background preloader

Agilité

Facebook Twitter

Pourquoi la nature préfère-t-elle le sexe ? Qu’est-ce que la sexualité ?

Pourquoi la nature préfère-t-elle le sexe ?

Quand est-elle apparue et comment s’est-elle adaptée au cours de l’évolution pour les besoins de la reproduction ? Comment la reproduction sexuée a-t-elle pris le pas sur la reproduction asexuée pour la majeure partie des espèces ? Le saviez-vous ? Sexe vient du latin sexus, lui-même dérivé de l’infinitif secare… qui signifie couper, diviser. La reproduction sexuée est donc une affaire de coup de ciseau, de scission entre deux genres, mâle et femelle, mais aussi de scission d’un matériel génétique diploïde en une seule paire de chromosomes qui va constituer le gamète.

Pourquoi la nature préfère-t-elle le sexe ? Le reportage du jour Interview de Manuela Lopez Villavicencio sur la cryptogamie du champignon au Muséum national d'histoire naturelle Écouter LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage "Sexualité et asexualité d'un champignon" avec Manuela Lopez Le fil de l'émission Les références musicales Le titre du jour : "I want your sex" par George Michael.

A la recherche du sommeil perdu. Comment marche le sommeil ?

A la recherche du sommeil perdu

Les troubles du sommeil sont-ils un enjeu de santé publique ? Un tiers des Français se dit en déficit de sommeil. Le nombre d’heures que nous passons à dormir, et particulièrement les adolescents, a réduit de près d’une heure en 25 ans. Un tiers des actifs dit dormir moins de 6h par nuit en semaine. Et ce n’est pas tout, 16% des adultes de plus de 15 ans souffrent d’insomnies chroniques. A la recherche du sommeil perdu, c’est le problème que La Méthode scientifique va examiner dans l’heure qui vient.

Et pour plonger dans les bras du côté obscur de Morphée, La Méthode scientifique a le plaisir d’accueillir Isabelle Arnulf, neurologue, directrice de l’unité des pathologies du sommeil de l’Hôpital de la Pitié Salpêtrière, elle a publié notamment « Une fenêtre sur les rêves : neurologie et pathologies du sommeil » chez Odile Jacob et Claude Gronfier, neurobiologiste à l’Unité INSERM 846 à Bron et vice-président de la société francophone de chronobiologie. Écouter. L'éducation bienveillante avec Arnaud Riou. Principe de précaution : où poser les limites ? Qu’appelle-t-on principe de précaution ?

Principe de précaution : où poser les limites ?

Pourquoi fait-il encore débat ? Comment la recherche scientifique s’accorde-t-elle avec le principe de précaution? Innovation et précaution sont-elles incompatibles ? Le principe de précaution peut-il s’appliquer en dehors de la santé et de l’environnement ? En France, depuis 2005, il est inscrit dans le préambule de la Constitution de 1958, soit au sommet du texte garant de nos institutions et de nos lois. Principe de précaution, où poser les limites ? Et pour déterminer l’endroit où poser ces limites, nous avons le plaisir d’accueillir aujourd’hui Catherine Larrère, philosophe, professeur émérite à l’université Paris 1 et Pierre-Henri Gouyon, biologiste, professeur au Muséum National d’Histoire Naturelle, AgroParisTech, Science Po et l’ENS, chercheur au sein du laboratoire ISYEB (Institut de Systématique, Evolution et Biodiversité). Le reportage du jour Interview de Stéphane Horel, journaliste et documentariste auteur d' "Intoxication” : Écouter. L’innovation sociale : un défi.

Entrée dans l'âge adulte : les jeunes sont-ils vulnérables ? Psychanalyse : l’expérience du transfert est-elle nécessaire ? Le Changement en mode Incubateur - QualityStreet - Blog Agile depuis 2007.