs informatiques distants par l'intermédiaire d'un réseau, généralement Internet. Ces serveurs sont loués à la demande, le plus souvent par tranche d'utilisation selon des critères techniques (puissance, bande passante, etc.) mais également au forfait. Le cloud computing se caractérise par sa grande souplesse : selon le niveau de compétence de l'utilisateur client, il est possible de gérer soi-même son serveur ou de se contenter d'utiliser des applicatifs distants en mode SaaS[2],[3],[4].

Selon la définition du National Institute of Standards and Technology (NIST), le cloud computing est l'accès via un réseau de télécommunications, à la demande et en libre-service, à des ressources informatiques partagées configurables[5]. Cloud computing. Cloud computing metaphor: For a user, the network elements representing the provider-rendered services are invisible, as if obscured by a cloud.

Cloud computing

Le ‘fog computing’ et ses perspectives. Note de veille, 9 juillet 2015 Selon Cisco Systems, entreprise qui figure parmi les leaders d’élaboration de clouds, il y aura en 2020 environ 50 milliards d’objets connectés à Internet [1].

Le ‘fog computing’ et ses perspectives

Le cloud a représenté un bond en avant dans le monde de l’économie numérique [2]. Cela est notamment dû à la facilité d’utilisation d’un service qui permet d’accéder à des données et des applications stockées sur un serveur, via un simple navigateur, simplifiant de fait le travail nomade. En tant que moyen d’accès et de stockage dynamique de ressources virtuelles, le cloud a suscité l’enthousiasme au vu des possibilités qu’il permettait d’explorer, et également de vives inquiétudes quant à la sécurité et la propriété des données qui viendraient à être y être stockées.

Cloud computing et entreprise/Après le Cloud computing, le fog computing ! — Wikiversité. Une page de Wikiversité.

Cloud computing et entreprise/Après le Cloud computing, le fog computing ! — Wikiversité

Début de la boite de navigation du chapitre fin de la boite de navigation du chapitre En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Cloud computing et entreprise : Après le Cloud computing, le fog computing ! Red Hat veut élargir son écosystème de partenaires Cloud. Red Hat veut élargir son écosystème de partenaires Cloud Publié le 10 Juillet 2015 Le fournisseur de logiciels Open Source annonce le lancement de son programme Red Hat Certified Cloud and Service Provider.

Red Hat veut élargir son écosystème de partenaires Cloud

Ce programme mondial vient remplacer l’actuel programme Certified Cloud Provider. Il élargit l’écosystème Cloud de Red Hat pour fournir un meilleur support aux distributeurs, fournisseurs de services gérés et autres partenaires intervenant sur les projets de Cloud hybride, et pas simplement sur les Clouds publics mutualisés (multi-tenant). Le programme Red Hat Certified Cloud and Service Provider répond à ce besoin en étant ouvert à davantage de partenaires et en élargissant le choix des solutions Red Hat mises à disposition : · Red Hat Enterprise Linux and Red Hat Enterprise Linux for SAP HANA · OpenShift by Red Hat · Red Hat Enterprise Linux OpenStack Platform · Red Hat JBoss Middleware · Red Hat Gluster Storage. "Le cloud et l’internet des objets sont l’avenir de Microsoft" La fuite de photos de célébrités met à nu la vulnérabilité des données stockées sur le cloud gratuit.

Une star prend un "selfie" d'elle-même dans son plus simple appareil, une photo faite pour un proche... mais qui se retrouve finalement, parfois des années plus tard, sur Internet.

La fuite de photos de célébrités met à nu la vulnérabilité des données stockées sur le cloud gratuit

Ce scénario n'est pas nouveau, la dernière grande affaire en date (concernant Scarlett Johansson, Christina Aguilera, Mila Kunis et une dizaine d'autres personnalités) remonte à 2011, et avait vu son auteur, Christopher Chaney, condamné à 10 ans de prison. Mais les hackers ne reculent pas devant la menace de représailles légales, et les failles de sécurité qui rendent possible le piratage de photos et autres données personnelles se multiplient à mesure que l'interconnexion de la mobilité et du cloud augmente. nom de code : iBrute Le scandale actuel implique des dizaines de stars, notamment Jennifer Lawrence, détentrice d'un Golden Globe et triple nominée aux oscars, mais aussi Kate Upton, Kirsten Dunst, Ariana Grande, Aubrey Plaza... Sauvegardes automatiques. Cloudweek : Axelle Lemaire plaide pour un cloud de confiance.

Confiance.

Cloudweek : Axelle Lemaire plaide pour un cloud de confiance

C’est le mot clé du discours d’Axelle Lemaire en ouverture de la dixième édition des Etats généraux du cloud computing, le 9 juillet 2015. La Secrétaire d’Etat en charge du Numérique a invité les acteurs de cette industrie à se mobiliser collectivement pour restaurer la confiance, la condition sine qua non du développement en France de "l’infonuagique", comme le disent les Québécois.

Cloudweek : "Uber a sa place en France mais doit respecter la loi", affirme Axelle Lemaire. Venue ouvrir les Etats généraux du cloud computing ce 9 juillet 2015 à Paris, Axelle Lemaire a été interpellée sur deux sujets d’actualité qui inquiètent les professionnels du secteur : la loi sur le renseignement, perçue comme un frein au développement de l’informatique à la demande, et la mise en examen des responsables d’UberPop, ressentie comme un mauvais signal aux entrepreneurs du numérique en France.

Cloudweek : "Uber a sa place en France mais doit respecter la loi", affirme Axelle Lemaire

Des dispositifs de contrôle pour éviter les abus La secrétaire d’Etat chargée du Numérique a défendu la loi sur le renseignement, adoptée définitivement le 24 juin 2015 par le Parlement. "Il fallait une loi pour fixer le cadre règlementaire des services de renseignement et définir ce qu’ils ont droit de faire et ce qu’ils n’ont pas droit de faire. Rien que cela justifie une loi. Face à un défi comme celui de la lutte contre le terrorisme, nous avons besoin de nous munir des moyens nécessaires pour lutter efficacement contre cette menace.

La Grande-Bretagne met l’Open Source et le Cloud au coeur de sa politique de mutualisation IT. Interopérabilité, Open Source, Agilité, Cloud Computing, mutualisation, le gouvernement britannique de David Cameron a décidé d’user de toutes les grandes tendances de l’IT dans son vaste programme de rénovation de l’informatique gouvernementale, et dont il vient de publier le document de référence pour 2011 (Government ICT Strategy - PDF) ce mercredi 30 mars.

La Grande-Bretagne met l’Open Source et le Cloud au coeur de sa politique de mutualisation IT

Si aujourd’hui, l’enjeu est de taille, force est de constater qu’il reprend les grandes lignes du rapport de novembre 2009. Ce programme s’inscrit dans un plan encore plus vaste de réduction des coûts que le gouvernement anglais mitonne depuis plusieurs mois. Un tour de vis que David Cameron avait déjà décidé de donner en mai 2010, annonçant une coupure drastique des budgets IT du gouvernement. Une politique d’austérité donc qui devait passer notamment par une renégociation des contrats avec les principaux prestataires de services, parmi lesquelles figuraient le Français Atos-Origin.

Protection des données : Les PME pas prêtes pour la législation EU. Les professionnels interrogés par Varonis ne pensent pas que leurs entreprises soient en mesure de respecter les délais imposés par l’UE pour la notification des violations de données.

Protection des données : Les PME pas prêtes pour la législation EU

Varonis Systems, Inc. principal fournisseur de solutions logicielles dans le domaine des données non structurées d’origine humaine, a mené une enquête en mars auprès des informaticiens professionnels participant au CeBIT, le plus grand salon IT d’Allemagne, afin de recueillir leur opinion sur la nouvelle réglementation régissant la protection des données qui doit entrer en vigueur cette année ou l’année prochaine. Conclusions de l’enquête : - 48 % seulement des personnes interrogées pensent que leur entreprise pourrait signaler une violation dans le délai obligatoire de 72 heures. - 71 % des répondants sont incapables de dire ce que les entreprises doivent faire pour se conformer à la nouvelle réglementation. 1. 2. 3. 4. 5. 6.

Sans titre. La première édition de la Cloudweek Paris, qui réunit une trentaine d’évènements du 6 au 10 juillet, s’est ouverte avec la conférence des visionnaires, le 6 juillet 2015, à la Maison de la Chimie. Elle est organisée par Eurocloud France, la branche française de l’association qui réunit les acteurs de l’informatique à la demande en Europe, sur leur vision du cloud dans 10 ans. Des points de vue très contrastés. Extraits des interventions. "Le problème d’Uber n’existerait pas si les politiques l’avaient anticipé" Dans son introduction, Pierre-José Billotte, président d’Eurocloud France a joué le gincheux, regrettant haut et fort le maque de culture numérique de nos élites : "En France, on n’a pas la politique numérique que l’on mérite. Construire la confiance dans le cloud computing. La première Cloud Week Paris s’est poursuivie aujourd’hui avec notamment une conférence sur le thème de la « confiance », à l’initiative de Cloud Confidence.

L’ensemble des intervenants ont insisté sur l’importance des dangers menaçant les acteurs et utilisateurs du cloud computing : cybercriminalité, fraudes, espionnage massif et enfin sabotage. « Pour contrer ces menaces, les réponses doivent être techniques bien sûr, mais aussi juridiques », a expliqué Olivier Darrason, président de CEIS et de Cloud Confidence, association qui regroupe 30 membres utilisateurs, prestataires ou juristes. De nombreuses initiatives de création de normes pour garantir le niveau de protection des données voient le jour : notamment celle de Cloud Confidence ou celle de l’ANSSI, qui pousse aussi à la création d’un label « Secure cloud », avec une gradation dans les niveaux de sécurité et donc de certification. Hervé Baconnet Journaliste indépendant Voir toutes ses contributions. Cybercrime et cybercloud: l'Europe en quête de solutions.

Le Conseil de l'Europe s'est penché sur la difficulté de récupération des preuves électroniques nécessaires à la poursuite des cybercrimes, dans un environnement international dont la complexité s'est récemment accrue du fait du recours aux infrastructures en « cloud ». Le groupe de travail chargé de cette question vient de rendre un rapport intermédiaire, qui situe le problème et propose des pistes de réflexion. Des sanctions marginales Face à l'inflation galopante des méfaits de toute nature sur le net, le nombre des infractions recherchées et punies est très marginal. Le cybercrime prend de multiples visages, et touche indifféremment les personnes et les entreprises. Cybercrime et cybercloud: l'Europe en quête de solutions.

Guide-cloud-computing-et-datacenters-2015. Guide du Cloud Computing et des Datacenters. Ces prestataires qui veulent révolutionner l'informatique en France. Tour d'horizon des quelques partenaires, officiels, de Docker. Leur objectif commun : aider leurs clients à s'approprier la technologie de container éponyme en vue de "libérer" les applications. Docker et sa solution de container logiciel sont au cœur de l’actualité (lire l'article : Pourquoi Docker peut tout changer).

Si le succès de la start-up est avant tout dû à l’intérêt que suscite sa technologie, Docker s’appuie sur un réseau de partenaires triés sur le volet qui portent son offre auprès des entreprises. Logiquement, la start-up a noué des partenariats technologiques avec les éditeurs de distributions Linux, Canonical, Fedora, Red Hat en tête, ainsi qu’avec OpenStack. ISEP : l’école du cloud. Les journées de mardi et mercredi de la Cloud Week Paris sont consacrées aux événements partenaires. Ceux-ci sont près d’une trentaine, de Cisco à Cloud Confidence en passant par Oodrive ou l’AFDEL et se déroulent dans des endroits très divers de Paris.

Parmi eux, la journée ISEP, consacrée au cloud computing et à l’Open Source, mais aussi à l’articulation entre les méthodes AGIL et le respect des données personnelles, dans le tout nouveau campus de l’école, à Issy-les-Moulineaux. L’ISEP forme les ingénieurs du numérique ; partenaire de longue date d’Eurocloud, elle est classée 13ème Ecole d’ingénieurs de France et propose différents masters en cloud computing. La journée a démarré par un intéressant exposé d’Eric Gressier-Soudan, chercheur au CNAM et à l’ISEP, qui a présenté une approche décalée de l’historique du cloud computing qui nous a menés des différentes cohérences des données à la cohérence causale, pour se terminer avec la ville intelligente, finalité des recherches de l’ISEP. Les entreprises ne sont pas prêtes pour la nouvelle législation européenne sur la protection des données. 3 vérités sur la sécurité du Cloud qu’un RSSI doit connaître.

Le Cloud est-il vraiment plus sûr que le « sur site » ? Dans une récente explication pour rassurer les professionnels, Greg DeMichillie, Directeur du développement produits Cloud chez Google, a affirmé, de manière assez péremptoire, que les données stockées sur site étaient beaucoup moins en sécurité que ce que la plupart des gens pensaient. Le Cloud public croit deux fois plus vite que le Cloud privé.

«Un déploiement du cloud en plusieurs étapes» Dans le cadre des journées eHandwierk, la Chambre des métiers organise plusieurs rencontres sur «le cloud computing dans les PME artisanales». Tom Majeres, conseiller économique à la Chambre des métiers, explique le concept et ses atouts pour les PME. Monsieur Majeres, quelles sont les plus-values économiques et technologiques que génèrent les solutions «cloud» dans une entreprise artisanale de taille réduite? «Avec le cloud, les entreprises peuvent choisir leurs prestations ‘à la carte’ (stockage, applications, nombre d’usagers, etc.).

Ceci leur permet de réduire les dépenses liées aux infrastructures technologiques de manière significative. Huit visions du cloud computing dans 10 ans. C’est par la « conférence des visionnaires » que s’est ouverte aujourd’hui à la Maison de la Chimie, la première « Cloud Week Paris », organisée par Eurocloud France. Huit personnalités de renom, françaises et étrangères se sont exprimées tour à tour pour répondre à une seule et même question : « Quelle est votre vision du cloud computing dans 10 ans ?

Comparatif des clouds français. Panorama des services proposés par les principaux clouds d'infrastructure français. Le point sur les offres commercialisées sur ce terrain par Ikoula, Orange, Numergy, Outscale ou encore OVH. Selon les chiffres du dernier CloudIndex de PAC, 46% des entreprises françaises interrogées utilisent déjà un service d'IaaS, contre 54% pour le SaaS et 16% pour le PaaS. Le taux d’utilisation du IaaS s’est envolé en 2014, et si les géants américains comme Amazon Web Services et Microsoft se taillent la part du lion du marché français comme dans le reste du monde, la France compte plusieurs acteurs majeurs sur ce marché de l'Infrastructure as a Service.

Le marché de la cyber sécurité menacé par la virtualisation et le cloud computing. Cloud : le PaaS séduit près de 5 millions de développeurs. Silicon Valley Tour : 100% ou hybride, le flash devient incontournable. Malgré ses quelques défauts, le SSD (ou disque flash) s’impose chaque jour un peu plus dans les datacenters. Souriez, vous avez le Cloud ! - Burkinapmepmi.com - le portail des PME / PMI au Burkina Faso - 1er quotidien en ligne d’informations économiques et de l’entreprise. De nos gribouillis d’enfants à nos rêves d’adultes, les nuages ont toujours occupé une place importante.

Les météorologues et les militants écolos seraient d’ailleurs heureux de lire un plaidoyer sur les nuages et leur rôle inéluctable dans les cycles de l’énergie et de l’eau... Mais hélas, ce n’est pas de ce nuage dont il s’agit... Nous parlons de « l’autre nuage » communément appelé « Cloud Computing » pour faire « in » ! Mais qu’est-ce donc que le Cloud ? Lorsque vous accédez à des ressources informatiques qui sont quelque part, à travers Internet, comme c’est le cas avec le webmail ou sur abonnement, avec un niveau de service garanti, vous utilisez le Cloud. Décharger l’utilisateur des problématiques d’ « espace » Lui permettre de disposer de ses données et de ses outils où qu’il soit, dès qu’il a une connexion Internet et ce en toute sécurité.