background preloader

Dodusa

Facebook Twitter

Le socle commun de connaissances et de compétences. Le socle actuellement en vigueur comprend sept compétences Le socle s’organise en sept grandes compétences : chacune est composée de connaissances essentielles, de capacités à les utiliser et d’attitudes indispensables tout au long de sa vie, comme l’ouverture aux autres, la curiosité, la créativité, le respect de soi et d’autrui.

Le socle commun de connaissances et de compétences

Depuis 2009, les programmes du collège intègrent les éléments du socle commun, dans la continuité de ceux de l'école primaire publiés en 2008. La maîtrise de la langue française. SOCLE COMMUN. L'école de la réfondation 2013/2014/2015. Refondation de l'Ecole. Transition écologique et développement durable. Ecosia. EDD : les textes - EPI Transition écologique et développement durable au nouveau cycle 4. L'arrêté du 19 mai 2015 organisant les enseignements dans les classes de collège précise que "les enseignements pratiques interdisciplinaires permettent de construire et d'approfondir des connaissances et des compétences par une démarche de projet conduisant à une réalisation concrète, individuelle ou collective.

EDD : les textes - EPI Transition écologique et développement durable au nouveau cycle 4

" L'une de ces thématiques interdisciplinaires est : " transition écologique et développement durable".Elle contribuera à « comprendre les enjeux du développement durable pour agir en citoyen responsable ». INTERCDI fiche. Écrits sur le droit et l'information. ProfDocOsphère. FADBEN. L’éducation aux médias et à l’information dispose de référentiels de compétences plus ou moins formalisés permettant de baliser son domaine.

FADBEN

Ceux-ci peuvent cependant s’avérer insuffisants si l’enseignant n’adopte pas une posture évaluative par rapport à sa propre pratique, notamment lors des moments de sélection, de mise en place et d’évaluation des contenus et méthodes… L’identification d’un socle de compétences peut être considérée comme une avancée dans le domainede l’éducation aux médias et à l’information (EMI). Qu’il s’agisse de réflexions concernant les « cultures » ou les « littératies » médiatique, numérique ou encore informationnelle, toutes semblent converger vers un cadrage et des clarifications de ce que recouvre l’EMI [1].

A ce sujet, comme le disent De Smedt, Fastrez et Philippette, « [l]a définition des compétences et leur opérationnalisation est une condition sine qua non de l’évaluation de la littératie médiatique.