background preloader

T1

Facebook Twitter

Réseau social d'entreprise : quels outils choisir ? part.1. Les RSE se développent dans les grandes entreprises. Crédit Photo: D.R Le cabinet Lecko constate une croissance importante de l'équipement des grandes entreprises en RSE. Mais les usages peinent à être montrés alors que les entreprises veulent surtout bloquer les réseaux sociaux publics. « 70% des entreprises du CAC40 ont désormais un réseau social d'entreprise [RSE] » s'est réjoui Arnaud Rayrole, directeur général du cabinet Lecko. Il s'exprimait lors de la présentation de la cinquième étude annuelle de ce cabinet sur le sujet.

La croissance du nombre d'installations est évidente avec une progression sur un an de 170% du nombre d'installations (en partant de pas grand-chose il est vrai). Mais Arnaud Rayrole a reconnu : « l'équipement des entreprises s'accroit pour éviter que les salariés n'utilisent des outils publics ». Il est vrai que la dispersion de données confidentielles de l'entreprise sur Facebook n'est pas du meilleur effet. L'effet Colomb. Contexte du marché des systèmes d'information - CIO-Online - chiffres-clés, externalisation.

Toute l'actualité "Chiffres-clés" Edition du 04/02/2013 - par Bertrand Lemaire Le cabinet Lecko constate une croissance importante de l'équipement des grandes entreprises en RSE. Mais les usages peinent à être montrés alors que les entreprises veulent surtout bloquer les réseaux sociaux publics. Remplacer le mail... plus tard La situation actuelle est le plus souvent de communiquer par e-mail et de disposer d'un workflow documentaire, c'est à dire le stade 1 ou le stade 2 de maturité. Mais le RSE bénéficie d'un « effet affordance ». Des outils peu intégrés Les outils installés sont très divers et généralement peu intégrés. La deuxième raison est que les RSE ont tendance à devenir des portails de consultation et de partage important la valeur métier d'autres outils. Une histoire de grands acteurs mondiaux. Projets des systèmes d'information - CIO-Online - actualités. Toute l'actualité "Projets" Edition du 22/01/2013 - par Bertrand Lemaire Dans le cadre de son programme de transformation Connect, Schneider Electric a déployé un forum social interne.

L'objectif est de décloisonner l'entreprise et de la rendre plus agile. Un outil social au lieu d'un knowledge management classique Au cours de l'été 2012, le groupe a déployé Tibbr de Tibco. Ce nouvel outil de forum social va remplacer progressivement les multiples outils de knowledge management ou de collaboration (comme Chatter dans Salesforce, Microsoft Sharepoint....) présents à travers le groupe. Le mail devrait également être largement remplacé par le forum social.

Chaque communauté est promue par un sponsor interne au groupe, au niveau de la direction (entre n-1 et n-2 par rapport au Comité Exécutif). Certaines procédures pourtant très administratives profitent également de l'outil et de sa démarche. Le coût du projet n'a pas été communiqué. Projets des systèmes d'information - CIO-Online - actualités. Toute l'actualité "Projets" Edition du 22/01/2013 - par Bertrand Lemaire Mieux répondre aux attentes de clients souvent politiques, innover et préserver ses savoirs : trois enjeux qu'Areva a relevé grâce à ses outils sociaux.

Reconnaître les experts en dehors d'un rôle de management L'objectif des outils sociaux mis en place chez Areva n'est pas de relier des individus mais de faciliter l'échange et la préservation de l'information. « Dans une entreprise, un réseau social d'individus a peu d'intérêt : l'intérêt est de connecter entre eux des groupes de travail ou des objets-projets avec des gens » stipule Martin Roulleaux-Dugage. La démarche ne s'appuie pas sur le seul outil implémenté, en l'occurrence Hipe de Hipe Software. Elle inclut une manière différente de beaucoup d'entreprises pour gérer les carrières.

Malgré tout, même si le coût de cette démarche est plus faible que l'ancienne procédure, le coût existe bien. Réseau Social d'Entreprise : 5 conseils pour accompagner le changement - web & tech. Bilan réseaux sociaux 2012 : rachats à foison et Facebook sur le devant de la scène. Crédit Photo: D.R En 2012, les réseaux sociaux et leurs technologies suscitent bien des convoitises de la part d'entreprises comme Atos, Google, Microsoft Oracle ou encore Salesforce.com qui réalisent diverses acquisitions. Facebook fait parler de lui en tombant plusieurs fois en panne avant et après sa très attendue introduction en bourse. Le réseau social attire l'attention lorsqu'il est accusé d'avoir diffusé des messages privés. Après avoir enquêté, la CNIL décide de le dédouaner. 2012 est une année riche dans le domaine des réseaux sociaux d'entreprise. En juillet, Oracle réalise une nouvelle acquisition : il s'agit de la start-up Involver qui lui permet de développer à son tour son offre de marketing sur les médias sociaux.

Facebook au coeur de l'actualité En février, Facebook subit une courte panne après sa demande d'introduction en bourse. Fin septembre, Facebook annonce qu'il va supprimer toutes les données de reconnaissance faciale en Europe. Avec BlueKiwi Zen, Atos poursuit sa quête du zéro mail. Crédit Photo: D.R La SSII a présenté son réseau social d'entreprise qui s'appuie sur le rachat de la société BlueKiwi. L'offre Zen disponible en mode SaaS sur le cloud Canopy est une étape supplémentaire dans la volonté de supprimer le mail chez Atos. Thierry Breton, PDG d'Atos avait secoué le landernau de l'IT en indiquant en février 2011 vouloir devenir la première entreprise avec zéro mail.

En remplacement de l'outil de messagerie, place aux outils collaboratifs au sein de la SSII. Une intégration interne progressive Le fruit de ces efforts a été dévoilé aujourd'hui et correspond au deuxième étage des ambitions d'Atos. Sur la partie fonctionnalité, la solution proposée se distingue par l'intégration d'outil analytique pour accélérer la recherche d'experts ou d'informations sur certains sujets. Les ERP jouent la carte de l'intégration avec les réseaux sociaux d'entreprise - web & tech. 8 chantiers pour mettre en place votre réseau social d'entreprise. On voit actuellement un grand nombre d’entreprises (notamment des grands comptes) mener une démarche pour s’équiper d’un (RSE). Cela émane de plusieurs facteurs, dont voici les plus fréquemment rencontrés : Il existe de multiples expérimentations initiées spontanément par des collaborateurs et/ou directions locales.

Besoins : , rationnaliser les moyens. Améliorer la et la confidentialité en rapatriant en interne des données et échanges qui se font actuellement sur une plate-forme externe (par manque d’outil répondant au besoin en interne). Faire évoluer un intranet 1.0 (myriade d’outils indépendants) vers un (social, interactions entre les différentes plates-formes évitant toute redondance). C’est donc décidé, l’entreprise se lance dans la grande aventure du RSE !

Oui mais voilà, par où commencer ? Les chantiers majeurs Consciente de l’importance, de la portée et du gabarit du projet, l’entreprise choisit la plupart du temps d’être accompagnée pour mener les multiples qui l’attendent : Alain Moustard (Bouygues Telecom) : "Notre réseau social d'entreprise compte 3000 utilisateurs actifs" - JDN web & tech. Intranet 2.0, Cloud Computing, CRM et multi-canal, décisionnel... Le point sur les derniers chantiers de la direction des systèmes d'information de l'opérateur. Dans cette interview, le DSI de Bouygues Telecom décrypte les spécificités du système d'information de l'opérateur : un système très orienté vers la relation client, manipulant de grandes quantités de données, le tout avec "une dimension forte autour du traitement en temps réel". Parmi les projets évoqués par Alain Moustard en matière de CRM : "le décisionnel qui permet d'analyser l'usage produit d'un client dans l'optique de lui proposer une offre encore mieux adaptée de ses besoins".

Le DSI détaille également son approche en matière de Cloud privé. "Nous nous appuyons sur notre expertise dans ce domaine pour commercialiser des offres de services de Cloud, mais également des solutions collaboratives en mode SaaS pour notre clientèle d'entreprises", explique le DSI. De la collaboration aux réseaux sociaux dans les entreprises - Le 12 Mai 2011 Le réseau social connait un succès grandissant dans les entreprises. Les salariés les utilisent abondamment surtout les jeunes cadres issus de la génération Google. Face à ce constat, les entreprises sont conscientes des bénéfices qu'apportent les réseaux sociaux d'entreprises (RSE) à condition de les utiliser à bon escient. Aujourd'hui, le RSE est plutôt considéré comme un outil complémentaire à la plateforme collaborative.

Demain, ce même réseau social pourrait devenir le socle de la nouvelle plateforme collaborative en entreprise. Sommaire du dossier : 1. Réseau social d'entreprise : le CAC 40 passe à l'offensive - web & tech. La CNIL soutient les réseaux sociaux vertueux avec les données privées. Crédit Photo: D.R Dans un communiqué daté du 10 septembre 2012, la CNIL soutient les réseaux sociaux oeuvrant pour une meilleure protection de la vie privée. La Commission invite les autres réseaux sociaux à se conformer à ces bonnes pratiques. La Commission Nationale Informatique de l'Informatique et des Libertés (CNIL) a affirmé, dans un communiqué paru le 10 septembre 2012, son soutien aux réseaux sociaux mettant en oeuvre des règles destinées à protéger la vie privée. Ainsi, elle met en avant l'importance des réseaux sociaux aujourd'hui qui « peuvent être de formidables outils de communication à disposition des internautes, » mais qui peuvent également présenter « des risques d'atteintes à la vie privée si les données publiées ne sont pas maîtrisées ou si leurs éditeurs ne mettent pas en oeuvre toutes les mesures nécessaires pour protéger les données de leurs membres. » Les conseils du G29.

Lotusphere 2012 : IBM intègre messagerie et réseau social dans Connections 4. La version 4.0 d'IBM Connections intègre des interactions avec des applications externes dans son flux d'activités (crédit photo : M.G.) Pour mettre l'emphase sur les usages sociaux, IBM crée une deuxième conférence, Connect 2012, au sein de Lotusphere. Avec l'annonce de Connections 4, la messagerie, Domino ou Exchange, s'invite dans le réseau social dont le flux d'activité accueille aussi des applications externes.

IBM est le premier utilisateur de ses technologies sociales. Les incitations à injecter du réseau social dans l'entreprise se sont largement multipliées ces derniers mois parmi les éditeurs de logiciels, sur tous les tons. Dans ce contexte, un précurseur comme IBM s'est parfois fait voler la vedette. Il a pourtant annoncé dès 2007 son outil de réseau social d'entreprise Connections. De surcroît, son offre prend racine dans une expérience de terrain, puisque Big Blue met ces pratiques en oeuvre au sein de ses propres équipes. IBM Docs (cliquer ici pour agrandir) Le réseau social d’entreprise s’intègre au système d’information.

1. Des usages et un intérêt qui se généralisent On a pensé au départ que les réseaux sociaux d'entreprise (RSE) seraient réservés aux cols blancs et à certains types d'entreprises. Mais tous les secteurs sont désormais concernés. "Que l'on soit dans un bureau ou sur une chaîne de montage, ces outils se montrent utiles dans tous les cas où les salariés doivent résoudre des exceptions, au travers de nouvelles approches", explique Bertrand Duperrin, consultant chez NextModernity. Les usages sont multiples : communication bilatérale et spontanée, veille technologique, innovation, communication autour de projets. 2. Les pionniers ont changé de dimension ou se sont fait racheter. 3. L'offre se scinde en deux catégories. 4. Toutefois les besoins de connectivité amènent l'ensemble des acteurs à ouvrir leurs produits. C'est ainsi qu'IBM Connection et SalesForce Chatter sont dotés d'APIs et de connecteurs standards. 5. Cette logique d'intégration pourrait aller très loin. 6.

Les entreprises françaises accusent un retard certain en matière d’adoption des réseaux sociaux internes - JDN web & tech. Seulement 23% des organisations interrogées par serdaLAB ont, en effet, mis en œuvre un RSE. Les projets sont extrêmement variés tant en termes d’objectifs, de technologies utilisées qu’en termes de communication pour le déploiement. En France, selon l’enquête menée par serdaLAB au printemps 2012, 23% des organisations françaises interrogées ont recours à un réseau social interne à ce jour, parmi lesquelles 72% l’ont ouvert il y a moins d’un an[1], contre la moitié des organisations dans la zone BRIC[2], et encore davantage en Amérique Latine (53%)[3].

La France accuse donc un retard significatif en termes d’adoption. Source : Étude SerdaLAB : « Réseaux sociaux d’entreprise : objectifs, mise en place et gouvernance » (parution juillet 2012) [1] Chiffres extraits de l’étude serdaLAB « Réseaux sociaux d’entreprise : objectifs, mise en place et gouvernance ».[2] BRIC : Brésil Russie Inde Chine.[3] Chiffres extraits de l’étude d’Experian Business Strategies Ltd. Les ERP jouent la carte de l'intégration avec les réseaux sociaux d'entreprise - web & tech. Retour d’expérience du groupe La Poste ou « comment un RSE peut booster la transmission du savoir? »

Interview d’Eric Laurent, Conduite du changement – Direction des Bureaux de Poste – Siège Enseigne La Poste Bonjour Eric, Vous êtes en charge de l’animation d’un RSE au sein de l’Enseigne du groupe La Poste et vous avez mis en œuvre une approche qui pourrait intéresser d’autres entreprises dans l’accompagnement du changement et le partage de bonnes pratiques. Pouvez-vous nous dire quel était l’objectif de votre démarche et le contexte? Notre objectif est d’accélérer nos modes d’apprentissage, en assurant une livraison de connaissances à valeur ajoutée dans l’espace temps de nos cibles, principalement sous la forme de vidéos très courtes, avec l’idée d’en faire une source d’interactions au sein d’un outil de RSE dédié. Quels étaient vos partis-pris ? Un concept : la vidéo minute.

De quels appuis avez-vous bénéficié ? Avez vous rencontré des freins ? Quelles ont été les bonnes surprises ? Que retenez-vous de cette expérience ? A quelles autres applications pensez-vous maintenant ? Sodexo mise sur Jive pour son réseau social d'entreprise - JDN web & tech. Le poids lourd de la restauration collective a opté pour le RSE de Jive Software, notamment pour son côté intuitif à la Facebook. Les initiatives individuelles qui avaient été lancées autour de Yammer ne sont pas remises en cause. Avec un chiffre d'affaires de 16 milliards d'euros en 2011 et près de 400 000 collaborateurs dans le monde, Sodexo est un géant mondial de la restauration collective. Pour donner une nouvelle impulsion à sa stratégie de gestion et de partage de connaissances et d'échange de bonnes pratiques, le groupe s'est intéressé de près aux réseaux sociaux d'entreprise.

"Nous nous sommes mis en quête en septembre 2010 d'une plate-forme qui devait répondre aux impératifs de gestion documentaire, collaborative et de mise en contact d'experts", explique Gabriele Maltinti, directeur du KM et du partage collaboratif chez Sodexo. La phase de pré-étude, qui s'est déroulée jusqu'en février 2011, a permis de faire émerger 11 solutions à même de répondre aux besoins de Sodexo. Réseau social d'entreprise : faut-il se doter d'une charte ? - JDN web & tech. Ces réseaux sociaux d'entreprise aux fonctionnalités étonnantes : En savoir plus - web & tech. L'identifiant Facebook pour se connecter aux services gouvernementaux britanniques ? Facebook va faire payer son service Offers aux entreprises. IBM met à jour son réseau social Connections. La recherche de numéros de téléphone sur Facebook peut être détournée à de mauvaises fins.

Recap IT : Soupçon de bug chez Facebook, Succès incontesté de l'iPhone 5, Le cloud normalisé en Europe. Facebook : la Cnil demande une enquête complémentaire.