background preloader

Jeux Vidéo en Bibliothèque

Facebook Twitter

Jeux vidéo en bibliothèque.

Scott Nicholson

Lus. Dans une animation jeu en bibliothèque, l’important ce n’est pas le jeu, c’est l’expérience de jeu, en fonction de l’objectif de la bibliothèque. Je vous ai déjà parlé de Scott Nicholson, associate professor en sciences de l’information et des bibliothèques à l’université de Syracuse, New York, et responsable du library game lab.

Dans une animation jeu en bibliothèque, l’important ce n’est pas le jeu, c’est l’expérience de jeu, en fonction de l’objectif de la bibliothèque

Dans mon billet précédent je vous présentais la série de cours “Gaming in Libraries” qu’il propose sur youtube. Scott produit également chaque mois le podcast audio du site Games in libraries. De nombreux sujets sont abordés, c’est une source énorme de conseils, d’idées, de bonnes pratiques sur le jeu (pas que vidéo) en bibliothèque. Souvent je l’écoute sur mon baladeur sans avoir de quoi noter, mais cette fois pour vous j’ai pris des notes, et je vous les propose ci dessous. Elles sont tirées de l’intervention de Scott que vous pouvez écouter dans le n°9 du pocast, 18mn25 -> 27mn. Des jeux vidéo à la bibliothèque. L’association des deux termes, « jeu vidéo » et « bibliothèque », peut sembler antinomique, voire loufoque au premier abord, tant les deux mondes auxquels ils sont associés paraissent éloignés.

Des jeux vidéo à la bibliothèque

Pourtant, les professionnels des bibliothèques sont de plus en plus nombreux à s’intéresser au jeu vidéo comme support à intégrer dans les collections. Un support culturel à part entière En plus de trente ans d’existence, le jeu vidéo a réussi à gagner ses galons d’objet culturel populaire. Il est loin le temps où il n’était qu’un loisir récréatif pour enfants. Désormais, tout le monde joue, que ce soit sur son téléphone portable dans le métro, entre amis sur console de salon ou avec une communauté virtuelle sur PC. Culturel au point de mériter une place dans les bibliothèques ? Jeu vidéo et bibliotheque. Jeux vidéo. Video games are bad for you ?

Jeux vidéo

That's what they said about rock and roll ! [1] [modifier] Avant propos Cette page se veut avant tout un petit guide pratique pour la mise en place d'un service jeux vidéo au sein d'une bibliothèque. Mais commençons par un point qui fâche (surtout les joueurs) : comment écrire jeu vidéo au pluriel ? [modifier] Pourquoi des jeux vidéo en bibliothèque ?

Cet argumentaire est extrait du mémoire ENSSIB de Céline Meneghin[2] Le jeu vidéo est un produit culturel à part entière même si son objectif premier est de divertir. Jeux Vidéo en Bibliothèque. Jeux vidéo en bibliothèque - Association des Bibliothécaires de France - Groupe régional Nord-Pas de Calais. Jeux vidéo et bibliothèques - L'informatique et le multimédia. Jeux vidéo et Bibliothèques* Voici quelques textes que j’ai pu lire récemment, et que j’ai eu envie de partager avec vous sur jvbib.

Jeux vidéo et Bibliothèques*

On commence par un texte que j’ai trouvé sur notgames , le blog des créateurs du studio Tale of Tales, à qui l’on doit les (non-)jeux The Endless Forest, The Path ou The Graveyard. Ils décrivent leur blog comme “une exploration de ce qui est émouvant, enchanteur et fascinant dans les programmes informatiques, les jeux vidéo et l’art procédural, *au-delà* de l’amusement provoqué par la mise en application de règles et l’obtention de récompenses”. Le texte que je vous propose s’appelle “The unnamed medium”, il fut à l’origine publié sur Je l’ai rapidement traduit ci-dessous. “Le média sans nomOuvrez votre programme de lecture de musique préféré, lancez un morceau et activez la visualisation. Regardez-ça pendant une ou deux minutes.

À la lecture de The unnamed medium, je me suis souvenu d’un autre texte que j’avais lu il y a quelques mois. Je me demande ce que dirait M. Médiathèque Louis Aragon de Martigues - Bibliothèque municipale - BM. Projet Ludicite: un espace de partage sur le jeu. C’est après une certaine réflexion (ou une réflexion certaine?)

Projet Ludicite: un espace de partage sur le jeu

Que j’ai décidé de me lancer sans retenue dans la grande aventure du blogue. Enfin, me suis-je dit, je deviendrais un digne représentant du dynamisme et de la créativité de ma profession (si vous en doutiez, il s’agit de… bibliothécaire). À l’instar de plusieurs de mes collègues-pionniers, je trouvais l’idée originalement amusante et je cherchais un moyen d’augmenter ma visibilité et mon égo de mieux transmettre mes connaissances accumulées au fil des années sur un sujet : les jeux. Ludicité est un projet d’exploration des nombreuses et tumultueuses interrelations entre les jeux et l’espace public. L’objectif est de s’intéresser aux jeux dans la cité, rebaptisé amicalement (et avec un sens de l’humour qui m’honore) la ludicité, un endroit où son rôle devient sujet et moyen de la culture populaire. Logo du projet 3. Une petite révolution amène un nouveau support dans les bibliothèques: la révolution ludique. 2. 1.

« Les jeux vidéo. Quand jouer, c'est communiquer » La figure du joueur de jeu vidéo, adolescent, solitaire, rivé à son écran, a vécu.

« Les jeux vidéo. Quand jouer, c'est communiquer »

Ces dernières années, l’industrie du jeu vidéo a su se renouveler et s’imposer grâce à l’essor du jeu occasionnel (casual gaming) sur téléphone portable et tablette, ou encore des party games sur console avec l’arrivée du motion gaming (Wii, Kinect). Ces changements ont permis à l’industrie du jeu de toucher aussi bien des filles et des garçons et même de traverser les générations. Ainsi, selon l’étude GFK parue en février 2011 1, la moyenne d’âge du joueur progresse, se situant à 33 ans, et l’on compte 60 % de joueuses.

Cet essor a permis au jeu vidéo de dépasser l’industrie du cinéma, devenant ainsi la première industrie culturelle mondiale. Le jeu vidéo est également en relation étroite avec les autres industries culturelles : cinéma, bandes dessinées, musique, littérature, auxquelles il emprunte contenu et dispositifs techniques. Enjeux communicationnels Enjeux économiques et sociaux.