background preloader

Dorainebourquencier

Facebook Twitter

Étude clinique sur le rôle paternel lors d'une naissance prématurée. Les pères de notre échantillon présentent un vécu fort différent de la prématurité comparé à celui de la mère de leur enfant.

Étude clinique sur le rôle paternel lors d'une naissance prématurée

En effet, la blessure narcissique, la défaillance et la culpabilité ne sont que peu évoquées dans leur discours, contrairement à celui de la mère. Ce sont d’autres phrases que l’on entend pour chaque moment délicat : à l’instant de la naissance, « j’ai bien aimé regarder l’accouchement » ; la naissance avant terme est une « chance », « j’ai considéré que dans notre malchance, en tant qu’homme, j’avais beaucoup de chance, d’avoir ma fille trois mois avant », concernant la fragilité de l’enfant, « on profite bien de la petitesse » ; par rapport aux difficultés à surmonter l’événement, « l’homme est sur ses deux pieds ». Cherchant à mieux comprendre les raisons de cette différence, nous avons orienté notre réflexion sur les conditions psychiques de la mère et du père au moment où ils sont confrontés à un événement à portée traumatique tel la prématurité.

Bébé prématuré : quelles conséquences sur son développement ? Prématurité : qui est concerné, quand ?

Bébé prématuré : quelles conséquences sur son développement ?

On dit d'un bébé qu'il est prématuré, quand il naît 37 semaines après le premier jour des dernières règles de la maman. Si le corps de ce bébé né avant terme est bel et bien formé, ses organes, eux, n'ont pas eu le temps de mûrir suffisamment. Ainsi, quel que soit le stade de prématurité de l’enfant, son organisme encore immature rencontre dès la naissance des difficultés à fonctionner correctement. En revanche, les épreuves qu’il sera amener à surmonter à son accueil en service de réanimation ou en néonatologie seront bien différentes qu’il soit né à 26 semaines plutôt qu’à 30 semaines. En effet, dans la prématurité on distingue trois degrés qui correspondent à l’arrivée au monde des petits nourrissons : La première étude (et dernière à ce jour) à avoir observé les conséquences sur le long terme de la prématurité est l’Epipage1 (Etude épidémiologique sur les petits âges gestationnels).

Le saviez-vous ? Le soignant, tiers dans la construction du lien parent – bébé prématuré hospitalisé. De nombreuses études attestent de l’impact potentiellement négatif de la naissance prématurée et de ce qu’elle engendre au niveau du réel, de l’imaginaire et du fantasmatique sur les processus d’attachement parents – bébé et sur l’établissement des relations précoces.

Le soignant, tiers dans la construction du lien parent – bébé prématuré hospitalisé

Lorsque le bébé naît prématurément, le processus de parentalisation est brutalement interrompu. Le déroulement des fantasmes et rêveries parentales à propos de l’enfant à venir est suspendu face à une réalité potentiellement traumatique. E. Batista [1][1] E. Batista, « Le bébé prématuré, les enjeux de la parentalité »,... dit : « Dans la spirale des échanges parents/bébé où se tissent les influences réciproques, la grande immaturité de l’enfant prématuré, sa dépendance et son extrême fragilité au début de la vie, associées aux fantasmes des parents (peurs de la mort, de la maladie et des handicaps futurs) peuvent déclencher des troubles importants de l’attachement. » C.

Depuis une vingtaine d’années, le Professeur D. La relation soignant-soigné - Alexandre Manoukian. Alimentation. Quelle naissance demain - Naître trop tôt ou pas, mais n’être pas privé du contact affectif. (Ressource pour l’atelier 14) André SOLER, psychologue clinicien et haptothérapeute Dans le guide pratique intitulé « La méthode mère kangourou », distribuée par le département « Santé et recherche génésiques » de l’OMS (Genève), les auteurs introduisent leur sujet en remarquant que l’on « compte quelque vingt millions de nouveau-nés de faible poids (moins de 2500 g) : ils sont nés avant terme ou ont souffert de déficiences de croissance prénatale.

Quelle naissance demain - Naître trop tôt ou pas, mais n’être pas privé du contact affectif

Ce phénomène est fréquent, essentiellement dans les pays moins développés ; il contribue considérablement à l’élévation du taux de mortalité prénatale, dont la fréquence et la répartition géographique correspondent à celles de la pauvreté. « Les nouveau-nés de faible poids et les naissances prématurées contribuent donc aux taux élevés de mortalité et de morbidité néonatales et infantiles. Les prématurés et nouveau-nés de faible poids représentent un cinquième du total des cas de mortalité néonatale, estimé à quatre millions ». Lien d'attachement.