background preloader

Gestion des conflits

Facebook Twitter

Conflit et confrontation, quelle différence ? Conflit et Confrontation sont dans un bateau.

Conflit et confrontation, quelle différence ?

Ils ne se parlent pas et se tournent même le dos. Tout d’un coup, une baleine blanche apparaît sous une vague et envoie la barque valdinguer. Qui remonte à la surface ? Cette devinette vous semble étrange ? Et pourtant, c’est une question majeure qui surgit régulièrement chez mes clients et les gens que je rencontre : par peur du conflit nous fuyons souvent la confrontation. Quelques définitions D’après le Petit Robert que j’ai sous les yeux, la confrontation c’est « l’action de confronter » (merci Robert), et confronter, c’est « mettre en présence (deux ou plusieurs personnes) dont les déclarations ne sont pas concordantes pour expliquer les contradictions de leurs versions. Quant au conflit, le dictionnaire le définit comme « une lutte, un combat. » La crainte du conflit Généralement, nous fuyons le conflit (OK, pas tous et pas tout le temps, mais généralement si).

Le conflit détermine qui est vainqueur et qui est vaincu. Savez-vous gérer les conflits? 11 clés pour prévenir et/ou sortir des conflits. Prévenir et sortir des conflits dans sa vie personnelle ou au travail est une nécessité.

11 clés pour prévenir et/ou sortir des conflits

En effet, sous une forme ou sous une autre, tout conflit est destructeur d'énergie, de relations, des personnes (physiquement, moralement, psychologiquement), de travail, de qualité et consommateur inutile de temps, donc de vie. Qu’est-ce qu’un conflit ? Il y a conflit lorsqu'il y a passage de l’acceptation et de l'expression sereine, pacifique, mature et constructive des différences, des désaccords et des divergences, à l'opposition, à l'antagonisme, à l'affrontement, à la lutte, à l'incompréhension, à l'agression, à l'intolérance, au rejet... Toutes manifestations qui, si on ne sait pas les prévenir et/ou les gérer, impactent négativement, voire de façon violente et destructrice : Le conflit correspond souvent l’enchaînement de trois situations : tension > crise > conflit. Les conflits sont le résultat de crises n’ayant pas été résolues. Dédramatiser le fait de se trouver en situation de conflit. La gestion des conflits dans les organisations.

L’idée de conflit rayonne sur de nombreuses notions mentionnées dans les programmes de première et de terminale.

La gestion des conflits dans les organisations

Cette influence dévoile l’importance de la maîtrise du conflit dont les conséquences peuvent être fatales pour l’organisation. Notions du programme de première en relation avec le sujet : Les facteurs du comportement (facteurs psychologiques) La dynamique comportementale (perception, sensations, attitude et comportement) La communication (construction du sens, écoute active, importance du contexte, influences) Organisation (efficacité organisationnelle) Notions du programme de terminale en relation avec le sujet : Le groupe et la dynamique du groupe (cohésion, décision, leadership…) La communication (informelle, organisée…) Les conditions de travail (taux d’absentéisme, de rotation, stress…) La performance (individuelle ou collective) Introduction : Avant de commencer cette étude sur la gestion des conflits dans les organisations, il faut correctement délimiter notre sujet.

I. 1. Management émotionnel.

Résolution d'un conflit

Conflict Management. 4 conseils pour bien utiliser l’empathie dans un conflit. L’empathie, c’est notre capacité naturelle à comprendre les émotions voire les pensées de quelqu’un d’autre.

4 conseils pour bien utiliser l’empathie dans un conflit

C’est un peu notre faculté à nous “mettre à la place” d’autrui. Alors comment l’empathie peut-elle nous permettre de désamorcer la colère chez notre interlocuteur ? Voici 4 conseils pour l’utiliser à bon escient : Traitez la forme avant le fond. Quand quelqu’un est en colère face à vous, c’est qu’il ressent de l’injustice ou de la frustration. Verbalisez l’émotion que vous voyez chez votre interlocuteur. Montrez que vous êtes capable de vous mettre à sa place. Demandez à votre interlocuteur ce dont il a besoin. Les “neurones miroirs” ont un rôle bien particulier chez l’être humain, et ont été découverts en 2010 dans le cerveau humain.

A. B. 5 astuces pour calmer l’agressivité en utilisant la gestuelle.