Blogosphère médicale

Facebook Twitter
Es tu belle ? - Le blog de dzb17 Es tu belle ? - Le blog de dzb17 Je suis belle, ô mortels comme un rêve de pierre. Baudelaire Nous sommes quelques années en arrière. Le décor est quelconque, nous sommes chez l'habitant. Au milieu du vaste salon qui constitue la pièce principale trône un lit.
Le blog de Doc Arnica 7:30 13 septembre 2013 par Doc Arnica Blogs Rue89Strasbourg Cachez ce sein que je ne saurais voir Peut-on encore allaiter en public ? Le blog de Doc Arnica | Rue89 Strasbourg Le blog de Doc Arnica | Rue89 Strasbourg
Mes patients Mes patients Il y a Monsieur Z constamment en retard à ses rendez-vous, qui inventait des accidents de travail (tous refusés par la sécu) pour se venger de son employeur, qui a fini par demander son dossier tellement je lui ai fait sentir ma désapprobation quant à son attitude. Il est allé embêter un autre confrère. Il y a Madame A à qui j’ai dit pour la toute première fois « Nous ne ferons pas du bon travail ensemble ». Le genre de personne jamais contente de rien, qui, à 19h00, insultait le secrétariat car elle ne pouvait pas avoir le rendez-vous de 19h15 pour son rhume et qui allait jusqu’à me reprocher mes mains abîmées par les lavages réguliers au savon. Il y a Monsieur B que je suivais depuis 3 ans qui préfère quand-même voir mon associée car elle prend la carte bancaire, c’est mieux. Il y a Madame J qui vient toutes les semaines depuis 3 mois, pour des broutilles.
Jean-Marie Vailloud La discussion de la semaine du MOOC "Fundamentals of Clinical Trials" m’a fait rappeler que j’avais un blog et que je voulais écrire une note sur un curieux médicament approuvé aux États-Unis, le BiDil®. Ce produit, utilisé dans le traitement de l’insuffisance cardiaque est en fait une bête association de deux médicaments vasodilatateurs périphériques vieux comme la cardiologie vue par un praticien quadragénaire: un nitré (isosorbide dinitrate ) et de l’hydralazine. Pourtant, depuis sa commercialisation en 2005, cette association fait couler beaucoup d’encre. Jean-Marie Vailloud
L'odeur des hôpitaux et la confiture de coings Suite à un conversation avec DocMamz que je remercie au passage : Dans mon esprit, la diarrhée et la confiture sont les deux faces d'une même pièce. Je m'explique : Tous mes amis non-médecins me l'ont dit un jour ou l'autre : comment fais-tu pour supporter l'odeur des hôpitaux ? Après une très longue période passée à hanter les murs des établissements de santé, j'avais oublié mais c'est vrai : les hôpitaux ont une odeur, et même chacun possède la sienne. Je ne comprenais pas que les gens n'aiment pas l'odeur des hôpitaux parce que moi, j'aimais bien : c'est l'odeur de l'endroit où je me sens utile ! L'odeur des hôpitaux et la confiture de coings

DE LA MEDECINE GENERALE, seulement de la médecine générale

DE LA MEDECINE GENERALE, seulement de la médecine générale Quel est le rapport avec Pierre Juquin ? Le voici. A l'INCa, où probablement, il y a autant d'anticommunistes primaires qu'ailleurs et autant de fils de et de grands bourgeois que dans les autres institutions médicales de la République, il y a aussi le rapport Cochrane ou le rapport attribué à Cochrane sur le cancer du sein (ICI pour le résumé et LA pour la publication in extenso) et il y a aussi des données non confidentielles que l'on met sous le coude, que l'on n'examine même pas car elles ne vont pas dans le sens de la grande guerre contre le cancer, de la lutte à mort contre les cellules cancéreuses, et elles pourraient mettre en péril l'idéologie dépistologique qui règne dans les consciences bien pensantes de la médecine officielle française. Il y a des membres de l'INCa qui, contre toute logique, ne savent pas ce qu'est un sur diagnostic, il y a des crapules sénologues qui minimisent les sur traitements et qui cachent leurs liens avec big pharma.
Borée est un jeune médecin généraliste installé à la campagne. Espèce protégée. Voici quelques mois que je me demande comment je formulerai ce billet, ce que j’y dirai ou pas… Dans 3 mois, je vais cesser mon activité et fermer mon cabinet. Je viens de coller une affiche sur la porte pour avertir mes patients. Voilà. Une perspective qui mûrissait depuis un an.

Borée est un jeune médecin généraliste installé à la campagne. Espèce protégée.

Juste après dresseuse d'ours

Juste après dresseuse d'ours Vous ne m’entendrez pas souvent causer de politique, de démographie médicale et d’organisation du système de soins. Je l’ai souvent dit : je n’ai pas d’idées à grande échelle, je n’ai pas de point de vue d’ensemble, je me contente de raconter les petites histoires de mon petit nombril. Et puis quand même, un des intérêts de tout ça, de ce blog, de venir ici causer de mon métier, c’est que ça ouvre à des rencontres. Avec des gens qui vivent mon métier comme je le vis, qui le voient comme je le vois, qui veulent le faire comme je veux le faire, et qui ont parfois les idées plus larges. On me tire par la couette, on me fait relever le menton.