background preloader

Marketing

Facebook Twitter

Vous êtes unique, alors dites-le ! Vous savez quel est le secret le mieux gardé d’un travailleur indépendant ? C’est son unicité… Ce qui fait pourtant sa force il le cache, vous le cachez, nous le cachons… Dommage non ?! Les services proposés par un indépendants ont une part unique. C’est la part de ce qu’il est, de ce qui le passionne, de ce qui fait de lui une personne unique. Cette part peut être enrichie par d’autres choses qui vont rendre son service différent, comme par exemple : le problème qu’il résout ou la solution qu’il proposele tarif pratiquéles délaisl’expérience, le passéetc… Tout ce qui fait que son service est spécifique.

C’est ce qu’on appelle aussi un avantage unique (ou avantage compétitif). Votre force Ce plus qu’a l’indépendant, ce plus que vous avez, fait votre force. C’est ce qui vous démarque de la concurrence (à part bien sûr si vous proposez un service totalement unique et novateur). C’est ce que la concurrence ne peut copier (ou acheter) facilement. Dites-le ! C’est fini ! Amitiés, Sur le même thème. 3 stratégies marketing qui ne fonctionnent pas pour moi (et 3 qui fonctionnent) J’ai trouvé un grand nombre de stratégies marketing sur internet, des stratégies dîtes classiques qui fonctionnent dans la plus part des cas. Malheureusement appliqué à mon métier de coach cela ne marche pas du tout, mais alors pas du tout… Je suis comme tout le monde, je ne suis pas né en connaissant les techniques marketing. Je les ai apprises au fur et à mesures, surtout en les appliquant à mon humble niveau.

Voici 3 techniques qui ne marche pas pour moi et pour pas mal d’autres personnes qui sont dans la relation d’aide : #1 Participer aux évènements réseaux C’est le classique par excellence, la majorités des stratégies marketing vous enjoignent de participer à tous les évènements réseaux que vous pouvez trouver. Vous allez y aller, donner quelques cartes, rencontrer brièvement quelques personnes et en général cela ne va pas aller plus loin. Elles ne sont pas efficace car du coup vous prenez le risque d’être dans une posture commerciale. . #2 Proposer une large gamme de services 1. 2. 3. 6 moyens de trouver des prospects pour un indépendant. Trouver des prospects c’est la promesse d’un futur contrat. Qui dit prospect dit prospection et qui dit prospection dit zone à prospecter. En voici 6 qui je l’espère vous fourniront nombre de clients.

Pour que votre projet perdure il vous faut réunir plusieurs éléments, un des principaux étant le nombre de vos contrats. Etape essentielle pour trouver des clients : la prospection, c’est à dire acquérir des coordonnées de clients potentiels, des prospects. C’est grâce à cela que vous aurez de nouveaux contrats Trouver des prospects ne se fait bien entendu pas à l’aveugle, la prospection doit se faire dans le marché que vous avez choisi de toucher et en suivant le business plan que vous n’avez pas manqué de rédiger. Voici 6 méthodes qui vous permettront de trouver ses prospects : #1 : Votre réseau de relations, vos premiers prospects En tant qu’indépendant vous avez de grandes chances d’avoir déjà eu une vie professionnelle avant celle-ci.

. #2 : Le hasard, parce qu’il fait bien les choses. Pas de coaching sans demande. Connaissez-vous le film “La Haine” réalisé par Mathieu Kassovitz et sorti en 1995? En guise d’introduction, un homme dressait ce tableau: “C’est l’histoire d’un homme qui tombe d’un building de 50 étages, et qui au fur et à mesure de sa chute se répète sans cesse pour se rassurer : Jusqu’ici, tout va bien… Jusqu’ici, tout va bien… Jusqu’ici, tout va bien…Mais le plus important c’est pas la chute… c’est l’atterrissage”. Cette parabole laisse la place à de multiples interprétations. Celle que je voudrais partager avec vous cette semaine est liée au caractère fondamental de l’existence de la demande dans les métiers de l’accompagnement, coaching compris. Il est clair que si nous prenons cette histoire au premier degré, l’homme en question aurait beau demander à être soutenu dans cette pénible épreuve, il n’aurait probablement eu que peu de chance d’être entendu Prenons maintenant un peu de recul.

Heureusement, dans la majorité des cas, (disons à 90%, mais je n’en sais vraiment rien. Demande de coaching ou besoin de coaching. Nous avons vu la semaine dernière qu’un des éléments essentiel au bon déroulement d’un coaching est l’existence même de la demande de coaching. Cette demande possède certaines caractéristiques qui rendent sa réalisation plus ou moins simple. Voyons aujourd’hui comment nous pouvons faire la distinction entre la demande et le besoin d’accompagnement. C’est là que les choses deviennent intéressantes. (Enfin, j’espère que c’était déjà intéressant la semaine dernière…) Je fais effectivement une différence fondamentale entre la demande et le besoin. Plusieurs cas de figures entrent en jeu: Une personne peut demander à être accompagnée sans en avoir vraiment besoin. Pour illustrer cette idée de demande et de besoin, je prends l’exemple du coaching prescrit.

Que ce soit réel ou pas, peu importe! En gros c’est “Je pense à ta place ce qui est bon pour toi”. Pour finir, je voudrais partager une pensée issue de la philosophie zen que l’on appelle un Kôan: A la semaine prochaine. Comment fixer ses honoraires de coach. Un des grands sujets de discussions que j’ai avec certains coachs en devenir porte sur les honoraires à appliquer.

Les difficultés rencontrées sont de 2 ordres : « comment définir mes tarifs ? » et « comment les assumer ? ». Aujourd’hui, dans cet article, je répondrais à la première question : comment fixer ses honoraires de coach ?. J’ai choisi d’aborder le côté pratique du problème laissant pour le prochain article le côté plus « philosophique ». C’est mon point de vu et j’espère qu’il pourra vous être utile dans votre démarche pour devenir coach et/ou pour vous lancer. Partez de votre objectif… Votre première tâche est de définir combien vous souhaitez gagner par an, ce que vous souhaitez avoir dans votre poche. Une fois de plus pour aller quelque part mieux vaut savoir où l’on va. Cet objectif doit être personnel, si vous souhaitez gagner 4 000€ par mois notez le, ne vous freinez pas. Pour définir votre chiffre d’affaire… votre revenu + vos charges + vos frais = chiffre d’affaire.

Clientèle

Marque personnelle. Communication. Marketing & Sales.