background preloader

Harcèlement

Facebook Twitter

Stop la violence ! Educnum. 8 ressources pour sensibiliser vos enfants au harcèlement scolaire. Le harcèlement scolaire touche un collégien sur 10 en France.

8 ressources pour sensibiliser vos enfants au harcèlement scolaire

Cette forme de violence, morale ou physique, exercée par des élèves contre d’autres élèves, peut avoir des conséquences tragiques pour les victimes, mais aussi affecter les harceleurs, qui n’ont pas toujours conscience de la gravité et de la portée de leurs actes, comme les témoins, qui ne trouvent pas toujours les ressources nécessaires pour se détacher du groupe et briser le silence. Elèves, enseignants et parents ne sont pas toujours suffisamment armés pour identifier, comprendre et combattre le harcèlement scolaire. Le gouvernement a mis en place une plateforme « Agir contre le harcèlement à l’école« qui a pour objectif de permettre d’identifier une situation de harcèlement, de la dénoncer et de connaître les moyens pour la combattre et y remédier. Elle comporte de nombreuses ressources et outils autour de ce sujet: guides, supports ludiques, recensement de bonnes pratiques, ressources pédagogiques. 1.

#StopCybersexisme : la campagne est lancée ! La campagne de prévention #stopcybersexisme est lancée !

#StopCybersexisme : la campagne est lancée !

- 1ÈRE ÉTUDE et 1ers chiffres EN FRANCE SUR LE SUJET - une CAMPAGNE tv, radio et web. Derrière la porte ... - netecoute.fr - le film interactif. Souffre-douleurs... ils se manifestent - INFRAROUGE. Les claques – Film de sensibilisation. Les rumeurs – Film de sensibilisation. Les injures – Film de sensibilisation. #StopCybersexisme : sur internet aussi, le sexisme est une violence. Le Centre Hubertine Auclert et l’ORVF ont coordonné la 1ère étude en France portant sur le phénomène du Cybersexisme.

#StopCybersexisme : sur internet aussi, le sexisme est une violence

Celle-ci a été réalisée par l’Observatoire Universitaire International d’Éducation et Prévention (OUIEP) de l’Université Paris Est Créteil, auprès de 1200 élèves franciliens. Pour consulter l’étude et la synthèse :