background preloader

NORME

Facebook Twitter

Autismes et discriminations. La notion de stigmatisation a été décrite pour la première fois en 1963 par le sociologue Erving Goffman dans son ouvrage « Stigmates – Les usages sociaux des handicaps ».

Autismes et discriminations

Un stigmate est un attribut propre à un individu qui va le discréditer aux yeux des autres. Selon Goffman le stigmate se construit au travers du désaccord entre l’identité sociale réelle d’un individu (son véritable profil) et son identité sociale virtuelle (les caractéristiques attribuées à une catégorie de personnes). On peut parler de stigmatisation lorsque l’écart entre les deux est significatif. Les filles aux manettes (1/6) - Des manettes de princesses.

CATALOGUER

HORS NORME. La non-conformité et la libre-pensée: considérées comme maladies mentales. Est-ce que la non-conformité et la libre-pensée sont une maladie mentale ?

La non-conformité et la libre-pensée: considérées comme maladies mentales

Selon la dernière édition du DSM-IV (Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux) oui. Ce manuel identifie une nouvelle maladie mentale appelée « trouble oppositionnel avec provocation » ou TOP. Cette maladie est définie comme un « schéma continu de désobéissance, d’hostilité et de provocation » et les symptômes incluent la remise en question de l’autorité, la négativité, la défiance, la contradiction, et le fait d’être facilement agacé.

Le DSM-IV est le manuel utilisé par les psychiatres pour diagnostiquer les maladies mentales, et à chaque nouvelle édition, il y a des dizaines de ces nouvelles maladies. Sommes-nous en train de devenir de plus en plus malades ? Est-ce qu’il devient plus difficile d’être en bonne santé mentale ? Les auteurs du DSM-IV déclarent que c’est parce qu’ils sont plus à même d’identifier ces maladies aujourd’hui. Sources: La Compagnie d'Objet Direct. Durée : 50 minutes Jauge : 300 personnesCe spectacle est initié et coproduit par le Conservatoire National Edgar Varèse à Gennevilliers, avec la participation des enfants d’écoles primaires gennevilloises.

La Compagnie d'Objet Direct

Distribution Texte : Sylvie Bahuchet Mise en scène, décor et marionnettes : Jeanne Sandjian Musique : Philippe Miller Marionnettistes : Karine Julien et 40 enfants de l’école primaire Joliot Curie à Gennevilliers (pour les 16 représentations à Gennevilliers) et 20 enfants de l’école Sainte-Thérèse à Lille (pour les 2 représentations à l’Orchestre National de Lille). L’impuissance comme idéal de beauté des femmes – une faible occupation de l’espace. Brienne de Torth, une guerrière à la carrure impressionnante (l’actrice qui l’interprète dans la série fait 1m91), aux grandes mains et aux membres musclés, n’est pas une héroïne habituelle… Elle est d’ailleurs décrite comme très laide dans les livres et la série A Game of Thrones.

L’impuissance comme idéal de beauté des femmes – une faible occupation de l’espace

Peut-on vivre sans stéréotypes sur autrui? (Expérience de Robbers Cave) Se dire chti, français ou européen n’est pas neutre : cela dépend du groupe auquel on se rattache et de celui dont on se distingue.

Peut-on vivre sans stéréotypes sur autrui? (Expérience de Robbers Cave)

L’appartenance à un groupe implique aussi des croyances sur « nous » et « les autres » qui deviennent parfois de véritables jugements racistes. L’Être humain est une créature fondamentalement sociale. Dès sa naissance, il doit apprendre à interagir avec autrui, à commencer par sa mère. Mais il est également membre d’un groupe, qui peut être de dimension variable : il appartient à une famille, qui est elle-même inclue dans un groupe plus large, une catégorie sociale, une ethnie ou une nation. L’identité de chacun est constituée de différentes étiquettes : blanc, bourgeois, provincial, scientifique, français, etc. Fiche pedagogique - Féminin-masculin.

Féminin / Masculin L'image de la femme, de l'homme, du petit garçon, de la petite fille dans la littérature de jeunesse Il apparaît que de nombreux livres de littérature de jeunesse véhiculent toujours des stéréotypes, attribuant aux garçons et filles, pères et mères, hommes et femmes, le rôle traditionnel que l'on attend d'eux.

fiche pedagogique - Féminin-masculin

Nous avons donc choisi de travailler essentiellement à partir des livres qui bousculent ces clichés traditionnels. Des livres documentaires viendront compléter les titres de fiction afin de proposer des recherches à effectuer dans différentes directions. Différents axes de travail sont possibles : Neurodiversité. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Neurodiversité

GENRE-S

Tout va mieux: Si j'aurais su... La quête de sens d'une assoiffée de justice sociale. J’aime le français.

La quête de sens d'une assoiffée de justice sociale

J’aime autant le lire que l’écrire. Toutefois, je l’utilise avec circonspection et méfiance, comme un instrument dangereux. Une langue est toujours le résultat d’une lutte de pouvoir. C’est un masque aux fentes étroites à travers lequel on observe le monde. La quête de sens d'une assoiffée de justice sociale. Avez-vous déjà observé toute l’énergie qui est déployée pour rendre les enfants conformes aux attentes, pour les faire entrer dans les rangs de la normalité?

La quête de sens d'une assoiffée de justice sociale

Sérieusement, je ne connais pas de milieu qui soit plus normatif que la petite enfance! Et je ne parle pas uniquement des bonnes manières ou de la vitesse avec laquelle ils font leurs premiers pas! Les enfants d’âge préscolaire ont d’emblée l’esprit ouvert. Ils vivent dans un univers magique où tout est possible.