background preloader

Quitter l'Education Nationale

Facebook Twitter

Questions juridiques

Reconversion. Lettres de démission/ témoignages de démission. Il y a t-il une vie après prof ? Aujourd’hui nouvelle chronique sur une question que peut-être beaucoup d’entre vous se posent : « Ne suis je bon qu’à être instit ?

Il y a t-il une vie après prof ?

» Quelle reconversion professionnelle pourrais je envisager si l’envie m’en prenait ? Ne nous méprenons pas nous exerçons un métier fantastique (je ne le dénigre en rien et je reste passionné par ce métier que j’ai choisi et qui est pour ma part une vocation !) Certains d’entre nous, pensent, à tort, qu’ils ne seraient pas capables d’exercer une autre profession bien que leur envie d’en changer soit réelle. Voici quelques pistes et conseils si vous voulez sortir de l’enseignement… 1. Les arguments sont légion et je ne vais pas vous en faire une liste exhaustive. Depuis 2011, 1.200 à 1.500 enseignants par an ont réalisé cette démarche, dont 39% du 1er degré et 61% du 2nd degré. 2. Il existe plusieurs possibilités d’envisager un nouveau projet professionnel. 3. C’est souvent là que vous vous retrouvez coincés, hésitants, face à un mur. 4. Quitter l'école - Une vie après l'Education Nationale! Souffrir d'enseigner, faut-il rester ou partir ?

Enseignants sensibles s'abstenir.

Souffrir d'enseigner, faut-il rester ou partir ?

Quand un militant de la seconde carrière des enseignants et un psychiatre de la MGEN écrivent sur les enseignants, ça donne un livre riche d'expériences, mais surtout de mauvaises expériences. Mais les bons conseils, les exercices pratiques, les fiches pratiques donnent de la valeur à un ouvrage qui n'est pas qu'une longue plainte de profs au bout du rouleau. Depuis 2006, Rémi Boyer et son association "Aide aux profs" militent pour que les enseignants qui le souhaitent aient accès à une seconde carrière, hors de l'enseignement. Un combat relayé par le Café pédagogique depuis le début. Durant ces 7 années, R. Alors on comprend mieux que le premier chapitre invite à "éviter de se tromper dans son choix" , exercices à l'appui.

Le problème de la souffrance enseignante est suffisamment attesté et suffisamment important pour justifier ce livre. Rémi Boyer, José Mario Horenstein, Souffrir d'enseigner... Dans le Café pédagogique : Les deux ! Un colloque pour les profs en souffrance. De la souffrance ordinaire au burnout: les enseignants, comme dans toutes les professions d'aide aux autres, sont touchés de plein fouet : et vous, demain ? Saek Thmey. Le burnout des enseignants en 2013-2014, un problème de qualité au travail dans l'Education Nationale qui touche surtout les femmes.

Dans l'émission Les Grandes Gueules, RMC évoque Aide aux Profs le 22 janvier 2014. L'actualité du 22 janvier 2014 a été centrée sur le burnout au travail.

Dans l'émission Les Grandes Gueules, RMC évoque Aide aux Profs le 22 janvier 2014

Seconde carrière. Par Rémi Boyer de l’association Aide aux Profs Ce mois-ci, nous attirons votre attention : - Sur la reconversion professionnelle de Thierry Devos, qui a démissionné après 17 ans d’enseignement pour créer GRAFEN; - Sur l’entretien professionnel à 20 ans de carrière, à travers un sondage réalisé par une enseignante en voie de reconversion professionnelle ; - Sur la publication massive des postes à pourvoir dans le réseau ECLAIR, à défaut de pouvoir proposer aux enseignants d’autres formes de secondes carrières ; - Sur les éventuelles conséquences du projet annoncé en 2007 par le président candidat et baptisé « service public 2012 »…nous y sommes…

Seconde carrière

Personnels privés - Informations administratives. Télécharger la circulaire : Références : Décret n°2008-368 du 17 avril 2008 Note de service MEN- DGRH-DAF N° 2009-067 du 19-05-2009 Circulaire complémentaire concernant le versement de l'IDV aux agents placés en disponibilité, en congé parental ou en congé de présence parentale n°0387-DGRH B1-3 Le décret n°2008-368 du 17 avril 2008 a institué une indemnité de départ volontaire (I.D.V) pouvant être attribuée aux agents publics qui quittent la fonction publique de l'Etat à la suite d'une démission régulièrement acceptée.

Personnels privés - Informations administratives

Les bénéficiaires. AIDE AUX PROFS. Ces profs qui changent de métier. «Les conditions étaient devenues trop indignes».

Ces profs qui changent de métier

Après vingt-cinq années de bons et loyaux services, d'abord comme instit' puis comme professeur spécialisé pour élèves en difficultés [Rased], Sylvie1, 48 ans, a rendu son tablier. Le métier la passionnait pourtant. Mais avec la suppression programmée de milliers de postes, l'ambiance n'a fait que de se dégrader dans son réseau d'aide aux élèves de la Sarthe. «Dans un système qui se délite, on est la proie des gens qui dysfonctionnent. Un directeur d'école faisait passer toute sa haine sur nous. Comme Sylvie, ils seraient de plus en plus nombreux à tourner le dos à l'Education nationale. «Les abandonner, c'est terrible !» «Cela devient un véritable secret d'état, estime Christophe Barbillat, secrétaire national chargé de l'emploi au Snes (Syndicat national des enseignements).

Arrêts maladie de longue durée, mise en «disponibilité pour convenance personnelle»... Mais quitter le «mammouth» ne se fait pas sans douleur. Quitter l'enseignement.