background preloader

Les femmes de Karantina

Facebook Twitter

Feuille de route (lien vers les photos) Guide pour écrire la critique. Formats de publication (Cnews) CNEWS Légendé (exemple) Site IMA. Un inci­dent plus ancien avait éga­le­ment mar­qué la mémoire alexan­drine… Un ven­dredi sur le coup de dix heures du matin, un homme appelé Abou Kheira péné­tra dans la mos­quée Al Morsi Abou’l’Ab­bas, dans le quar­tier popu­laire Bahari.

Site IMA

Il était accom­pa­gné de deux hommes…. Ils s’étaient per­sua­dés que l’heure avait sonné de faire ces­ser l’op­pres­sion. Contraint de s’exiler à Alexandrie suite à une altercation qui a entraîné la mort d’un homme, Ali le miséreux et Inji la fière et volontaire Egyptienne vont trouver dans le quartier de Karantina le lieu propice à leurs ambitions. Une saga familiale parsemée d’une galerie de portraits de personnages hauts en couleurs, parfois immoraux, utilisant la violence sans vergogne pour affirmer leur réussite sociale.

C’est une mini-République des marginaux, des voyous, des délinquants, des prostitués qui naît devant nous et qui s’opposera pour un temps avec succès à l’Etat égyptien et à l’ordre établi. Critiques. Revoilà Alexandrie au cœur d’un roman flamboyant.

Critiques

Un livre qui, sans nul doute, trouvera une place de choix dans le monument littéraire à la cité d’Alexandre. Son auteur, Nael Eltoukhy, est né en 1978 au Koweït, d’où sa famille a émigré pour l’Egypte alors qu’il était âgé de 3 ans. C’est dire qu’il n’a pas connu les grandes heures de l’Alexandrie cosmopolite mythifiée par ­Cavafy, Forster, Ungaretti, Durrell ou Tsirkas. Ni même le crépuscule et l’agonie de la «ville de la mer» des années 1950-1960 évoquée par Etiemble, Yourcenar et, plus près de nous, par Olivier ­Rolin, André Aciman, Robert Solé ou Teresa Cremisi.

Avis sur le livre Les Femmes de Karantina (2017) par 6nezfil. Les femmes de Karantina, du nom d'un quartier d'Alexandrie, est une saga familiale sur trois générations, jusqu'en 2064 (?)

Avis sur le livre Les Femmes de Karantina (2017) par 6nezfil

, pleine de violence, de coups fourrés et de règlements de compte radicaux. Le Chicago d'Al Capone, à côté de l'Alexandrie du XXIe siècle de Nael El-Toukhy, ressemble au pays des Bisounours ! Impossible de résumer l'intrigue, qui se renouvelle sans cesse et se termine par une symphonie héroïque, sanglante et tragique dans les tunnels de la ville. Ce qui fait d'abord le prix du roman, remarquablement traduit, c'est le regard de l'auteur, véritable metteur en scène de destins échevelés et de haines recuites, qui n'hésite pas à s'extraire du récit pour lancer quelques clins d'oeil complices au lecteur. El-Toukhy fait preuve d'un humour noir monstrueux et Les femmes de Karantina a tout d'un grand livre comique, imaginatif au possible, et rempli de personnages hauts en couleur.

Les Femmes de Karantina de Nael Eltoukhy. Nael Eltoukhy appartient à cette nouvelle génération de jeunes écrivains qui marquent fortement de leurs noms la littérature égyptienne d’aujourd’hui.

Les Femmes de Karantina de Nael Eltoukhy

Après Chronique du temps de la guerre de 2006, son premier roman – inédit en France – Actes-Sud nous offre son étrange et envoûtant second roman Les Femmes de Karantina. Une saga familiale qui s’étale sur trois générations jusqu’en 2064. La toile de fond devant laquelle se déroulent les aventures burlesques et parfois tragicomiques de ce roman, est une ville : Alexandrie. Dans le roman pour arriver à ce but les Alexandrins cherchent un leader, quelqu’un qui saurait provoquer les autorités de la ville et par conséquence du pays lui-même. Cet être providentiel ils le trouveront en fait dans un couple, celui d’Inji et ‘Ali.

Les Femmes de Karantina est un livre plein d’humour et de situations rocambolesques, écrit avec une plume leste et moderne. Les enfants terribles d’Alexandrie. Une dynastie de justiciers tueurs lutte contre la dictature et l’obscurantisme.

Les enfants terribles d’Alexandrie

Nael Eltoukhy, ébouriffant romancier. LE MONDE DES LIVRES | • Mis à jour le | Par Eglal Errera (Collaboratrice du « Monde des livres ») Revoilà Alexandrie au cœur d’un roman flamboyant. Un livre qui, sans nul doute, trouvera une place de choix dans le monument littéraire à la cité d’Alexandre. ELTOUKHY Nael (fiche auteur) Le nationalisme arabe en Égypte : des usages contradictoires (par Nael Eltoukhy) – Culture et politique arabes. Nael Eltoukhy : Le nationalisme arabe en Égypte : des usages contradictoiresL’Émigré, le film du regretté Youssef Chahine, a suscité beaucoup d’hostilité.

Le nationalisme arabe en Égypte : des usages contradictoires (par Nael Eltoukhy) – Culture et politique arabes

Principalement, au sein d’Al-Azhar, où l’on refusait la personnification du prophète Joseph, mais également parmi les intellectuels laïques de tendance nationaliste, lesquels se demandaient qui était cet Israélien (le prophète Joseph) pour apprendre l’agriculture aux Égyptiens ! Naturellement, cette histoire, qu’on trouve à la fois dans la Torah et dans le Coran, concerne une période antérieure au conflit israélo-arabe de plus de deux mille ans.