background preloader

Doniam

Facebook Twitter

Changer la perception des consommateurs : l'exemple de Lidl. Afin de modifier la perception des consommateurs sur son enseigne de distribution, Lidl a ouvert en Suède un restaurant éphémère dont les menus étaient exclusivement composés de ses produits.

Changer la perception des consommateurs : l'exemple de Lidl

Mais en gardant en le secret. Il en résulte une redoutable opération marketing. Une perception des consommateurs que Lidl veut faire évoluer Pour de nombreux consommateurs, le hard discount n’a pas toujours bonne réputation. Même s’il permet de réaliser des économies sur ses courses grâce à ses prix bas, il existe une forme de méfiance de certains shoppers à son encontre. Car pour beaucoup de consommateurs, prix bas ne peut être synonyme de qualité. Du coup, le secteur du hard discount subit de plein fouet la mauvaise image des produits alimentaires à bas prix qu’en ont les consommateurs.

Un chef étoilé pour redorer l’image de ses produits alimentaires Très vite, le concept a connu un très vif succès à Stockholm. La présentation de l’opération Dill en vidéo. L'enseigne de hard-discount Lidl veut monter en gamme. Lidl, bien que bénéficiant d'un réseau de 1 500 magasins répartis en France, est un des hard-discounters qui souffre le plus.

L'enseigne de hard-discount Lidl veut monter en gamme

Pointant à la septième place derrière Leader Price, Aldi, Dia ou Netto, la marque allemande souffre d'une mauvaise image de marque auprès des consommateurs français. Si on rajoute au tableau la concurrence accrue des distributeurs traditionnels comme Auchan ou Carrefour qui se sont eux aussi lancés dans la guerre des prix, un changement était nécessaire. Et puisqu'il est difficile de baisser encore en gamme au risque de détériorer un peu plus l'image de marque de l'enseigne, Lidl a décidé de hausser le niveau de son jeu. Cela passe par la rénovation du parc actuel de magasins : un coup de pinceau qui devrait réduire l'aspect « pousse carton » des supermarchés.

Mais au-delà, c'est la gamme de produits qui sera revue. Lidl renonce au hard discount pour se relancer. INFO LE FIGARO - Le distributeur allemand change de modèle en France.

Lidl renonce au hard discount pour se relancer

Il revoit son assortiment pour séduire une clientèle plus aisée. «L'idéal c'est Lidl», assure le slogan du géant allemand du hard discount. À ce détail près que Lidl France vient justement d'abandonner son idéal, le modèle du hard discount: seulement 1500 produits à marque propre, vendus à prix très bas grâce à de fortes rotations. Friedrich Fuchs, le patron de la filiale tricolore depuis mai 2012, l'avait annoncé en octobre. C'est désormais effectif. Il s'agit d'une véritable rupture pour la seconde filiale du très discret groupe Lidl, qui compte 12.000 magasins dans le monde. Présent en France depuis 1988, Lidl s'y est imposé avec son concept allemand, déployé dans 1500 magasins. Dans un contexte de guerre des prix entre les distributeurs traditionnels (Carrefour, Leclerc...), le hard discount ne fait plus recette.

Si Lidl ne formule pas d'objectifs, une nouvelle étape d'expansion se prépare bel et bien. Les 7 tactiques de Lidl pour copier le modèle MonoprixMARKETING PGC. Rarement une enseigne aura fait un virage stratégique aussi énorme.

Les 7 tactiques de Lidl pour copier le modèle MonoprixMARKETING PGC

Encore considéré comme un pur hard discounter en 2012, le groupe d’origine allemande Lidl opère un virage à 180° depuis quelques années. Lors d’une grande convention à Paris le 1er octobre qui réunissait les 3000 directeurs de magasin, le gérant de Lidl France, Friedrich Fuchs, a présenté un nouveau plan stratégique. Objectif : « Passer de 5% de part de marché à 7% en cinq ans ». Et pour atteindre ce chiffre, Lidl mise toujours plus sur la montée en gamme. La nouvelle stratégie de LIDL, une nécessité d’adaptation au marché français. Le groupe allemand de hard discount LIDL, implanté en France depuis 1988, est à la recherche d’un nouveau souffle depuis les années 2010.

La nouvelle stratégie de LIDL, une nécessité d’adaptation au marché français

Si Lidl reste le leader des hard discounters, ses chiffres de fréquentation sont en baisse et pourrait annoncer la fin de la réussite de ce modèle en France. Lidl a donc décidé d’opérer un basculement stratégique en se rapprochant des opérateurs traditionnels de la grande distribution. Un modèle qui a fait ses preuves dans toute l’Europe Lidl est bien plus qu’une enseigne de la grande distribution c’est un empire qui pèse plusieurs milliards d’euros.

Même si les chiffres autour de leur capital et leur chiffre d’affaires ne sont pas divulgués, il n’empêche que Lidl est un acteur de premier ordre de la grande distribution mondiale. La marque allemande s’est illustrée comme l’enseigne qui casse les prix des produits proposés aux consommateurs. Du coté de la concurrence, la riposte s’organise. Julien Randoin. Officières de police.