background preloader

Histoire de l'écriture

Facebook Twitter

Histoire de l'écriture. Histoire de l'ecriture. Une exposition permanente commence au musée allemand du livre et de l'écriture, le Deutsches Buch- und Schriftmuseum, servant de vitrine à la bibliothèque nationale allemande de Leipzig.

histoire de l'ecriture

Cette dernière porte un regard sur 5000 années d'histoire des médias, dans une zone spécifique au rez-de-jardin. L'aventure des écritures. L'aventure des écritures. Itsamna serait, selon les sources ethno-historiques de la mythologie maya, le créateur de l'écriture et le protecteur des prêtres.

L'aventure des écritures

"Premier prêtre" et "premier scribe", il est presque toujours, dans l'iconographie classique, assis sur un trône céleste. Le "dragon barbu" qui fait jaillir les divinités de sa bouche, est sa représentation animale. Pawahtun est lui aussi presque toujours représenté sur son trône. C'est une divinité âgée portant une coquille d'escargot sur le dos ou sortant de cette coquille. À ces deux dieux sont subordonnés des dieux inférieurs identifiables, par leur coiffure, comme scribes et comme lettrés. S'il a été choisi comme divinité protectrice des scribes et de l'écriture, c'est peut-être parce que la préparation des grains de maïs qu'on faisait tremper avant de les réduire en pâte ressemblait, dans le monde précolombien, à celle du papier obtenu par trempage des fibres d'écorce d'amate.

Histoire de l'écriture. La fin des lettres attachées? Dès la rentrée 2014, la majorité des petits Américains n'apprendront plus à écrire en lettres attachées.

La fin des lettres attachées?

Les élèves apprendront toujours à écrire à la main en lettres scriptes, mais l'apprentissage des lettres attachées - la fameuse écriture cursive - sera remplacé par le clavier, qu'ils devront maîtriser à la fin du primaire, rapportait récemment l'Associated Press. Il s'agit d'une façon de mieux outiller les enfants pour l'avenir, expliquait récemment Jill Camnitz, membre d'un conseil scolaire, au Wall Street Journal.

«Nous tentons d'être réalistes. Les enfants ne peuvent pas tout apprendre, il fallait choisir», dit-elle. Cette décision découle d'objectifs nationaux adoptés en 2010, qui précisent quelles sont les compétences que les enfants doivent acquérir sur les bancs d'école. La fin d'une époque. L'écriture manuscrite est-elle en voie de disparition ? Cela fait plusieurs mois que le sujet surgit ici ou là.

L'écriture manuscrite est-elle en voie de disparition ?

Le titre alarmiste de Courrier international, « La fin de l’écriture », le 18 septembre dernier, a de quoi interpeller : l’écriture est-elle en train de disparaître ? En tant qu’enseignants, la question nous touche particulièrement. En cours d’histoire, nous enseignons à nos élèves que la délimitation entre la préhistoire et l’histoire est l’invention de l’écriture. Ainsi, nous sommes plus renseignés sur les dynasties mésopotamiennes du deuxième millénaire avant Jésus-Christ que sur les tribus présentes sur « notre » territoire mille ans plus tard : Hammurabi, roi babylonien du XVIIIe siècle av. De la nécessité de l'écriture manuscrite... 1.

De la nécessité de l'écriture manuscrite...

Les fonctions de l'écriture. L'écriture remplit un certain nombre de fonctions qui se situent à différents niveaux de l'activité, du plus subjectif au plus objectif. Elle est, fondamentalement, une activité individuelle, au même titre que le langage, elle constitue pour celui qui la possède un certain rapport au monde et à soi-même (1). Avons-nous vraiment besoin de l'écriture ? Comparée à d’autres techniques culturelles comme la représentation d’images, l’écriture est relativement récente.

Avons-nous vraiment besoin de l'écriture ?

Elle est d’abord apparue dans au moins trois foyers de civilisations : en Chine, en Mésopotamie et en Amérique centrale. Elle y prend des formes et y répond à des fonctions très diverses, et s’y est étendue et développée de manières dissemblables. En d’autres termes, l’écriture est un phénomène qui n’est ni universel ni homogène. En outre, il a existé et il existe encore des communautés qui s’en passent fort bien.

L’écriture n’est donc pas vitale pour une communauté humaine et, en cela, elle possède un autre statut que les langues parlées, les langages des signes, etc. L’écriture n’en est pas moins constitutive de nos sociétés où domine l’aptitude à comprendre et utiliser l’information écrite (« littéracie ») et, contrairement aux prévisions de McLuhan dans les années 1960, le développement des médias audiovisuels n’y a rien changé. Elisabeth Birk. Marcel Cohen et l'écriture : autour de La grande invention de l'écriture et son évolution (1958)

Persée : Portail de revues en sciences humaines et sociales. La grande invention de l'écriture. Les trois livres de La grande invention de l'écriture (1958) de Marcel Cohen sont considérés comme une référence majeure pour les spécialistes actuels de l'écriture.

La grande invention de l'écriture

Cet ouvrage est le reflet des compétences ce savant exceptionnel : ses connaissance de linguiste comparatiste spécialisée dans les langues sémitiques, son expérience en tant que chercheur ethnographe de terrain, et ses qualités de rédacteur. Qui plus est Marcel Cohen a pris très au sérieux le rôle de la documentation et de l'iconographie dans le domaine de l' écriture.

Ce n'est donc pas seulement un ouvrage utile au chercheur, mais aussi un beau livre. 061468fo.pdf (Objet application/pdf) Historique de l'écriture cursive en France. Historique de l'écriture cursive : la cursive romaine. Pour retrouver la trace de notre écriture cursive scolaire, nous allons retourner aux origine de notre alphabet latin.

Historique de l'écriture cursive : la cursive romaine

A l'origine de nos lettres cursive : l'alphabet latin Dans ses plus anciennes formes, (VIIe s. avant notre ère), l'alphabet latin était constitué de 20 lettres : Historique de l'écriture cursive : les manuscrits du moyen âge. Continuons notre recherche de la genèse de l'écriture cursive scolaire.

Historique de l'écriture cursive : les manuscrits du moyen âge

Au moyen-âge, l'alphabet latin utilisé dans toute la chrétienté subit de nombreuses évolutions par rapport à l'usage qu'en faisait les romains. L'écriture cursive romaine évolue à partir des IIIe et IVe siècles : écriture rapide, avec une tendance à la liaison entre les lettres, avec des jambages inférieurs et supérieurs. C'est l'ancêtre des écritures cursives variées qui se développeront dans les siècles suivants et aboutiront, au VIIIe siècle, à la minuscule caroline. Saint-Avit, évêque de Vienne, VIe siècle. Chroniques de l'écriture cursive : la plume d'oie et la renaissance. Écriture cursive et imprimerie En 1455 parait à Mayence la bible à 42 lignes de Gutemberg.

Chroniques de l'écriture cursive : la plume d'oie et la renaissance

Historique de l'écriture cursive : aux temps des encyclopédistes. A dater de la fin du XVième siècle, la science scripturale, qui avait atteint des sommets d'académisme avec les manuscrits du moyen age, décline en France. Il n'y a plus de norme de référence pour l'écriture cursive. La confusion des styles va devenir telle au XVIIieme siècle, qu'il devient très difficile de déchiffrer les écritures de cette époque. Historique de l'écriture cursive : l'écriture cursive scolaire au XXieme siècle.