background preloader

Rhumato - Orthopédie

Facebook Twitter

Et aujourd'hui j'ai mis les critères d'Ottawa au propre. J'aime bien les montrer en cs. Autant que ce soit joli ! Douleur de l'épaule - DOCTINET Info. Généralités Une douleur à l’épaule représente l’un des motifs les plus fréquents de consultation en rhumatologie.

Douleur de l'épaule - DOCTINET Info

Environ deux personnes sur trois souffrent ou souffriront un jour d’une épaule douloureuse. Les douleurs apparaissent souvent pour la première fois entre l’âge de 40 et 60 ans. La plupart du temps il s’agit d’une douleur provenant de la coiffe des rotateurs, mais il peut s’agir également d’un problème d’arthrose, d’arthrite, d’une pathologie articulaire, osseuse ou nerveuse. Orientation diagnostique Les mouvements de l’épaule douloureuse restent possibles 1/ La douleur est survenue de façon brutale, sans rien faire de spécial ou au contraire après avoir fait des efforts inhabituels ou intensifs, mais sans chute. La cause la plus fréquente est alors très souvent l’existence d’une calcification développée dans un des tendons de l’épaule (tendinite calcifiante), entraînant une inflammation localisée responsable des douleurs.

Aide à la Prise en charge de l'OstéopoROSE en soins primaires. L’outil FRAX® permet de quantifier le risque individuel de fracture sous forme de probabilité de fracture à 10 ans.

Aide à la Prise en charge de l'OstéopoROSE en soins primaires

Calcul du score FRAX® Le calcul du score FRAX® est utile chez la femme ménopausée :*[Accord pro] en cas de facteurs de risque d’ostéoporose ET en l’absence d’une indication thérapeutique évidente (antécédent de fracture sévère ou T-score ≤ - 3) Vous pouvez calculer le score FRAX® de votre patiente sur le site de l'OMS Sélectionnez « français » dans le menu déroulant en haut et à droite pour traduire la page. Interprétation du score FRAX® : seuil d'intervention thérapeutique Le seuil à partir duquel un traitement spécifique est indiqué est la valeur du score FRAX® théorique pour fracture majeure d'une femme du même âge que votre patiente, ayant un antécédent de fracture. Ce seuil, variable en fonction de l’âge de votre patiente, est représenté par la courbe ci-contre.

Si votre patiente se situe au-dessus de cette courbe, un traitement spécifique est indiqué. + Outil Frax® Fracture des métatarsiens. Squelette du pied en vue supérieure Fractures assez courantes du pied, ces os n’étant pas d’une robustesse à toute épreuve, les chutes, la réception d’un objet lourd sur le pied et les accidents sportifs sont de bons pourvoyeurs de ce type de lésion.

Fracture des métatarsiens

C’est aussi une localisation assez classique des fractures de fatigue. Sommaire : Les traumatismes directs ou indirects du pied peuvent les occasionner, mais certains mécanismes sont plus communs pour certaines atteintes métatarsiennes : direct violent pour une fracture du 1er métatarsien qui est plus épais et donc plus solide, indirect en mouvement d’entorse de cheville (varus) pour les fractures de la base du 5ème métatarsien. Cliniquement on retrouve un oedème plus ou important du médio-pied ou latéralisé pour le 5ème métatarsien. Radiographies standard fracture spiroïde déplacée de la diaphyse du 5ème métatarsien avec raccourccisement et déplacement vers l’intérieur du fragment distal fracture plastique du 3ème métatarsien Echographie Scanner. Orthopédie - Examen du genou.

P.

Orthopédie - Examen du genou

NEYRET, G. LE BLAY, T. AIT SI SELMI Centre Livet, Service de Chirurgie Orthopédique - 69300 CaluireCes connaissances, elles nous ont été transmises par Henri Dejour. Nous remercions MO de nous donner l’occasion de transformer cette transmission orale en écrit. Notre objectif est de donner à l’examinateur une méthodologie lui permettant de conduire un examen du genou à la fois systématique et logique.- Systématique, puisque devant la richesse séméiologique et la diversité des pathologies du genou, seule une méthode rigoureuse lui permettra de ne rien omettre.- Logique, car la meilleure façon de retenir une méthode est de la comprendre.

Le déboitement : souvent décrit par le patient ou la famille comme une véritable «luxation du genou», ou un «déplacement des os», il correspond en règle à une rupture du croisé antérieur ou à une luxation de la rotule. 2.4 - Les épanchements (H)C’est le genou qui gonfle : cela traduit toujours une lésion articulaire réelle et objective. Figure 11. Aide à la Prise en charge de l'OstéopoROSE en soins primaires.