background preloader

Fables

Facebook Twitter

COURS DE LETTRES EN LIGNE - L'huître et les plaideurs. Un jour deux Pèlerins sur le sable rencontrent Une Huître que le flot y venait d'apporter : Ils l'avalent des yeux, du doigt ils se la montrent ; A l'égard de la dent il fallut contester.

COURS DE LETTRES EN LIGNE - L'huître et les plaideurs

L'un se baissait déjà pour amasser la proie ; L'autre le pousse, et dit : -Il est bon de savoir Qui de nous en aura la joie. Celui qui le premier a pu l'apercevoir En sera le gobeur ; l'autre le verra faire. . - Si par là on juge l'affaire, Reprit son compagnon, j'ai l'œil bon, Dieu merci. Mettez ce qu'il en coûte à plaider aujourd'hui ; Comptez ce qu'il en reste à beaucoup de familles ; Vous verrez que Perrin tire l'argent à lui, Et ne laisse aux plaideurs que le sac et les quilles. La fable est un genre ancien illustré dès l’Antiquité par le Grec Esope et le Latin Phèdre. I Une saynète comique 1) L’utilisation des procédés du comique -comique de geste : espace entre les pèlerins et l’objet de leur convoitise se réduit : vue (et déjà mangée en imagination – v 3), montrée (v3). Fig. Comparaison Esope La Fontaine : "Les deux coqs" - francaisclaudel.over-blog.com.

DOCUMENT COMPLEMENTAIRE : Comparaison Esope/La Fontaine à partir des « Deux coqs » Questions de départ Pourquoi le titre a-t-il été réduit ?

comparaison Esope La Fontaine : "Les deux coqs" - francaisclaudel.over-blog.com

Rejouer la Querelle des Anciens et des Modernes avec Facebook. Par Françoise Cahen, professeur de lettres au lycée Maximilien Perret d’Alfortville Déroulement : Séance d’introduction (2h) On écrit au tableau un inventaire de querelles actuelles entre des « Anciens », partisans d’une tradition et des « Modernes », qui soutiennent une évolution, dans différents domaines que trouvent spontanément les élèves.

Rejouer la Querelle des Anciens et des Modernes avec Facebook

Nous remarquons avec eux que, dans certains cas, comme pour la question de la libre circulation des armes aux Etats-Unis, il est évident pour tous les élèves de la classe que le camp des « Anciens » a tort, alors que pour d’autres débats, comme le clonage humain, ils s’accordent pour donner tort au camp qui prône l’évolution. On peut ainsi en conclure que le camp apparemment « Moderne » n’a pas forcément toujours raison.Par groupes, les élèves choisissent un sujet parmi ceux qu’ils ont trouvés et qui figurent au tableau, et ils cherchent en salle informatique, sur internet, deux articles, de préférence contradictoires, sur le sujet choisi.

Sommaire. Quelles leçons de sagesse peut-on tirer des fables ?

Sommaire

[livre VII] Qu'est-ce qu'être Sage ? [livres VII à XII] Réflexion sur le pouvoir et ceux qui le détiennent [livre VII] L'évocation de la mort [livres VII à XII] La Fontaine - Analyses. LES ANIMAUX MALADES DE LA PESTE. Première fable de la deuxième série de livres, "Les Animaux...

LES ANIMAUX MALADES DE LA PESTE

" montrent non pas un procès, comme il a parfois été dit (à cause du "jugement de cour" du vers 64), mais une décision politique : trouver un "bouc émissaire" dont le sacrifice sauvera la société du fléau qui l'accable. Deux aspects nous intéressent ici : · une peinture de la société animale au travers de laquelle on discerne une satire de la Cour (et de la société humaine) · une allusion aux rapports entre les hommes et les animaux. 1ère partie, v. 1-14 : la peinture de la peste. Cette première partie décrit la peste, fléau moins fréquent au XVIIème siècle, mais qui avait laissé de terribles souvenirs ; ajoutons une dimension intertextuelle : peintures de la peste dans Œdipe-Roi de Sophocle (IVème siècle av. C'est surtout le mythe d'Œdipe qui nous intéresse ici : le Roi évoque naturellement le début de la tragédie de Sophocle. 2ème partie, v. 15-33 : le discours du Roi.

Ici, celui-ci n'est pas trop malmené. Les fables de La Fontaine. La Fontaine, de la province à Paris. Louis XIV et La Fontaine. La laitière et le pot au lait. Bob Wilson - Les animaux malades de la peste. A la découverte de Jean de la Fontaine.

Lafont01. Les Fables de La Fontaine, un épicurien à la Cour du Roi Soleil.