background preloader

Musique

Facebook Twitter

Pour éviter les procès pour plagiat dans la musique, un algorithme met 68 milliards de mélodies dans le domaine public. Robin Thicke et Pharrell Williams condamnés pour avoir plagié Marvin Gaye, Radiohead accusant Lana Del Rey d’avoir copié le titre Creep avec son Get Free, Chris (ex-Christine and the Queens) accusée d’avoir copié un logiciel dans son titre Damn, dis-moi… Les accusations de plagiat et les procès qui s’ensuivent sont l’une des plaies de l’industrie musicale. Le phénomène ne date pas d’hier et personne ne semble y échapper.

Alors Damien Riehl, avocat spécialiste du droit d’auteur, musicien et développeur à ses heures, et son compère Noah Rubin ont créé un algorithme pour générer… toutes les mélodies possibles, avant de les protéger par des droits d’auteur, rapportent le site américain Vice. Pas pour avoir l’opportunité de poursuivre des musiciens en justice, bien au contraire. Dans une présentation TedxTalk, Damien Riehl explique que la musique, finalement, ce ne sont que des mathématiques. Explorer toutes les combinaisons mélodiques possibles Pas de risque de poursuite pour plagiat. La musique provoque 13 émotions universelles. Carte audio émotionnelle.

Son

Écouter. L'ésthétique. Chant. Comprendre les émotions. Énergie corporelle. Musique thérapie. Besoin de nouveauté. Music. Musique. Langage et cerveau. Musique. Composition. Instruction. Musique. Concerts. Musique Zen. Musique connectée.