background preloader

Ludovia

Facebook Twitter

Ludovia 2014 : Retour sur la Khan Academy. Organiser une table-ronde sur la Khan Academy était une très belle occasion pour engager le débat sur la problématique « création versus consommation » choisie pour l’édition 2014 de l’Université d’été Ludovia.

Ludovia 2014 : Retour sur la Khan Academy

Je remercie Eric Fourcaud et Aurélie Julien, les organisateurs de la manifestation, de m’avoir invité à prendre part à cette table-ronde animée par Bruno Devauchelle (Université de Poitiers), aux côtés de Jérémy Lachal (Directeur de Bibliothèques sans frontières qui a réalisé une adaptation française des ressources de la Khan Academy), Jean-Marc Merriaux (Directeur général de CANOPE) et Dominique Cardon (Université de Marne-La-Vallée). Du côté scène, sous la houlette de Bruno, les échanges sont nourris. Numérique, création et consommation : Ludovia 2014 démarre. C'est en milieu de matinée que s'est ouvert le premier acte de Ludovia 2014.

Numérique, création et consommation : Ludovia 2014 démarre

Le colloque scientifique, piloté par Michel Lavigne de l'Université de Toulouse a permis de planter le décor de cette université d'été qui outre le colloque scientifique propose des rencontres annuelles ainsi que le séminaire des collectivités territoriales. Autour de la thématique, entre consommation et création, le colloque scientifique, seul à démarrer dès le lundi, a permis de mettre en évidence le danger que porte le numérique de nous enfermer tous dans des statuts de consommateurs, en nous faisant parfois croire que nous serions créateurs. En début d'après midi, Jean François Cerisier à nuancé ce propos en montrant les différentes possibilités allant de la soumission à l'invention, en s'appuyant d'une part sur l'idée des compétences que chacun peut avoir et d'autre part sur la capacité de chacun à découvrir des possibilités nouvelles et donc de devenir en quelque sorte créateur. Bruno Devauchelle.

Création de cours pour une méthode de classe inversée - Ludovia Magazine. 26 Shares Share Tweet Email Problématique pédagogique La classe inversée part du principe qu’un élève est le plus souvent en position de récepteur en classe et ne devient acteur que chez lui devant sa leçon à apprendre ou ses exercices à faire.

Création de cours pour une méthode de classe inversée - Ludovia Magazine

Le professeur, plus disponible, pourra ainsi aider les élèves en difficulté pendant la phase d’échange et sera un guide lors de la mise en place de la leçon. Apport du numérique ou présentation de la techno utilisée : Les élèves sont invités à visionner chez eux une « capsule » vidéo réalisée avec Explain everything ou Show me et déposée sur le site du collège : ils remplissent une fiche qui permet d’en résumer le contenu et de lister les questions à poser au professeur ( formulaire Google drive). En classe, les élèves pendant leurs échanges construisent une carte heuristique en groupe qui sera ensuite projetée et sera discutée avec la classe. FabCamp Ludovia#11 : pédagogie de projet et créativité par Audrey Bardon - Ludovia Magazine. Article par Lyonel Kaufmann Mais d’abord qu’est-ce qu’un FabLab?

FabCamp Ludovia#11 : pédagogie de projet et créativité par Audrey Bardon - Ludovia Magazine

L’idée est d’aller un bout plus loin que les ExplorCamps. Ces derniers consistent en la présentation d’activités ou d’outils pédagogiques numériques. Dans un FabCamp, il s’agit pour les participants de mettre concrètement « la main à la pâte« . Dans ce premier atelier, animé donc par Audrey pour le compte de l’Association Science Animation, l’objectif pour les participants consistait à tester des méthodes de créativité autour du thème « La classe du futur», un thème souvent présent à Ludovia. Rien de très numérique, puisque les participants ont travaillé avec des post-it, mais en lien avec le numérique par le thème (la salle de classe du futur) et le thème du colloque de cette édition «Consommation, création et pédagogie». Avant l’atelier, Audrey Bardon a présenté son association Science Animation. L’adolescent connecté : consommateur ou créateur de numérique ? - Ludovia Magazine. De Twitter à la culture scientifique : former des élèves à la pratique du LiveTweet pour rendre compte en direct d’un événement scientifique - Ludovia Magazine.

1 Share Share Tweet Email Problématique pédagogique : Le projet est réalisé en parallèle dans deux lycées professionnels de l’Académie de Toulouse et concerne deux classes de bac professionnel.

De Twitter à la culture scientifique : former des élèves à la pratique du LiveTweet pour rendre compte en direct d’un événement scientifique - Ludovia Magazine

Le projet bénéficie du soutien de l’association Science Animation en Midi-Pyrénées, représentée par Mme Audrey Bardon, qui a participé à l’élaboration du scénario pédagogique et intervient lors de certaines séances pédagogiques. L’objectif pédagogique, dans une démarche d’éducation aux médias et à l’information (EMI), est de former des élèves de bac professionnel à une utilisation de Twitter dans un cadre professionnel et dans une démarche de culture scientifique, via la pratique du Live-Tweet qui consiste dans le cas présent à retranscrire en direct via Twitter une conférence scientifique.

Elle doit permettre de développer chez les élèves leur capacité de synthèse de l’information, l’usage d’un outil numérique (Twitter) et l’acquisition de certains éléments d’une culture scientifique. lu : 3493 fois. Table ronde « Apprentissages sur une planète 3.0, comment peut-on intégrer la culture numérique et éviter la fracture numérique ? 14h30-16h00 Chapiteau jardin Problématique : Le numérique fait aujourd’hui partie de notre existence et d’autant plus du quotidien des jeunes générations.

Table ronde « Apprentissages sur une planète 3.0, comment peut-on intégrer la culture numérique et éviter la fracture numérique ?

Comment un enfant, dès son plus jeune âge, entouré d’objets numériques connectés, peut-il comprendre ne pas en trouver à l’école, dans les lieux de culture, bibliothèques et médiathèques ou encore sur son temps périscolaire, pour accompagner ses apprentissages ? Faire comprendre que numérique n’est pas seulement synonyme de loisirs et de distraction et éduquer au numérique : n’est-ce pas désormais une de nos missions ? Utiliser les réseaux sociaux, “twitter“ ou encore “jouer“ en classe sont les nouvelles pratiques envisagées. Intervenants :Soledad Messiaen enseignante 1er degré AC Poitiers, Odile Chenevez CLEMI Aix-Marseille, Jamel El Ayachi, principal du collège du Mas d’Azil, Ariège, Blandine Raoul-Réa DNE, Tralalere, Retours d’expérience liseuses Département Ariège (à confirmer) Modérateur : Jean-Marie Gilliot J.