background preloader

11-15

Facebook Twitter

Microsoft étoffe son réseau de câbles sous-marins - Free Tech & web. Renforcer l’infrastructure cloud Azure en augmentant la bande passante entre les data centers : c’est le principal objectif auquel concourront les trois câbles sous-marins dont Microsoft vient d’annoncer la mise en place à court terme.

Microsoft étoffe son réseau de câbles sous-marins - Free Tech & web

Deux de ces câbles - dont le premier déployé par Hibernia et le second par Aqua Comms - seront transatlantiques. Ils relieront les installations de la firme en Amérique du Nord à celles situées en Irlande et au Royaume-Uni. Microsoft utilisera également le réseau sous-marin NCP (New Cross Pacific) pour renforcer les liens entre l’Amérique du Nord et l’Asie. A cet effet, la multinationale rejoint un consortium regroupant China Mobile, China Telecom, China Unicom, Chunghwa Telecom (Taïwan) et KT Corporation (Corée du Sud). L'importance grandissante de la sécurisation des données. Les pertes de données : un risque sensible C'est souvent à l'occasion d'une perte de données que l'entreprise mesure l'importance de mettre en œuvre une solution efficace.

L'importance grandissante de la sécurisation des données

Pourtant, une simple surtension électrique, l'usure d'un disque dur ou une erreur de manipulation sont des causes pas si rares et qui peuvent entrainer la suppression de fichiers ou de données. La grande majorité des TPE et PME ne sont pas à l'abri d'une perte de données sensibles car celles-ci sont enregistrées sur des périphériques non-sécurisés ou inadaptés aux besoins spécifiques d'une entreprise qui travaille en réseau.

De surcroît, beaucoup de données sont enregistrées mais pas sauvegardées, c'est-à-dire qu'il n'y a pas de double stockage dans un lieu différent. Voilà pour l'état des lieux, pourtant la prise de conscience s'accélère. Nouvelles technologies, nouveaux dangers. Outscale : la pépite cloud de Dassault Systèmes lance un incubateur pour résister à la concurrence. Les incubateurs de start-up dans le numérique ne se trouvent plus uniquement chez les géants du secteur comme Microsoft.

Outscale : la pépite cloud de Dassault Systèmes lance un incubateur pour résister à la concurrence

Outscale a également le sien. Le petit opérateur de cloud computing, filiale de Dassault Systèmes, le lance officiellement ce 12 mai 2015 sous le nom de Scaledome. Cet incubateur, situé au siège de la société à Saint-Cloud, près de Paris, vise à accompagner des start-up dans le big data, le machine learning, le deep learning ou l’Internet des objets. Des domaines tous gourmands en calcul et stockage de données. Outscale propose de mettre gratuitement à leur disposition ses services de cloud computing pendant la période d’incubation de trois mois. Cibler les start-up du big data. Cyber-risques & cyber- assurances. De fin février à début mars 2014, le site d’enchères e-Bay fait l’objet d’une cyber-attaque : 145 millions d’utilisateurs sont ainsi potentiellement exposés au vol de leurs données personnelles.

Cyber-risques & cyber- assurances

La cybercriminalité et les questions relatives à la sécurité des données et aux atteintes à la réputation sont désormais clairement d’actualité. Elle fait partie du spectre des cyber-risques ou ensemble des événements à caractère immatériel qui peuvent affecter un système d’information (SI). Serveurs, logiciels cloud : pluie d’annonces chez IBM. Dans le cadre de sa conférence Edge, IBM lance de nouveaux systèmes Power pour le Cloud Computing, une nouvelle solution de Software Defined Storage, un Cloud hybride z Systems pour développer des applications mobiles ainsi qu’un mode de licence flexible pour les Clouds hybrides Côté serveurs, IBM étoffe la gamme Power 8 avec modèles Power System E850 et 5880.

Serveurs, logiciels cloud : pluie d’annonces chez IBM

Le Power System E850 est un système à 4 sockets offrant selon IBM la fonctionnalité de capacité à la demande (COD) et garantissant un taux d’utilisation jusqu’à 70%. Sécurité du cloud computing : que pouvez-vous exiger de votre prestataire ? Dans la jungle des prestataires de cloud, les acheteurs et la DSI naviguent souvent en eaux troubles.

Sécurité du cloud computing : que pouvez-vous exiger de votre prestataire ?

Difficile, pour eux, de séparer le bon grain de l'ivraie et d'être sûrs d'avoir fait le bon choix. À noter que certains fournisseurs eux-mêmes entretiennent, parfois, le mystère en ne divulguant pas facilement les informations si l'entreprise n'en fait pas, au préalable, la demande. Par ailleurs, et comme l'explique Patrick Chabannes, expert en SI achats et auteur du blog La Gazette de Cyrenac, à cela s'ajoute un problème de compréhension générale: "On mélange encore souvent des modèles économiques (consommation SaaS, facturation à l'usage) avec des modèles techniques (cloud).

" Or, aujourd'hui, le cloud computing, en remettant en question les modèles économiques et les logiques d'investissement de l'IT, est devenu l'affaire du DSI, mais également du DAF et du DA. Une analyse des risques en amont. Télécoms : quels métiers recrutent des jeunes diplômés. Les jeunes diplômés restent recherchés par les entreprises du secteur des télécommunications.

Télécoms : quels métiers recrutent des jeunes diplômés

Mais dans quels domaines sont-ils les plus attendus ? Focus sur un secteur en constante évolution. Malgré la conjoncture, le secteur des télécoms poursuit ses recrutements. « Les techniciens et ingénieurs sont notamment encore très recherchés par les entreprises du secteur qui doivent faire face à des évolutions de technologies quotidiennes, telles que la fibre optique par exemple », observe Julien Weyrich de Page Personnel. Le cloud fait le beau temps. Les nouvelles technologies au service des entreprises Nicolas du Manoir, Progress. Afin que les services informatiques des entreprises accompagnent les transformations numériques, les DSI vont devoir revoir leur organisation.

Les nouvelles technologies au service des entreprises Nicolas du Manoir, Progress

Les changements qui affectent les services informatiques dans les entreprises arrivent de tous les fronts : notamment au travers de la mise en place de nouveaux modèles de livraisons de services, de logiciels différents, sans parler du cloud. Les éditeurs français progressent, mais souffrent du passage au Saas. Dynamisme et résilience.

Les éditeurs français progressent, mais souffrent du passage au Saas

Ces deux mots, écrits par Bernard-Louis Roques, directeur général et co-fondateur de Truffle Capital, pourraient à eux seuls résumer l’état de santé du secteur du logiciel en France. Un Patriot Act Made in France ou l’érosion législative de la relation de confiance client – hébergeur. L’usage limité de l’informatique en nuage en Europe - La Semaine Vétérinaire n° 1629 du 09/05/2015. Comment réussir une externalisation en Cloud, au-delà de l’aspect technique ?, Le Cercle. Internet intègre par nature une dimension globale et universelle, qui va de pair avec la mondialisation que nous connaissons dans d’autres domaines.

Comment réussir une externalisation en Cloud, au-delà de l’aspect technique ?, Le Cercle

Animasoft. Le 05-May-2015 Truffle Capital vient de dévoiler la 11ème édition de son « Truffle 100 France », réalisée en partenariat avec le CXP. Véritable observatoire des 100 premiers éditeurs de logiciels en France, le « Truffle 100 » révèle que le chiffre d'affaires Edition évolue favorablement, passant de 6,2 milliards d'euros en 2013 à 6,6 milliards d'euros en 2014. Cette industrie demeure toutefois confrontée à des défis majeurs, notamment des profits qui stagnent et des investissements R&D en érosion. Cet observatoire est « une référence en la matière, et qui démontre, s'il en était besoin, la vitalité du secteur du logiciel en France, précise Axelle Lemaire, Secrétaire d'État chargée du Numérique, auprès du ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique.

Car les faits sont là, et ils sont têtus : le logiciel est en France un secteur non seulement en croissance soutenue (6%), mais aussi créateur d'emplois (800 emplois créés en R&D). » Le classement 2014 des éditeurs français : OpenStack : votre infrastructure est-elle 2015 ? BLOGUE – La nouvelle version d’OpenStack vient de sortir ce 30 avril 2015, elle se nomme Kilo. Avec 20 millions de lignes de code, 23 756 membres et près de 500 entreprises engagées dans le projet en provenance de 162 pays, OpenStack devient en 2015 la référence en matière d’infonuagique privée (pour en savoir plus sur OpenStack : voir articles précédents sur le sujet*). Ignite 2015 : "La révolution de l’innovation invisible a bel et bien commencé", prévient le patron de Microsoft Research. C’est un grand paradoxe de l’évolution technologique dans le numérique. Alors que les usages se simplifient, les besoins d’innovation augmentent, tirés par le développement des mobiles, du cloud computing, du big data ou encore de la cybersécurité.

Mais la technologie derrière tend à s’effacer. C’est le message de Harry Shum, vice-président exécutif en charge de Microsoft Research, lors de l’événement Ignite de Microsoft qui se tient à Chicago du 4 au 8 mai 2015. "Durant les 5 à 10 dernières années, les ruptures technologiques étaient bien visibles, explique-t-il. Elles se concrétisaient par des réalisations physiques qu’on peut non seulement voir mais aussi toucher. Plus l’usage est simple, plus la technologie s’efface. La longue marche vers le Cloud privé externe.

Avancée spectaculaire pour la fibre optique et l'internet de demain. Page 1 of 3.