background preloader

20-24

Facebook Twitter

La cybercriminalité liée au Cloud. © RVNW - Fotolia.com Pourquoi les cybercriminels se focalisent sur les centres de données ?

La cybercriminalité liée au Cloud

C’est tout simplement plus rentable. Une attaque sur un hébergeur de données permet de toucher une multitude d’entreprises donc plus d’informations, alors qu’une attaque ciblée sur une seule structure est plus visible par son caractère répétitif. Troels Oerting, le chef du centre d’Europol sur la cybercriminalité a expliqué à la BBC qu’il y aurait seulement une centaine de cybercriminels sur l’ensemble de la planète. Il ajoute que ces derniers, souvent Russes, développent et testent leurs programmes pour ensuite les vendre « à toute sorte de criminels en Europe de l’est, en Europe, en Afrique, en Amérique… C’est tellement facile d’être un cybercriminel.

Etat des lieux Autres articles Les entreprises françaises affichent un coût moyen lié au cybercrime de 4.8 millions d’euros en progression de 20.5% en un an. Quelques chiffres sur la cybercriminalité du Cloud* Ingénieur Cloud Computing : un métier encore inexistant il y a deux ans. « De solides bases en programmation » Plusieurs organismes de formation ont déjà mis en place des cursus dédiés, notamment à Telecom ParisTech, Eurecom, Centrale Paris, Telecom Bretagne, l’ISEP ou l’EPITA ; L’ingénieur Cloud Computing est le spécialiste des algorithmes, de la programmation et de l’architecture de logiciels et réseaux. « Pour réaliser sa mission, l’ingénieur Cloud Computing doit posséder de solides bases en programmation, en architecture logiciels mais également en gestion de réseaux (administrateur et techniciens réseaux) et gestion de bases de données », commente Olivier Coone, délégué à la formation de Syntec Numérique.

Ingénieur Cloud Computing : un métier encore inexistant il y a deux ans

Accompagner les métiers existants vers la transformation digitale via @01business_fr. Le cloud a vraiment décollé dans un cadre d’extrême concurrence. Lundi, 27.04.2015 Marjorie Théry Amazon a surpris tous les analystes financiers en fin de semaine dernière.

Le cloud a vraiment décollé dans un cadre d’extrême concurrence

Depuis la création d’Amazon Web Services (AWS) en 2006, le groupe américain n’avait jamais rendu public les comptes financiers de cette division dédiée au cloud computing. Loi sur le renseignement : l'avis made in France d'un hébergeur. L'examen du projet de loi sur le Renseignement ayant été achevé la semaine dernière, il sera voté le 5 mai prochain.

Loi sur le renseignement : l'avis made in France d'un hébergeur

De nombreuses voix s'élèvent au sujet de ce dernier, parmi lesquelles figurent également d'emblématiques hébergeurs Internet français et notamment ceux qui ont adressé une lettre ouverte au Premier ministre. La bonne nouvelle est qu'à la suite de ces actions des amendements ont été apportés à la loi. Malheureusement le fond reste inchangé. Ces amendements apportés en ont convaincu certains, du moins dans un premier temps, pour d'autres ils ne changent rien - depuis vendredi les premiers hébergeurs ont annoncé la migration de leurs data centers en dehors de la France. Microsoft affiche une bonne santé financière grâce à ses offres Cloud, Windows plonge. Microsoft s’est livré à la traditionnelle opération de présentation de son résultat financier pour le compte de son troisième trimestre fiscal 2015 (premier trimestre de 2015), clos le 31 mars dernier.

Microsoft affiche une bonne santé financière grâce à ses offres Cloud, Windows plonge

Malgré la baisse des ventes de PC, et donc par ricochet de mauvais résultats pour Windows, la firme réussit néanmoins à tirer son épingle du jeu grâce à sa stratégie « Cloud First, Mobile First », qui a permis à l’entreprise de ne plus centrer son activité essentiellement sur Windows, et de s’ouvrir à d’autres marchés porteurs. Le géant du logiciel américain a réalisé un chiffre d’affaires de 21,73 milliards de dollars (20,13 milliards d’euros), en hausse de 6,5 % par rapport à la même période il y a un an. Toutefois, le bénéfice net de l’entreprise recule de 11,9% sur un an, à 4,98 milliards de dollars.

Le cloud d'Amazon, plus rentable que son activité d'e-commerce. C’est une grande surprise.

Le cloud d'Amazon, plus rentable que son activité d'e-commerce

Contrairement aux attentes des analystes, Amazon gagne bien de l’argent dans le cloud computing. C’est ce qui ressort de ses résultats trimestriels publiés le 23 avril 2015. ONOS, l’alternative à Open Daylight fait la part belle à l’Open Source. A l’occasion du SDN & NFV Summit de Paris, en mars dernier, la solution proposée par l’éditeur californien ONOS est apparue en marge des offres de nombreux fabricants qui reposent sur Open Daylight.

ONOS, l’alternative à Open Daylight fait la part belle à l’Open Source

Elle a permis de faire le point sur l’évolution des logiciels SDN. Depuis que le SDN, dont l’objectif était de simplifier les réseaux et de faciliter la gestion des applications partagées, a commencé à faire parler de lui, les courants pour favoriser différentes solutions plus ou moins propriétaires ont émergé aux trois niveaux (ci-dessous, les trois couches du SDN). Depuis quatre ans, chaque fabricant a mis en scène ses premières expériences, mais les premiers clients en particulier chez Cisco avec le controleur ACI ont souvent refusé de détailler leurs projets. Dans la réalité, les premiers réseaux SDN restaient tous plus ou moins expérimentaux, des « proof of concept » destinés à tester différents logiciels et matériels.

La solution alternative Vmware, une solution d’Overlay. Le cloud et la sécurité des données. À l’heure où les services cloud font de plus en plus parler d’eux et où les entreprises prennent conscience de l’importance de la cybersécurité pour éviter des attaques comme celle dont a été victime TV5 Monde, il semblerait que les entreprises françaises soient à la traîne en ce qui concerne le cloud computing.

Le cloud et la sécurité des données

Ceci est d’autant plus vrai pour les PME face à leurs homologues européennes. L’une des raisons avancées concerne les incertitudes liées à la sécurité, mais qu’en est-il vraiment ? © Galyna Andrushko Les hébergeurs de serveurs cloud veillent au grain. Cherche Midi Expo : "Ce que nous avons appris des salons…" Cherche Midi Expo tous les communiqués Services aux entreprises la fiche societe Cherche Midi Expo Services aux entreprises | Cherche Midi Expo | 23-04-2015.

Cherche Midi Expo : "Ce que nous avons appris des salons…"

Cloud : motifs de non-utilisation. L'Insee a mis en évidence que les entreprises françaises utilisent peu les services de Cloud.

Cloud : motifs de non-utilisation

Le point sur les raisons. Début 2014, l'Insee a interrogé 16 000 entreprises françaises représentatives pour évaluer le taux d'adoption du Cloud computing. La France se montre en retard. En effet, cette étude montre que 12 % des entreprises françaises ont recours au Cloud. Les coûts cachés du Cloud coûtent plus d’un milliard d’euros aux entreprises. Selon l’étude « Cloud Hangover » réalisée en février 2015 par le cabinet Vanson Bourne pour Sungard Availability Services, les coûts de maintenance du Cloud additionnés aux coûts non planifiés représentent en France 1.46 milliard d’euros par an. Les entreprises doivent gérer une trop grande variété de services Cloud au quotidien.