background preloader

Evolution de l'uniforme de l'armée française - AB

Facebook Twitter

Module Doc L3. BLONDEL Alexandre. Photo gratuite: Guerre, Militaire, Chevaux - Image gratuite sur Pixabay - 618895. Grenadiers des guerres Napoléonienne en 1808 par Bellanger.

La couleur du passepoil détermine la spécialité du combattant – docl3

Die französische Armee. Le camouflage pendant la Première Guerre mondiale, une arme qui trompe mais qui ne tue pas. Utilisée très tôt par l’homme chasseur ou guerrier, cette technique de dissimulation et de protection a connu, pendant la Première Guerre mondiale, un développement exceptionnel, et a permis à de nombreux artistes de mettre leur imagination et leur talent au service de leur pays.

Le camouflage pendant la Première Guerre mondiale, une arme qui trompe mais qui ne tue pas

Très largement exploité par l’Armée française, le camouflage est également pratiqué par les autres armées belligérantes, chacune l’adaptant avec son génie propre. L’étude des principes du camouflage dans la nature est relativement récente, mais l’homme les a mis en pratique depuis longtemps, dès qu’il a découvert que la reconnaissance de tout objet, animé ou non, peut dépendre de la façon dont sa forme est affectée par des différences de couleurs ou de tons et peut changer avec les jeux de lumière et d’ombre. La dissimulation s’exerce déjà au niveau de l’uniforme : le combattant lui-même doit se protéger au moyen d’une tenue discrète.

Invention du camouflage Recrutements et effectifs. Les Français à Verdun - 1916. Le nouvel uniforme bleu horizon. C'est le ministre de la guerre Messimy qui prend la décision de changer l'uniforme français, par un décret du 27 juillet 1914, afin d'adopter des couleurs plus ternes et une coupe plus adéquat.

Le nouvel uniforme bleu horizon

Il est bien sur trop tard et les premiers combats se feront avec l'ancienne tenue. C'est aprés la victoire de la Marne que l'état-major décide d'adopter la couleur bleu horizon, mélange de laine blanche (35%), bleue foncée (15%) et bleue claire (50%). La réforme est immense et l'armée française présentera un aspect trés dépareillé jusqu'à la fin 1915, à cause des solutions de fortune adoptées dans l'urgence, des modifications portées aux anciens uniformes, des modifications apportées aux nouveaux effets, des pénuries et de la lenteur des approvisionnements. Témoignage du légionnaire Blaise Cendrars: