background preloader

Le Temps

Facebook Twitter

Jean-Louis Servan-Schreiber : « Le bonheur dépend de notre emploi du temps » À une époque de profondes mutations, le rapport au temps est chamboulé. Nous avons invité des personnalités et des anonymes à se confier sur ce vaste sujet. Cette semaine, le journaliste et essayiste Jean-Louis Servan-Schreiber. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Anne-Sophie Novel Journaliste, essayiste et fondateur de L’Expansion en 1967, Jean-Louis Servan-Schreiber a également dirigé Psychologies Magazine. Le temps est un sujet qui vous passionne depuis longtemps… Dans les ouvrages que vous lui avez consacrés, vous expliquez notamment que la maîtrise du temps est vitale.

Tout a commencé de manière pragmatique : les managers ont un problème avec le temps, et malheureusement l’enseignement dense qu’ils reçoivent ne comprend rien sur la gestion du temps. La relation entre la vie et le temps est centrale, cette préoccupation ne m’a jamais quittée. Qu’est-ce qui différencie nos temps modernes du temps de nos ancêtres d’après vous ? Je l’imagine et ai vu mon père travailler sans hâte. Top Chronos ! Les contraintes de la vie actuelle, la pression au travail nous imposent de toujours gagner du temps pour aller plus vite, et les humains sont soumis à des rythmes aberrants qui ne respectent en rien les fonctionnements de base. D’où l’importance de cette nouvelle discipline qu’est la chronobiologie. Chronobio … quoi ? Le terme de chronobiologie vient de l’antiquité avec la mythologie alexandrine et romaine et Chronos le père des heures, les 12 heures du jour et les 12 heures de la nuit, au total les fameuses 24 heures.

Il est décrit comme ayant une forme serpentine, un serpent à trois têtes : l’une humaine, l’autre de taureau et la troisième de lion. Dans sa représentation plus moderne, c’est un homme âgé affublé d’ailes noires et armé d’une faux et d’un sablier. Il est souvent confondu avec Cronos le Titan, qui engloutissait ses enfants tout juste nés de peur d’être détrôné plus tard par l’un d’eux, comme lui avait prédit Ouranos. « Stop Cronos ! Je dis « Stop Cronos ! « Top Chronos ! « Enivrez-vous », poème de Charles Baudelaire, lu par Georges Claisse by franceculture. L'attention. Gestion du temps.