background preloader

Planètes du système solaire

Facebook Twitter

Les planètes du système solaire. Selon la nouvelle définition de l'Union Astronomique Internationale, une planète est un corps céleste qui est en orbite autour du Soleil, qui possède une masse suffisante pour que sa gravité l'emporte sur les forces de cohésion du corps solide et le maintienne en équilibre hydrostatique (forme ronde), et qui a éliminé tout corps se déplaçant sur une orbite proche.

Les planètes du système solaire

Cette définition fut approuvée le 24 août 2006, en clôture de la 26ème Assemblée Générale de l'UAI par un vote à main levée de 2500 scientifiques et astronomes après dix jours de discussions. Selon cette nouvelle définition, le système solaire contient donc dorénavant 8 planètes : Mercure, Vénus, la Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune. Mercure. Planète tellurique la plus proche du soleil Sa masse vaut 0,055 masse terrestre (3,3x1023 kg), son rayon 0,382 rayon terrestre (2 439 km) : c'est la moins massive des planètes telluriques.

Mercure

La proximité du Soleil fournit une explication plausible : dans l'hypothèse où le demi grand axe de Mercure (0,387 ua, soit 58 millions de kilomètres) n'a pas notablement varié depuis sa formation, la planète a disposé de trop peu de matière du disque protoplanétaire pour se constituer. CNES - La planète Mercure. Tout savoir sur la planète Mercure. PORTRAIT.

Tout savoir sur la planète Mercure

A 57.910.000 km de distance, c'est la planète la plus proche de notre étoile, la première des 8 qui composent le système solaire (jadis considérée comme la 9e, Pluton a été rétrogradée au rang de "planète naine"). La planète Mercure est aussi la plus petite. Son diamètre est de 3.474 km, contre 12.742 km pour la Terre. Cette planète tellurique est visible depuis le plancher terrestre pendant seulement de courtes périodes. Ainsi, les astronomes peuvent l'observer au-dessus de l'horizon au crépuscule et à l'aube, pendant le printemps et à l'autonome. Uranus. Planète géante gazeuse du système solaire La planète Uranus met 84 ans pour parcourir son orbite autour du Soleil, faiblement elliptique (excentricité de 0,046) et peu inclinée sur l'écliptique (0,77o).

Uranus

Le demi-grand axe vaut 19,2 unités astronomiques, soit 2,87 milliards de kilomètres. Globalement, Uranus s'apparente à Neptune, moins massive mais légèrement plus grande : la masse de la planète vaut 14,5 masses terrestres (8,68x1025 kg), son rayon équatorial 25 559 km, le rayon polaire étant aplati de 2,3 %. Uranus a été découverte par hasard par l'astronome anglais William Herschel le 13 mars 1781. La magnitude de - 5,5 place Uranus à la limite de ce que peut détecter l'œil humain par une très belle nuit. CNES - La planète Uranus. Les planètes naines du système solaire. Une planète naine, depuis la nouvelle définition de l'Union Astronomique Internationale d'août 2006, est un corps céleste en orbite autour du Soleil qui possède une masse suffisante pour que sa gravité l'emporte sur les forces de cohésion du corps solide et le maintienne en équilibre hydrostatique (sous une forme presque sphérique), qui n'est pas un satellite, mais qui n'a pas fait place nette dans son voisinage orbital.

Les planètes naines du système solaire

Selon cette définition, cinq corps accèdent au statut de planète naine : Pluton, Eris, Makemake, Haumea et (1) Cérès. Ce statut a été attribué aux 3 premiers astres en août 2006. En juillet 2008 est venu s'ajouter Makemake, puis le 17 septembre 2008 Haumea. Sans tenir compte de cette nouvelle classification, les autres termes tels ceux d'astéroïde ou d'objet de la ceinture de Kuiper continuent à s'appliquer. Sur Pluton, le ciel est bleu et il y a des plaques de glace d'eau. De Pluton, le ciel est bleu, comme de la Terre.

Sur Pluton, le ciel est bleu et il y a des plaques de glace d'eau

C'est ce que révèlent les dernières images transmises par la sonde New Horizons de la Nasa publiées jeudi 8 octobre. "Qui aurait pu imaginer un ciel bleu dans la ceinture de Kuiper ? C'est magnifique", s'est extasié Alan Stern, le principal responsable scientifique de la mission. Pluton. Pluton fut découverte par hasard, en 1930, par Clyde Tombaugh.

Pluton

Avec une magnitude de 19 et donc peu brillante. Pendant 76 ans ce corps a été considéré comme une planète mais le 24/08/06 l'assemblée générale de l'Union astronomique internationale (UAI) a décidé à Prague de déchoir Pluton de son statut de planète, ramenant à huit le nombre de planètes du système solaire. Ils ont décidé qu'elle n'était pas vraiment une planète en raison de sa taille son orbite et son emplacement dans l'espace.

Donc, Pluton et des objets comme ellei sont maintenant appelés des "planètes naines". Pluton est aussi un plutoïde c'est à dire une "planète naine" qui est plus loin dans l'espace que la planète Neptune comme c'est le cas de Eris et Makemake. Neptune. Planète géante gazeuse du système solaire L'orbite de Neptune autour du Soleil n'est que faiblement elliptique (excentricité de 0,009), parcourue en 164 ans et 8 mois.

Neptune

Le demi-grand axe vaut 30,1 unités astronomiques (soit 4,51 milliards de km ; la lumière du Soleil met plus de 4 heures pour parvenir à la planète). La masse de la planète s'élève à 17,15 masses terrestres (102,43×1024 kg), son rayon équatorial à 24 764 km, le rayon polaire étant aplati de 2,7 %. CNES - La planète Neptune. CNES - La planète Saturne. Saturne. Vus depuis la Terre, les anneaux se découpent en deux composantes principales, dénommées A et B, séparées par la division de Cassini, ainsi qu'une troisième composante plus ténue, l'anneau C.

Saturne

Ils s'étendent entre 74 500 et 136 800 km de rayon, soit 1,2 et 2,3 rayons planétaires. La sonde Voyager 2 a dévoilé l'extraordinaire complexité des anneaux, et aussi quelques-uns des aspects physiques qui gouvernent leur apparence : d'une part, la nomenclature s'est accrue jusqu'à l'anneau G (D est la composante la plus interne, avec dans l'ordre d'éloignement croissant les anneaux D, C, B, A, F, G et E) ; d'autre part, chaque composante résulte de la juxtaposition de petits anneaux très fins et de zones sans matières, indiscernables depuis les observatoires terrestres. Environ tous les 15 ans, lorsque les anneaux sont vus par la tranche, leur lumière cesse d'être visible. Jupiter. Ne peut pas rester stable aux très hautes pressions qui règnent au sein de la planète (jusque 100 millions de fois la pression atmosphérique terrestre).

Jupiter

Les modèles théoriques prévoient la dissociation de l'hydrogène moléculaire en hydrogène métallique à 1,3 million de bar, vers 0,85 rayon jovien du centre. L'hydrogène devient conducteur, d'où cette dénomination métallique, chaque électron n'étant plus fortement lié au noyau de l'atome. CNES - La planète Jupiter. L’existence d’un noyau solide au centre de Jupiter est probable, et sa température pourrait dépasser 20 000°C. Celui-ci est entouré d’une couche subissant les effets de la chaleur et de la pression. L’hydrogène atomique liquide est présent sous forme métallique, et des courants tourbillonnants provoquent un gigantesque champ magnétique.

Puis vient une couche d’hydrogène atomique liquide, située sous la couche nuageuse de Jupiter, où la pression en augmentation conduit cet élément à prendre un état liquide plutôt que gazeux. L’atmosphère, composée en grande partie de gaz de dihydrogène (H2) et d’un peu d’hélium (He), s’étend vers le haut sur près de 5 000 km jusqu’à se fondre dans l’espace interplanétaire. D’épais nuages forment des bandes de couleurs différentes qui présentent des circulations alternées.

Vénus. L'atmosphère est surmontée d'une épaisse couche nuageuse qui explique l'albédo élevé de la planète : 70 % du rayonnement solaire est réfléchi par les nuages des hautes couches atmosphériques. Ces nuages s'étendent sur 20 km d'épaisseur, entre 50 et 70 km d'altitude. Ils recouvrent totalement la planète ; en comparaison, la couverture nuageuse moyenne de la Terre n'est que de moitié.

Ils sont constitués de gouttelettes d'acide sulfurique en solution aqueuse. CNES - La planète Vénus. La Terre. Partie 1 La Terre est une planète vivante, dont on estime l'âge de 6 milliards d'années, mais les plus vieilles roches connues ont moins de 4 milliards d'années. Les plus vieux fossiles d'organismes recueillis à ce jour ont moins de 3,9 milliards d'années. Un astrophysicien a évalué les chances que la Terre soit un « zoo extraterrestre » ! Et si nous avions été placés sur Terre par des aliens ? Sans le savoir, nous pourrions être dans un genre de zoo que les extraterrestres surveilleraient.

Un astrophysicien s’est intéressé à cette idée sortant tout droit de 2001, l’Odyssée de l’espace. Terre. Troisième planète tellurique du système solaire La Terre n'est plus, loin s'en faut, le centre du monde, et nous savons que d'autres planètes tournent autour d'autres soleils, mais, plus nous connaissons notre globe, plus nous comprenons ce qui en fait la spécificité. Chauffé par le Soleil, protégé par son atmosphère, riche d'une forte activité tectonique, abondamment fourni en eau, l'astre bleu est un lieu accueillant qu'il nous incombe de garder tel. Elle est la plus grande et la plus massive des planètes telluriques. La Terre est un sphéroïde d'un diamètre équatorial de 12 757 km, présentant un aplatissement aux pôles de 0,0034 (1/297), assez faible. Sa masse est de 5,97x1024 kg, ce qui correspond à une densité moyenne de 5,52 g/cm3 (la plus élevée parmi les planètes du système solaire) et à un champ gravitationnel moyen de 9,81 m/s2 (qui varie, en fonction de la latitude, de 9,83 m/s2 aux pôles à 9,78 m/s2 à l'équateur).

CNES - Mars, la nouvelle frontière ? Mars. La planète Mars. Curiosity sur Mars : les plus belles images du rover.