background preloader

SANTE

Facebook Twitter

Idées folles idées fausses en médecine - Peter Skrabanek, James Mccormick - Achat Livre - Achat & prix.

ALLERGIE

ENDOMÉTRIOSE. Ensemble contre l'endométriose. Vitamines, Relation et carences. Femmes en santé. Allergie. Herborisons un brin - La mélisse contre « la boule au ventre » Accueil - Ma dermite séborrhéique - Bernard SudanMa dermite séborrhéique – Bernard Sudan. Allergie et intolérance alimentaire chez l’adulte.

Objectifs pédagogiques : Connaître les différences immunologiques entre allergie et intoléranceIdentifier les manifestations digestives d’une allergie alimentaire : quand et comment évoquer le diagnostic ?

Allergie et intolérance alimentaire chez l’adulte

Comment évoquer une intolérance au gluten sans maladie cœliaque ? Quand prescrire un régime ? Définitions et généralités On désigne sous le nom de réaction adverse aux aliments l’ensemble des réactions aux aliments ou aux additifs alimentaires dont le mécanisme est soit une intolérance (cas le plus fréquent), soit une véritable allergie. Allergie et intolérance : quelles sont les différences ? Parmi les réactions aux aliments, seule l’allergie vraie implique un mécanisme immunologique caractérisé par une rupture de la tolérance orale avec une réponse excessive de l’immunité cellulaire et humorale à un antigène donné [8].

Quelles sont les manifestations cliniques d’une allergie alimentaire : quand et comment évoquer le diagnostic ? Etape clinique Etape biologique Tests de provocation Références. AfssaAllergies.pdf. Actualités des allergies. Urgences SAMU SMUR, mais aussi Santé avec quelques idées, parfois urgentes ! Journal d'un médecin urgentiste.

IVG

Web independant. POISONS DU QUOTIDIEN. PREMATURITE. PILLULE. Ce qu'on ne nous dit jamais AVANT l'engrossage. Durant ma grossesse, j'ai eu l'occasion de faire des découvertes souvent surprenantes (quoi, je peux aussi me déplacer en roulant ?)

Ce qu'on ne nous dit jamais AVANT l'engrossage

, parfois agréables (je peux engraisser et trouver ça meeeeeeeeeerveilleux...), parfois moins (Mais...Mais depuis quand j'ai de l'acné ?!!!). Dans les commentaires que certains d'entre vous ont la gentillesse de bien vouloir me laisser, ce que vous soulignez parfois c'est que je parle de choses qu'on ne nous avait jamais dites AVANT. Brigade des nurses, amnésie collective aux fins de la survie de l'espèce, sadisme ou tout ça à la fois, peu importe. Aujourd'hui j'ai envie de recenser vos découvertes, bonnes ou mauvaises, essentielles ou futiles, tous ces trucs qu'on ne trouve pas dans les gentils guides de grossesse, et à peine sur les blogs.

Les mecs, je sais que vous êtes quelques-uns ici à faire les sous-marins, c'est le moment de la ramener un peu, pour une fois votre point de vue m'intéresse aussi.

GROSSESSE /ACCOUCHEMENT

Episiotomie. Accueil. Site officiel de Corinne Gouget - Santé en danger - Aspartame et glutamate. Objectifs. Créer, développer et animer une politique d'information et de communication en direction des professionnels et des familles, en tenant compte des orientations proposées par les Commissions Régionales de la Naissance.

Objectifs

Donner une information validée, sourcée, actualisée, datée et référente pour et par les professionnels et pour les parents et les familles. Travailler en complémentarité avec le médecin traitant par rapport à l'information grand public diffusée sur le site En septembre 2000, le Groupe d'Etude en Néonatalogie Languedoc-Roussillon (GEN-LR), association loi 1901 créé en mai 1975, a été mandaté par la Direction Régionale des Affaires Sanitaires et Sociales (DRASS) et l'Union Régionale des Caisses d'Assurance Maladie (URCAM).

AMNIOCENTESE

La misère de la santé publique cachée par le mastère Pasteur/CNAM/EHESP, sans garanties d’indépendance face à l'industrie. Le 23 juin, j’ai reçu un communiqué de presse du CNAM (Conservatoire national des Arts et Métiers).

La misère de la santé publique cachée par le mastère Pasteur/CNAM/EHESP, sans garanties d’indépendance face à l'industrie

Il m’informe que le CNAM, l’Institut Pasteur et l’EHESP (Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique) vont mettre en place ensemble un mastère de santé publique, destiné à devenir une référence nationale. On ne peut que se féliciter si jamais il y a une volonté de rattraper l’énorme retard français en créant une filière apte à rivaliser avec les masters of public health des universités anglo-saxonnes. Sauf que… la situation est loin d’être ce qu'elle paraît. Et une vitrine bien lustrée ne cache pas la misère qu’il y a derrière, ni la casse de ce qui existe déjà.

Une filière de référence peut-elle être mise en place sous la direction d’experts tels que la Pre Alice Dautry et le Pr Antoine Flahault, sans garanties d'indépendance par rapport à l'industrie pharmaceutique et sans retour sur des erreurs passées ? CHU d’Amiens : exemple symptomatique du sort de la médecine de santé publique.